Synthèse

Le marché mondial de l'épicerie fine et de la gastronomie, évalué à environ 45 milliards d'euros en 2020 selon Bain, a connu un ralentissement en raison de la pandémie de COVID-19. Ce déclin a été attribué à la fermeture de restaurants et à la baisse du tourisme. Cependant, le segment a fait preuve de résilience par rapport à l'ensemble du marché du luxe, avec des attentes de reprise rapide soutenues par des tendances de consommation positives vers des produits de qualité, biologiques et labellisés.

En France, le marché de l'épicerie fine a été sensible à la situation économique et à des facteurs tels que les fluctuations du tourisme. En ce qui concerne le commerce électronique, le secteur a connu une croissance, avec de nouveaux entrants et des acteurs établis qui ont élargi leur offre grâce à diverses stratégies. La production agricole s'est orientée vers la qualité, avec une part croissante de produits labellisés, la production biologique s'appropriant une plus grande part du marché, atteignant 9,5 % de la surface agricole française et 12 % des exploitations agricoles engagées dans le bio en 2020. Malgré les défis, les produits d'épicerie fine restent un élément essentiel du mode de vie des Français, en particulier pendant les périodes de vacances.

Aperçu de la dynamique du marché de l'épicerie fine

Ces dernières années, le marché français a connu une évolution perceptible des habitudes de consommation, marquant un penchant pour les produits de qualité, biologiques et labellisés, reflets d'un art de vivre sophistiqué. La demande de produits d'épicerie fine, bien que présentant un caractère saisonnier significatif avec des pics pendant les fêtes de fin d'année, a constamment augmenté. Cependant, le marché de l'épicerie fine a dû faire face à sa part de défis, avec des événements tels que des attaques terroristes et des troubles sociaux qui ont affecté le tourisme et, par conséquent, les maisons d'épicerie fine de luxe. Les effets de la pandémie ont en outre entraîné un déclin du segment de l'alimentation de luxe.

Un contrepoids intéressant à ce déclin a toutefois été noté dans la hausse de la consommation de produits fins - un témoignage de la résilience du marché et de la recherche inébranlable de la qualité par le consommateur. Les habitudes de consommation des Français révèlent une image nuancée. Les dépenses alimentaires montrent une croissance prudente, avec des pourcentages d'augmentation marginaux modestes, indiquant un désir clair des consommateurs français pour une meilleure qualité par rapport à la quantité - en partie en raison des préoccupations de santé découlant des scandales alimentaires et des changements démographiques dans le pays.

En moyenne, les ménages français consacrent environ 112 euros par semaine à leurs achats alimentaires, la viande et les fruits représentant chacun un quart du budget alimentaire. Par ailleurs, on observe une prise en compte croissante de la préférence de près de la moitié des Français pour les produits fabriqués en France, et près d'un quart d'entre eux privilégient les productions régionales. Cette prise de conscience dans les choix de consommation a également un impact sur la demande de produits biologiques, comme en témoigne le fait que le marché des produits biologiques a doublé en l'espace de cinq ans.

La part de l'agriculture biologique est très présente puisqu'elle dépasse les 2,55 millions d'hectares, soit environ 9,5 % de la surface agricole française, ce qui est prometteur pour ceux qui investissent dans des produits durables et de qualité. La demande de produits d'épicerie fine, tels que le foie gras et les poissons fumés, affiche une baisse en volume couplée à une hausse constante des prix, soulignant un positionnement haut de gamme sur le marché où la qualité prime sur la quantité ou la pression sur les prix.

La croissance observée dans le segment des condiments et des assaisonnements corrobore la tendance à la montée en gamme des produits, les huiles étant en tête du marché estimé à environ 3,55 milliards d'euros. Le marché des spiritueux, quant à lui, semble résister, avec une croissance de 19 % en valeur Le marché français de l'épicerie fine est une tapisserie colorée tissée par une variété d'acteurs, chacun contribuant à la richesse et à la diversité des offres de produits gastronomiques qui attirent les goûts exigeants des consommateurs.

Le marché présente un éventail d'acteurs, des maisons de luxe emblématiques aux places de marché en ligne innovantes, en passant par les producteurs agricoles traditionnels qui ont embrassé la vague du bio.

Nous dressons ici le profil des principaux acteurs qui ont contribué à définir la scène française de l'épicerie fine.

  • L'Epicerie Fine Italienne est l'une des étoiles montantes du secteur de l'épicerie fine en ligne. Elle s'est emparée du marché de l'e-commerce en constante augmentation en proposant une gamme de produits alimentaires italiens. Elle représente le segment des e-commerçants qui se sont adaptés au changement numérique en créant des coffrets gastronomiques et des assortiments de spécialités qui répondent à l'amour du consommateur moderne pour la commodité et la qualité.

  • Pourdebon est une start-up française qui a fait parler d'elle avec sa place de marché en ligne dédiée à la gastronomie et aux produits alimentaires haut de gamme. Fondée en 2016, Pourdebon met en relation les consommateurs directement avec les producteurs et les artisans, en mettant l'accent sur la chaîne d'approvisionnement courte pour une expérience plus authentique de la ferme à la table.

  • Fauchon et Comtesse du Barry font partie des prestigieuses maisons d'épicerie fine traditionnelles qui jouissent d'une forte image de marque et qui ont su résister à une concurrence féroce. Ces vétérans maintiennent leur pertinence en élargissant leur offre, en s'adressant à de nouvelles catégories de clients, en adoptant des formats de distribution innovants tels que le commerce électronique et en étendant leur marché géographique.

  • Le Caviar Kaspia et la Maison de la Truffe sont des exemples remarquables d'épiceries fines de luxe qui ont diversifié leur portée en adoptant une approche de vente au détail "web-to-store", cherchant à attirer les clients de la sphère en ligne vers leurs points de vente physiques où les rencontres personnelles avec les délices gastronomiques créent des expériences inégalées pour les clients.

  • Caviar de Neuvic est un exemple de cette catégorie d'acteurs qui, tout en se spécialisant dans les produits de luxe tels que le caviar, ont tiré parti des plateformes de livraison de restaurants et de commerces de détail telles que Deliveroo et Epicery. Ils ont élargi leur visibilité et fourni des services de livraison rapide supplémentaires pour répondre aux besoins des clients haut de gamme qui recherchent la commodité.

  • Albert Menès est un autre acteur majeur qui utilise à la fois le modèle de la vente à distance et l'approche "web-to-store". Il est présent dans tout le pays et utilise sa présence sur le web pour guider les clients vers ses boutiques où une aventure gastronomique immersive les attend.

  • Le Comptoir Gourmet fait partie de l'écosystème des plates-formes tierces et tire parti de ces moyens pour améliorer sa visibilité et répondre aux exigences des consommateurs en matière de livraison ultra-rapide, augmentant ainsi l'accès aux produits et services de l'Union européenne
Obtenez toutes informations essentielles
à la compréhension de ce marché

Détail du contenu

Informations

  • Nombre de pages : 30 pages
  • Format : Version digitale et PDF
  • Dernière mise à jour : 25/09/2021
Détail des mises à jour

Sommaire et extraits

1 Synthèse du marché

1.1 Présentation et définition du marché de l'épicerie fine

Le marché des épiceries fines en France désigne les commerces proposant une grande variété de produits alimentaires, tels que les produits alimentaires de luxe (caviar, saumon, etc.), les spécialités régionales (charcuterie...), et tous les produits rares issus d’un savoir-faire reconnu : épicerie sèche (condiments, épices, etc.), fruits frais exotiques, vins et alcools précieux, pâtisserie haut de gamme, cafés, thés, douceurs (miel, biscuits, chocolats, etc.). Les professionnels font cependant la difference entre les produits du terroir et le produit alimentaire de luxe. 

Un produit d'épicerie fine est donc un produit alimentaire de qualité exceptionnelle, voire très exceptionnelle. Les produits d'épicerie fine sont toujours porteurs d'histoire ou de sens et sont représentatifs d'un art de vivre. 

Exception faite de la crise du Covid 19, le marché de l'épicerie fine est en pleine croissance, guidé par des consommateurs toujours plus soucieux de consommer des produits qualitatifs, bios ou labélisés. Bien que l'Europe et l'Amérique du Nord guident le marché mondial, le taux de croissance annuel composé pour la Chine est l'Inde est estimé à 5,8% jusqu'en 2025. 

Les canaux de distribution sont variés. Traditionnellement, ces produits étaient vendus dans des points de vente physiques associés aux grands noms du luxe, dans les grandes agglomérations. Mais au cours des dernières années, les épiciers historiques ont assisté à l'émergence d'une offre plus accessible (grande distribution et les boutiques haut de gamme mono-produit), ainsi qu'à la multiplication des petites entités indépendantes cultivant le terroir et à la montée en puissance des e-commerçants. 

1.2 Le marché mondial impacté par la crise sanitaire

En ****, la part du segment de la nourriture gastronomique et de la restauration fine représentaient ** milliards d'euros. [***]

La crise du Covid ** a également impacté le secteur du luxe. Le segment des produits alimentaires de luxe a baissé de ** à **% entre **** et ****. La fermeture des restaurants, ainsi que la baisse de touristes ...

1.3 Un marché français sensible à la conjoncture

En ****, le marché des épiceries fines est estimé entre * et * milliards d'euros. [***]

D'après l'IFOP, Luxury trend report ****, bien qu'en ****, près de trois quarts des professionnels du luxe s'estimaient confiants en ce qui concerne l'avenir de la gastronomie et de l'épicerie fine, le marché français des épiceries fine ...

1.4 L'impact du Covid 19 sur les produits d'épicerie fine

En France, la crise sanitaire à impacté négativement le secteur à court terme. La consommation de produits gourmets s'est réduite, impactant le chiffre d'affaires du secteur. Bien que l'achat de produits gourmets aient augmenté au début de la crise, notamment dû aux phénomènes de panique, les produits d'épicerie ...

2 Analyse de la demande

2.1 Les habitudes des Français en matière d'alimentation

Les dépenses alimentaires françaises décélèrent

Variations annuelles des dépenses alimentaires des ménages français France, ****-****, en % Source: ****

En ****, les dépenses alimentaires des ménages français étaient de *** millions d'euros. Ces dépenses, en termes de valeur, ont augmenté de *,*%, tandis que ...

2.2 Une plus grande attention sur la qualité et la provenance des produits alimentaires

Les produits locaux croissent en popularité

Prise en compte des critères suivants dans les habitudes alimentaires des Français France, ****, en % Source: ****

En ****, **% des Français déclaraient être attentifs au lieu de production d'un produit et toujours privilégier le fait qu'il soit produit en France, et **% déclarent ...

2.3 Les produits d’épicerie fine sont soumis à une saisonnalité importante

La demande en produits d’épicerie fine est soumise à une saisonnalité importante avec un pic de demande lors des fêtes de fin d’année généralement.

Evolution de l'intérêt pour la recherche du terme "épicerie fine" France, ****-**** Source: ****

Le graphique ci-dessus représente la proportion ...

2.4 Les consommateurs de produits d'épicerie fine

Selon une étude de Kantar, bien que **% des ménagent indiquent que le prix est le critère le plus important pour choisir un produit, près de trois quarts des ménages sont également prêts à payer plus pour des produits de qualité. Très vigilante sur la qualité des ...

3 Structure du marché

3.1 L'e-commerce, facteur de croissance du secteur

Selon Epicerie Fine Italienne, l’offre d’épicerie fine en ligne est en plein essor avec l’augmentation du nombre de sites de e-commerce revendeurs et de nouveaux entrants qui proposent des offres innovantes telles que les food-box d’épicerie fine (***). Des acteurs de renom tels qu’Amazon ont lancé leur ...

3.2 Vue d'ensemble sur la production agricole

Nous élargissons le champ de l'étude et nous intéressons à la production agricole (***) en France dans les tableaux ci-dessous : 

Source: ****

Une part variable de la production bénéficie d'un label témoignant de la qualité et de l'origine

Source: ****

Ce tableau illustre le volume total de la production française ...

3.3 La distribution : un élément clé du marché des épiceries fines

Une des majeures caractéristiques du marché de l'épicerie fine concerne la distribution. En effet, les produits d'épicerie fine sont distribués à travers une multitude de commerces assez différents. Parmi ces canaux de distribution, deux principales stratégies de distribution se démarquent : 

Stratégie de spécialiste ...

3.4 Un marché impacté par les touristes étrangers

Disposant d’une clientèle touristique importante, les lieux de transit sont un lieu de distribution privilégié pour les produits d’épicerie fine. Les principaux lieux de transit concernant l’épicerie fine sont les aéroports, les gares et les aires d’autoroute. Le chiffre d’affaires est inégal ...

4 Analyse de l'offre

4.1 Une offre constituée de produits saisonniers

Le marché de l'épicerie fine regroupe une offre importante. Dans cette partie, nous examinerons un nombre limité de produits :

Foie Gras Poissons fumés Condiments et assaisonnements Chocolat et confiseries Thé et café Vins et spiritueux

Foie Gras

La consommation de foie gras diminue fortement en France. Alors qu'en ****, plus ...

4.2 L'essor de l'épicerie fine en ligne et des marques de distributeurs

Un marché très fragmenté

En ****, le nombre d'épiceries fines recensées était de * ***. Majoritairement composé de commerces indépendants, les grandes enseignes de ce secteur restent minoritaires [***]. Plus de **% des épiceries fines étaient implantées en Ile de France. Si l'on ajoute la region Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine, ...

4.3 Différentes certifications

Il existe différents labels certifiant l'origine et la qualité d'un produit alimentaire. Parmi eux, on compte : [***]

L’Appellation d’origine protégée (***) désigne un produit dont les principales étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire geéographique. L’Appellation ...

5 Règlementation

5.1 Législation

Appellation d'origine protégée (***)

Les AOP agroalimentaires sont protégées au niveau européen par : 

le règlement (***) n° ****/**** du ** novembre **** du Parlement relatif aux systèmes de qualité applicables aux produits agricoles et aux denrées alimentaires et le règlement d’exécution (***) n° ****/**** du Parlement européen ...

Liste des graphiques

  • Le marché du luxe alimentaire
  • Chiffre d'affaires des produits sous label
  • Evolution de la croissance du chiffre d'affaires des autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Chiffre d'affaires HT de la production commercialisée sous SIQO
  • Budget alimentation par semaine au sein du foyer
Afficher Plus Masquer

Toutes nos études sont disponible en ligne et en PDF

Nous vous proposons de consulter un exemple de notre travail d'étude sur un autre marché !

Une question sur cette étude ?   (+33) 9 70 46 55 00

Dernières actualités

FrenchFood Capital acquiert JC David - 04/04/2024
  • Création de l'entreprise JC David : 1973 à Boulogne-sur-Mer (62)
  • - Nombre de salariés : plus de 50
  • - Chiffre d'affaires : 14 millions d'euros
  • - Activité principale : fumaison et salaison de poissons (harengs, haddock, saumon, cabillaud, maquereau)
  • - FrenchFood Capital : société de gestion spécialisée dans le secteur de l'agroalimentaire, 400 millions d'euros d'actifs sous gestion
Jean-Paul Mochet prend la présidence de Prosol (Grand Frais) - 30/03/2024
  • - Part de l'approvisionnement de Prosol** : 60% pour les 305 magasins Grand Frais.
  • - Chiffre d’affaires en 2023: 3,1 milliards d’euros, avec une hausse de 10%.
  • - Objectif d'ouverture de magasins par an : 40 à 50, répartis comme suit - 25 magasins Grand Frais et 10 à 15 magasins Fresh.
  • - Nombre de producteurs français travaillant avec Prosol : 700.
Paul Lê, l'entrepreneuriat au pas de courses - 25/01/2024
  • La Belle Vie a été créée en 2015 par Alban Wienkoop.
  • La plateforme sert également de poste de commandement pour Frichti, une entreprise spécialisée dans la livraison de repas à domicile qui a récemment été reprise par La Belle Vie.
  • Ensemble, ces deux entreprises emploient 500 personnes.
  • Le chiffre d'affaires en 2023 est estimé à 60 millions d'euros.
  • Frichti propose un service de livraison de repas aux entreprises et possède une cafétéria présente sur 14 sites en Ile-de-France.
Materne part à la conquête de la compote fraîche - 08/10/2023
  • Materne France lance trois nouvelles gammes de produits sans sucres ajoutés en novembre 2023.
  • Materne détient la moitié des ventes de compotes longue conservation.
  • Andros domine l’offre fraîche avec 51% des volumes.
  • Charles et Alice a une part de marché de 22% sur le segment du sans sucres ajoutés au frais.
  • Materne prévoit de générer 25% des ventes du rayon frais d'ici 2030.
  • Materne vise à augmenter la catégorie de 10% sur la même période.
  • Le marché des compotes, qui représente 36% d'un marché de 900 millions d'euros, a perdu 3% de sa valeur entre 2019 et le présent.
  • Le segment épicerie a progressé de 15% sur la même période.
  • La pénétration de la compote fraîche est de 47%, tandis que celle du yaourt nature est de 97%.
  • Une nouvelle ligne de production à très haute cadence (30 000 tonnes par an) a été installée dans l’usine Materne de Boué, dans l’Aisne, avec un investissement de plusieurs millions d'euros entre 2019 et 2020.
Frichti passe dans les mains de La Belle Vie - 28/09/2023
  • Montant de la reprise de Frichti par La Belle Vie: 480.000 euros
  • Année de création des deux entreprises: 2015
  • Le nombre d'entreprises desservies par Frichti à Paris: 1.600
  • La Belle vie reprend 14 sur 18 cantines de Frichti
  • Nombre de salariés repris de Frichti par La Belle Vie: 168 sur 334
  • La Belle vie possède désormais plus de 500 salariés
  • La Belle Vie a atteint la rentabilité au deuxième trimestre 2023
  • Chiffre d'affaires de Frichti en 2022: 69 millions d'euros et perte de 34 millions d'euros.
Materne, roi de la compote, se jette dans la bataille des frigos - 23/09/2023
  • Materne, leader du rayon épicerie, prévoit de lancer trois nouvelles gammes de compotes
  • Actuellement, 97 % des foyers achètent des yaourts nature, tandis que seulement 47 % mettent des compotes fraîches dans leurs chariots.
  • Le marché des compotes fraîches a reculé de 3 % depuis 2019, comparativement à une progression de 15 % du rayon épicerie.
  • Materne France a vu ses ventes augmenter de 15 % l'an dernier (+10 % en volume) pour atteindre 350 millions d'euros.
  • Materne utilise le même outil industriel pour produire ces nouvelles gammes, avec une capacité de production actuelle de 105.000 tonnes de compote par an.

Entreprises citées dans cette étude

Cette étude contient un panorama complet des entreprises du marché avec les derniers chiffres et actualités de chaque entreprise :

Comtesse du Barry
Dalloyau
Fauchon
Hediard
Maison Brémond 1830
Pétrossian
Valette Foie Gras
La Grande Épicerie de Paris
Lafayette Gourmet (groupe Galeries Lafayette)
Printemps du Goût
Pourdebon
La Belle Vie

Choisir cette étude c'est :

Accéder à plus de 35 heures de travail

Nos études sont le résultat de plus de 35 heures de recherches et d'analyses. Utiliser nos études vous permet de consacrer plus de temps et de valeur ajoutée à vos projets.

Profiter de 6 années d'expérience et de plus de 1500 études sectorielles déjà produites

Notre expertise nous permet de produire des études complètes dans tous les secteurs, y compris des marchés de niche ou naissants.

Notre savoir-faire et notre méthodologie nous permet de produire des études avec un rapport qualité-prix unique

Accéder à plusieurs milliers d'articles et données payantes

Businesscoot a accès à l'ensemble de la presse économique payante ainsi qu'à des bases de données exclusives pour réaliser ses études de marché (+ 30 000 articles et sources privées).

Afin d'enrichir nos études, nos analystes utilisent également des indicateurs web (semrush, trends…) pour identifier les tendances sur un marché et les stratégies des entreprises. (Consulter nos sources payantes)

Un accompagnement garanti après votre achat

Une équipe dédiée au service après-vente, pour vous garantir un niveau de satisfaction élevé. (+33) 9 70 46 55 00

Un format digital pensé pour nos utilisateurs

Vous accédez à un PDF mais aussi à une version digitale pensée pour nos clients. Cette version vous permet d’accéder aux sources, aux données au format Excel et aux graphiques. Le contenu de l'étude peut ainsi être facilement récupéré et adapté pour vos supports.

Nos offres :

le marché de l'épicerie fine | France

89 € HT
  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

Pack 5 études (-15%) France

75.6 € HT / étude
378 € au lieu de 445 € HT -15%
  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Ajouts et mises à jour

  • 05/04/2024 - Ajout des informations de l'entreprise JC David
  • 03/03/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Valette Foie Gras
  • 01/03/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Materne (Bel groupe)
  • 04/02/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Fauchon
  • 10/01/2024 - Ajout des informations de l'entreprise Reitzel Groupe
  • 01/01/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Hediard
  • 01/01/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Dalloyau
  • 02/12/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Valette Foie Gras
  • 04/11/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Materne (Bel groupe)
  • 02/10/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Fauchon
  • 24/09/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Materne (MOM groupe)
  • 01/09/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Valette Foie Gras
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Eric Bur
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Épices Roellinger
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise L'île aux Epices
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Epices du Monde
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise La Brigade des Epices
  • 23/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Albert Ménès
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Torrèf'Box
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Maison Aneth
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Le Delas
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Causses
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Bello & Angeli
  • 06/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Archigourmet
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Nature & Cie
  • 01/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Maison Sauveterre - bienmanger.com
  • 24/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Markal
  • 22/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Le Coq Gourmet
  • 14/06/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Hediard
  • 14/06/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Dalloyau
  • 14/06/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Fauchon
  • 26/05/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Polli
  • 19/05/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Valette Foie Gras
  • 19/04/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Sabarot-Wassner
  • 09/03/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Hediard
  • 09/03/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Dalloyau
  • 09/03/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Fauchon
  • 21/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Pétrossian
  • 21/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Episaveurs (Pomona Groupe)
  • 20/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Lenotre
  • 18/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Valette Foie Gras
  • 13/01/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Episaveurs (Pomona Groupe)
  • 08/01/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Tipiak Epicerie

Nos références clients

Ils ont consulté nos études Découvrir les avis (+500)

Malcolm Vincent
Linkedin logo

Malcolm Vincent

Astoria Finance

Gregoire de Castelnau
Linkedin logo

Gregoire de Castelnau

Stags Participations

Timothé Huignard
Linkedin logo

Timothé Huignard

PWC

Paul-Alexis Kebabtchieff
Linkedin logo

Paul-Alexis Kebabtchieff

BCG

Aymeric Granet
Linkedin logo

Aymeric Granet

Publicis Consultant

interviews & Cas clients Toutes les interviews et cas clients (45)

La pépite Interview

BFM Business

Paul-Alexis Kebabtchieff

Boston Consulting Group

Marie Guibart

Kea Partners

Elaine, Durand

Crédit Agricole, Information & Veille

Philippe Dilasser

Initiative & Finance

Anne Baudry

Metro

Amaury Wernert

Kroll (Duff & Phelps)

Smart Leaders Interview

B-Smart

Une question ?
Notre équipe est à votre écoute au   (+33) 9 70 46 55 00