Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Définition et périmètre d’étude

Le marché des cosmétiques biologiques représente un sous-segment du marché plus vaste des cosmétiques. Les cosmétiques englobent toute substance utilisée pour nettoyer, hydrater ou maquiller la peau, les cheveux, les ongles ou les dents d'une personne, et ils peuvent être distingués en deux catégories : 

  • Produits de beauté : maquillage, parfum, crème pour la peau, etc.
  • Produits d'hygiène : shampooing, savon, déodorant, etc. 

Il n'existe pas de distinction terminologique ou réglementaire entre les termes "biologique", "naturel" ou "bio" en Italie. Un produit cosmétique, pour être considéré comme biologique, doit contenir au moins 90% d'ingrédients biologiques. Néanmoins, l'opinion publique a tendance à les identifier comme des produits contenant des ingrédients d'origine naturelle et non transformés.  En Italie, le marché des cosmétiques a connu une très belle performance ces dernières années, et la valeur du marché est notamment tirée par la montée en puissance du Made In Taly. La production intérieure ainsi que les exportations ont connu une croissance significative chaque année depuis 2009. Par ailleurs, le secteur biologique dans sa totalité (pas uniquement des cosmétiques biologiques) a lui aussi connu une forte croissance, à mesure que les consommateurs se tournent vers des alternatives naturelles ou biologiques pour une multitude de produits de leur quotidien.

1.2 Un marché mondial bien orienté

L'ensemble du marché cosmétique

Selon Euromonitor, le marché mondial de la beauté et des soins personnels dans son ensemble génère environ *** milliards de dollars. L'année **** enregistrant la meilleure performance depuis ****.

En ****, la région Asie-Pacifique représentait à elle seule plus d'un tiers de la valeur marchande totale. ...

1.3 La beauté naturelle en Italie

Selon le rapport annuel du "Centro studi di Cosmetica Italia" sur la beauté, le marché des cosmétiques en Italie est évalué à environ **,* milliards d'euros en ****. 

Part des cosmétiques biologiques dans le marché total Italie, ****, en % Source: ****

En effet, le segment des cosmétiques biologiques consolide de plus en plus ...

1.4 Commerce international

UN Comtrade fournit des données sur la production et les échanges internationaux. En ****, pour la catégorie "cosmétiques, beauté, maquillage, soins de la peau, manucure ou pédicure, ****", les exportations en Italie se sont élevées à environ *,* milliards de dollars tandis que les importations totalisaient *,* milliard de dollars.

Commerce ...

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Une demande qui s’adapte aux nouvelles tendances

Selon une étude faite par l’IFOP (***) en ****, nous avons été témoins ces dernières années d'une profonde transformation affectant les décisions d'achat. Les consommateurs accordent de plus en plus d'importance aux produits bio et naturels Cette nouvelle prise de conscience influence les préférences et les ...

2.2 Facteurs et leviers déterminants

Sensibilisation des consommateurs

Le marché des cosmétiques naturels et biologiques en Italie est fortement influencé par la perception et la sensibilisation des consommateurs en raison de l'absence d'un cadre réglementaire national. Par conséquent, la demande de produits est subjective, car elle est strictement liée au consommateur ...

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 Organisation et dynamiques du marché

La croissance du secteur biologique italien dans son ensemble est l’un des moteurs du marché des cosmétiques en Italie. En décembre ****, plus de ** *** bio-entreprises étaient recensées, soit une augmentation de *,*% par rapport à l'année précédente. Par ailleurs, on observe une concentration importante d'entreprises dans le ...

3.2 Des canaux de distribution en mutation

La croissance et l'expansion spécifiques des canaux de distribution illustrent le rythme exceptionnel que connaît le segment des cosmétiques biologiques.

Les magasins bio sont représentatifs d'un état d'esprit présent depuis plus de ** ans en Italie : l'ouverture du premier magasin bio de Milan remonte à ****.

Le cadre dans ...

3.3 E-commerce, une croissance à deux chiffres

Les données Euromonitor mettent en exergue la performance exceptionnelle du segment de la vente au détail en ligne sur le marché des soins personnels et de beauté. L'année **** a montré une évolution positive à deux chiffres de ce canal, aux alentours de **%.

Les habitudes d'achat s'adaptent significativement aux technologies ...

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Les ingrédients utilisés

Selon COSMOS - l'organisation internationale à but non lucratif produisant des normes biologiques - les cosmétiques biologiques contiennent cinq catégories d'ingrédients :

eau ; éléments minéraux ; agro-ingrédients physiquement transformés ; agro-ingrédients transformés chimiquement ; autres ingrédients.

Un agro-ingrédient est « toute substance d'origine végétale, ...

4.2 Une offre de cosmétiques plus verte

S’il ne fait aucun doute que la demande en matière de produits bio a progressé, cette augmentation s’est accompagnée d’une évolution de l’offre où l’on retrouve cette tendance fortement haussière.

Comme mentionné précédemment, plus de **% des lancements de produits cosmétiques ...

4.3 Les différentes tendances de l’offre

Un produit vert sur l’ensemble de la chaîne de valeur

Compte tenu de la terminologie interchangeable (***) et de l'absence de réglementation harmonisée en matière de cosmétiques biologiques en Italie, il est difficile d'avoir un aperçu exhaustif de tous les produits étiquetés comme ...

4.4 Structure de l’offre et produits phares

Les produits de soins de la peau génèrent sans aucun doute le plus grand chiffre d'affaires. Cela vaut tant pour le marché mondial des cosmétiques - qui représente environ *** milliards de dollars - que pour le marché européen - qui représente environ **,* milliards d'euros. [***]

De ...

RÈGLEMENTATION

5.1 Des prix plus élevés par rapport aux cosmétiques non biologiques

Les cosmétiques biologiques ont généralement tendance à être vendus à des prix plus élevés que les cosmétiques non biologiques. Parmi les raisons pouvant être avancées pour expliquer ces prix, outre une disposition à payer supérieure pour acquérir ce type de produits, on trouve également la nécessité ...

5.2 Des terminologies parfois confuses

Il existe une grande confusion quant à la définition et l'identification des cosmétiques "biologiques". Un premier pas vers une meilleure compréhension du produit est de différencier les catégories suivantes :

les cosmétiques naturels, qui contiennent des extraits d'origine naturelle et/ou des ingrédients d'origine naturelle (***) [***] ; les ...

5.3 Les différents organes de régulation

Régulation européenne

Cosmos  (***) régit les certifications cosmétiques biologiques et naturelles. Il existe deux certifications :

*. Cosmos Organic : se concentre sur les ingrédients utilisés et les produits finis :

Ingrédients : au moins **% "d’agro-ingrédients" physiquement transformés doivent être biologiques. Produits finis : au moins ** % du ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation

  • L’Oréal
  • Kiko
  • Sodalis Group
  • Weleda
  • L’Erbolario
  • Davines
  • Aveda (Groupe Estée Lauder)
  • Lush
  • Manetti & Roberts
  • Conad
  • Coop
  • Bennet

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (30 p.)
  • Consultez un exemple
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo S.

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo S.

Hugo S. logo 1 Hugo S. logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin C.

PhD Industrial transformations

Robin C.

Robin C. logo 1 Robin C. logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane E.

EDHEC

Imane E.

Imane E. logo 1 Imane E. logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules D.

Consultant

Jules D.

Jules D. logo 1 Jules D. logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.