Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Définition et périmètre d'étude

Les produits cosmétiques sont des produits de beauté ou de soins appartenant à 5 principales catégories :

  • les produits de toilette (savons, gels douches, déodorants dentifrices…),
  • les soins de la peau (crèmes, lotions…),
  • les soins des cheveux (shampooings, masques, teintures, huiles…),
  • le maquillage (poudres, fonds de teint, rouges à lèvres, fards à paupières…),
  • les fragrances et parfums (eaux de toilette, parfums…)

 Il existe plusieurs zones d'ombre concernant l'utilisation de la terminologie du terme "biologique", les consommateurs confondant souvent produits naturels et produits biologiques. Parmi les principaux critères pour être qualifié de "biologique", on peut citer l'absence de certains produits chimiques potentiellement nocifs (parabènes, phtalates, sels d'aluminium, produits pétrochimiques, ...) ou encore la présence d'au moins 90 % d'ingrédients biologiques (ce % pouvant varier). Ces produits sont certifiés par différents labels privés (et non le label européen qui ne concerne que les produits alimentaires) qui s'assurent que ces produits respectent plusieurs critères. 

Le marché mondial est en plein essor, les grands groupes cosmétiques comme L'Oréal proposant de plus en plus des produits, voire des marques, biologiques. Le "bio" est une manière de renouveler certaines gammes de produits et de gagner la confiance des consommateurs. La confiance est en effet clef pour gagner des parts de marché d'où la multiplication des différents labels ou la commercialisation de marques indépendantes dans des canaux de distribution spécifiques tels que des détaillants spécialisés. Il faut également inclure le succès de la vente en ligne, véritable relais de croissance pour des acteurs de petite ou grande taille. 

En Belgique, les ventes de cosmétiques ont baissé de plus de 4 % entre 2018 et 2019 en valeur, mais le segment "biologique" reste lui en croissance. Le segment biologique est perçu par les acteurs comme un relai de croissance intéressant par les acteurs sur un marché plutôt mature. Parmi les principaux acteurs, les grands groupes de cosmétiques comme L'Oréal, Clarins ou encore Yves Rocher rivalisent avec différentes marques belges spécialisées sur le segment biologique. 

1.2 Un marché mondial en expansion

Les principaux marchés mondiaux : 

L'Europe et les États-Unis dominent le marché mondial, suivis par la Chine et le Japon. 

Comparaison des ventes de cosmétiques dans les principaux marchés mondiaux Monde, ****, en milliards d'€ Source: ****

Les cosmétiques biologiques et naturels en essor : 

Globalement, les préférences des ...

1.3 Le marché belge des cosmétiques

On observe que les ventes au détail de produits cosmétiques atteignent * milliards d'€ en **** pour la Belgique et le Luxembourg, ce qui en fait le * ème marché européen en valeur. 

Toutefois, on observe que la valeur des ventes a connu une baisse de *.* % entre **** et ****. 

Consommation des belges ...

1.4 État du commerce extérieur belge dans le secteur

On s'intéresse dans un premier temps au commerce extérieur belge de produits chimiques organiques, utilisés dans la composition de cosmétiques biologiques (***) est de *** %, soulignant la compétitivité de l'industrie chimique belge. En effet, le port d'Anvers est l'un des principaux hubs mondiaux dans l'industrie chimique, et sa ...

1.5 L'impact de la crise du Covid-19

On remarque que l'activités des producteurs de savons, parfums et produits d'entretien a surtout été affecté au cours du deuxième trimestre qui correspond à la période du confinement strict en Belgique. Après cela, la production est reparti a un niveau similaire à l'année ****. 

On peut donc en conclure ...

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Les principaux produits cosmétiques vendus en Belgique

Le secteur cosmétique tel que nous l'analysons dans cette étude comporte * catégories principales, avec des parts de marché différentes sur le marché belge

Avec ** % des ventes en valeur, le soin du visage et du corps domine Les parfums sont le *e segment avec ** % des ventes en valeur Avec ...

2.2 Profil des consommateurs de cosmétiques bio

Panier moyen : 

Selon l’association Cosmetics Europe, un consommateur belge dépensait environ *** euros dans les cosmétiques en ****, un panier largement supérieur à la moyenne européenne qui était d’environ *** euros.

Selon Business France, en ****, le consommateur belge dépensait en moyenne *** € dans les cosmétiques, ce qui souligne ...

2.3 Pourquoi acheter des cosmétiques biologiques ?

Plusieurs aspects expliquent l'essor des cosmétiques bios : [***]

Transparence sur les ingrédients utilisés : les consommateurs veulent savoir ce qu'ils consomment, et sont attentifs à la présence d'ingrédients nocifs comme les perturbateurs endocriniens. La peur de consommer des produits mauvais pour la santé est donc un premier facteur explicatif, ...

2.4 Quels sont les obstacles à la consommation de produits cosmétiques biologiques ?

Il peut cependant exister des freins - qu'ils soient avérés ou non - à l'achat de produits biologiques comme : 

le manque de garantie autour de la composition des produits (***) flou autour des labels, avec une confusion possible entre produits "naturels" et "biologiques" (***). prix trop élevé produits parfois considérés ...

2.5 Tendances de la demande

Autres tendances de la demande qui vont de pair avec le "biologique" :

le local le commerce "responsable" l'aspect écologique et environnemental les produits naturels les produits vegan les produits "sans" (***)

Les consommateurs achètent de plus en plus leurs produits cosmétiques en ligne : 

Selon CCI France Belgique, la part des ...

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 Structure de la filière

Source: ****

Avec un pôle chimique reconnu à Anvers, la Belgique est compétitive dans l'industrie cosmétique, avec des points forts dans la R&D et les tests de produits. La R&D est un élément très important dans la chaîne de valeur des cosmétiques (***)

3.2 Production belge de cosmétiques (biologiques ou non)

On retrouve ci-dessous le chiffre d'affaires hors taxes des fabricants de savons, de produits d'entretien et de parfums localisés en Belgique entre **** et ****. On remarque que si entre **** et **** le marché était en décroissance, ce dernier a connu un taux de croissance annuel moyen de *.* % depuis ****, pour atteindre *.* milliards ...

3.3 Segmentation et dynamique des acteurs

Le segment des cosmétiques bio attire aussi bien les grands groupes de cosmétiques, qui proposent des produits ou des marques bio, que des nouveaux acteurs spécialisés dans les cosmétiques biologiques.

Les grands groupes présents sur le marché belge : 

Les acteurs peuvent pénétrer le ...

3.4 Analyse des circuits de distribution

Les produits sont distribués aux consommateurs à travers différents canaux de distribution :

La grande distribution (***) : Carrefour, Delhaize, Colruyt, Aldi, Lidl ou encore Jumbo sont notamment présents en Belgique.

La distribution sélective (***) : Certains magasins indépendants sont spécialisés sur les tendances du bio, du naturel et du ...

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Composition des cosmétiques bio

Selon COSMOS - l'organisation internationale sans but lucratif de normalisation des produits biologiques - les cosmétiques biologiques contiennent cinq catégories d'ingrédients :

Eau Ingrédients minéraux Les agro-ingrédients transformés physiquement Agro-ingrédients transformés chimiquement Autres ingrédients

Par agro-ingrédient, on entend "toute substance d'origine ...

4.2 Analyse des prix pratiqués

Les cosmétiques biologiques ont généralement tendance à être vendus à des prix plus élevés que les cosmétiques non biologiques.

Parmi les raisons pouvant être avancées pour expliquer ces prix, on peut citer

le processus plus exigeant de production le coût plus élevé des intrants biologiques vs ...

4.3 Tendances de l'offre

Les emballages biologiques et écologiques :

Au-delà des produits cosmétiques en eux-mêmes, les emballages sont aussi touchés par la tendance bio et écologique. L'absence d'emballages (***) se développe aussi.

Expérience client virtuelle et promotion sur les réseaux sociaux

La possibilité d'appliquer et de tester virtuellement les cosmétiques ...

RÈGLEMENTATION

5.1 Réglementation

Règlement (***), ou le « pourcentage minimum de produits d’origine naturelle ».

Il existe une grande confusion quant à la définition et l'identification des cosmétiques "biologiques". Un premier pas vers une meilleure compréhension du produit est de différencier les catégories suivantes :

les cosmétiques naturels, qui contiennent des ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation

  • Bee Nature
  • BelleBulle
  • Clarins Groupe
  • Delbôve
  • Evocure
  • imwe
  • JYB
  • L’Oréal (Belgique Luxembourg)
  • Lush
  • Thala
  • Yves Rocher
  • Groupe Inula (Pranarôm)

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (30 p.)
  • Consultez un exemple en version pdf ou en version digitale
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo S.

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo S.

Hugo S. logo 1 Hugo S. logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin C.

PhD Industrial transformations

Robin C.

Robin C. logo 1 Robin C. logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2
Arnaud W.
Linkedin logo

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2
Amaury de Balincourt
Linkedin logo

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane E.

EDHEC

Imane E.

Imane E. logo 1 Imane E. logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules D.

Consultant

Jules D.

Jules D. logo 1 Jules D. logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.