Synthèse

Le marché mondial de la tomate a connu une croissance modérée avec un taux de croissance annuel moyen de 0,95 %, atteignant 186,6 millions de tonnes produites en 2020, la Chine et l'Inde étant les principaux producteurs. La production de tomates fraîches est relativement stable en termes de superficie récoltée, mais la production de tomates industrielles a connu un marché stable, avec 38,7 millions de tonnes en 2021, représentant 20,7 % de la production totale. Les principaux importateurs sont les États-Unis, l'Allemagne et la France, et les principaux exportateurs sont le Mexique, les Pays-Bas et l'Espagne.

En France, la consommation de tomates est importante. Malgré des surfaces de production stables, le volume de tomates fraîches françaises a diminué de 16,1 % par rapport à la moyenne. La crise ukrainienne a souligné la vulnérabilité de la production de tomates sous serre aux chocs des prix de l'énergie, les producteurs étant à la recherche d'innovations et de méthodes de chauffage alternatives. Les ventes de tomates bio ont augmenté, s'alignant sur les tendances favorisant la santé, la nutrition et la production locale, malgré une baisse de 0,5pt de la part de marché bio en 2021 en raison des pressions économiques. La transformation industrielle en France a vu un chiffre d'affaires de 63 millions d'euros en 2020, bien qu'avec une baisse de 11% du volume de produits manufacturés.

Tendances du marché dans l'industrie de la tomate en France

Le marché français apprécie profondément les tomates, ce légume occupant une place essentielle dans le régime alimentaire des ménages. En 2021, la consommation par ménage a montré que les tomates fraîches sont très demandées, avec une moyenne d'environ 13,6 kilogrammes par an, ce qui équivaut à une taille de marché impressionnante d'environ 1 milliard d'euros en valeur. Malgré une légère augmentation de la production et une hausse du chiffre d'affaires agricole, l'industrie française de la tomate a été confrontée à des défis liés à la fluctuation des rendements. Le marché fait preuve de résilience, maintenant un fort taux de pénétration tout au long de l'année, même si les consommateurs sont de plus en plus enclins à la saisonnalité, ce qui pousse probablement à une plus grande consommation entre mai et septembre, qui est considéré comme la saison de pointe pour les tomates.

Aujourd'hui, le marché français semble être segmenté en fonction des préférences des consommateurs, des "gourmets" et "traditionalistes", qui préfèrent les variétés aromatiques et à côtes anciennes, aux "classicistes", qui apprécient les tomates rondes et sucrées. La demande de tomates savoureuses a influencé la diversification de l'offre, conduisant à un assortiment de plus de vingt types de tomates disponibles sur le marché, contre seulement trois il y a une vingtaine d'années. Il est intéressant de noter que la dernière décennie a été marquée par une évolution des comportements d'achat due à un intérêt croissant des consommateurs français pour la santé et l'environnement. La priorité donnée aux aliments sains et riches sur le plan nutritionnel a permis aux tomates de tirer leur épingle du jeu, compte tenu de leur profil nutritionnel.

Cependant, le marché est également confronté à la tendance naissante des produits biologiques et d'origine locale. Ces préférences des consommateurs ont entraîné une croissance significative des produits biologiques, bien que la tendance ait connu un léger ralentissement en 2021. La contraction du segment des produits biologiques peut être largement attribuée à la pression financière croissante qui pèse sur les ménages, les options biologiques étant souvent plus coûteuses.

Le marché français de la tomate n'a pas été épargné par les influences extérieures. Avec une dépendance prédominante à l'égard de la production sous serre, qui représente environ 86 % de la production de tomates fraîches, le secteur a été particulièrement vulnérable aux hausses des coûts de l'énergie résultant d'événements mondiaux tels que la crise ukrainienne. Cette situation a suscité des inquiétudes chez les producteurs quant à la durabilité de leurs pratiques et à leur rentabilité face à une concurrence étrangère féroce.

En conclusion, le marché français de la tomate présente un mélange de stabilité et de dynamisme, avec une demande persistante tirée par la consommation des ménages et l'évolution des préférences des consommateurs qui s'orientent vers les variétés saisonnières et biologiques. La nécessité de s'adapter à l'augmentation des coûts de production, aux considérations environnementales et aux pressions économiques internationales reste un aspect crucial de la progression future de l'industrie.

Acteurs clés qui façonnent le marché français de la tomate

Le marché français de la tomate est alimenté par un ensemble dynamique d'acteurs allant des producteurs dévoués aux géants de la transformation. Ces entités se distinguent non seulement par leurs performances, mais aussi par leurs contributions uniques à l'industrie, améliorant ainsi la tapisserie globale du paysage du marché de la tomate.

Des producteurs qui ouvrent la voie

  • A la pointe de la production, Prince de Bretagne émerge comme un acteur important, représentant un collectif d'agriculteurs profondément enracinés dans le patrimoine agricole breton et l'innovation.
  • Aux côtés de Prince de Bretagne, Sica Saint-Pol-de-Léon, une autre coopérative bretonne, symbolise l'engagement de la région dans l'excellence de la tomate.
  • Océane, bien qu'elle ne soit pas cantonnée à la Bretagne, assure sa position grâce à une production importante et est devenue un nom incontournable sur le marché de la tomate.
  • Savéol, une autre entreprise bretonne, est non seulement leader en termes de volume, mais aussi pionnière en matière de technologies de serre respectueuses de l'environnement.
  • Rassemblant un vaste réseau d'agriculteurs dans le sud de la France, Rougeline se distingue par son engagement en faveur de la diversité et de la qualité de la production de tomates.
  • Quant à Kultive, elle s'est taillé une place de choix grâce à des techniques de culture modernes qui répondent à l'évolution des exigences des consommateurs.
  • Solarenn, la coopérative d'Ille-et-Vilaine, surfe sur la vague de sa croissance exceptionnelle d'année en année, renforçant la domination de la Bretagne sur le marché français de la tomate.
  • Le Jardin de Rabelais et l'Union des coopératives de Paimpol et de Tréguier renforcent encore cette image avec leurs contributions significatives aux chaînes d'approvisionnement régionales et nationales.

Les Transformateurs 

  • Sur le front de la transformation, Cofco, un mastodonte de l'agro-industrie, illustre l'intersection de l'échelle et de la portée mondiale dans l'industrie.
  • L'entreprise italienne Mutti témoigne de la qualité et des pratiques de transformation riches en traditions qui ont été saluées dans le monde entier.
  • Chalkis et The Morning Star Company, bien qu'à des échelles géographiques et opérationnelles différentes, contribuent toutes deux au dynamisme du secteur, que ce soit par le biais de sauces concentrées ou de divers produits transformés à base de tomates qui répondent aux exigences gustatives et culinaires des consommateurs du monde entier.

Ensemble, ces producteurs et transformateurs de tomates forment un réseau complexe et solide qui assure la vitalité et la résilience du marché français de la tomate. Leurs efforts collectifs permettent non seulement de répondre à la demande nationale, mais ont également un impact significatif sur les marchés internationaux, offrant un aperçu du savoir-faire français en matière d'agriculture et de production alimentaire.

Obtenez toutes informations essentielles
à la compréhension de ce marché

Détail du contenu

Informations

  • Nombre de pages : 30 pages
  • Format : Version digitale et PDF
  • Dernière mise à jour : 01/08/2022
Détail des mises à jour

Sommaire et extraits

1 Synthèse du marché

1.1 Définition et périmètre d'étude

La tomate fait partie de la filière des fruits et légumes ; si elle est considérée comme un fruit sur le plan botanique, on la considérera dans cette étude comme un légume à l'instar de sa place dans la sphère culinaire. On dénombre près de 480 variétés de tomates sur le sol français que l'on classe par grandes catégories: rondes, allongées, en grappe...

La tomate a une place incontournable dans l’alimentation des français et est devenue en France le légume le plus produit (elle représente 15% du volume de la production de légumes) ainsi que le légume le plus consommé avec près de 13,6 kg par an et par ménages en 2021 selon Interfel.

On distingue la production de tomates en plein air de celle “hors-sol” (80% de la production française se fait dans des serres).  Il existe deux débouchés principaux sur ce marché :

  • la production dédiée à la consommation de tomates fraîches
  • la production dédiée à l’ usage industriel (transformation, conditionnement…) qui ne se fait pas sous serre qui représente 22% des volumes produits.

Si la production de tomates est opérée par nombre d’exploitants agricoles souvent rassemblés en coopératives, la transformation reste l’apanage de grands groupes industriels et la distribution est dominée par les GSA (grandes surfaces alimentaires) même si nombre producteurs tentent de bénéficier de l’essor des circuits courts.

La tomate comme les autres matières premières alimentaires est sujette à la volatilité des prix de production et pâtit de la hausse des prix de l’énergie qui découle de la situation en Ukraine.

 

1.2 Un marché mondial en stagnation

Production mondiale : quelles évolutions ?  Volume de la production mondiale de tomates fraîches en milliers de tonnes, Monde, ****-**** Source : FAOSTAT La production mondiale des tomates a considérablement augmenté passant de ***,* millions de tonnes produites en **** à ***,* millions de tonnes en ****. Parallèlement, la superficie récoltée reste relativement stable ...

1.3 Un marché national qui souffre d'une diminution de rendement

Le marché français est caractérisé en **** par une consommation annuelle par ménage de **,* kg de tomates fraîches, pour un prix moyen de *,**€/kg.

Selon l'INSEE la France compte ** millions de ménages, ce qui peut nous permettre d'approximer la taille du marché français de la tomate ...

1.4. L'impact de la crise ukrainienne sur le marché français

La production de tomate se fait majoritairement hors-sol en France : environ **% de la production des tomates fraîches se fait sous serres qui sont chauffées principalement au gaz.Les producteurs de tomates sont donc particulièrement sensibles à la hausse des prix de l'énergie qui est une conséquence directe ...

2 Analyse de la demande

2.1. La demande et ses déterminants

La tomate, un produit incontournable pour les ménages français

En ****, la tomate reste le légume frais le plus acheté avec **,* kg acheté par ménage (***) en progression de *,*% comparativement à l'année **** et de *,*% comparativement à la moyenne ****-****.

La consommation de tomates fraîches en France peut donc être ...

2.2. Comportements d'achat des consommateurs

Critères de choix des tomates fraîches : l'accent mis sur la "saveur"

Si le prix reste un critère de choix prédominant pour les ménages français avec des écarts qui sont assez conséquent entre les différentes enseignes et les différentes variétés (***) au ...

2.3. Drivers et tendances de la demande

La nouvelle attention donné à l'alimentation saine : une chance pour le marché de la tomate

Comme le souligne le rapport du gouvernement intitulé "Consommation et pratiques alimentaires de demain : quelle incidence sur notre agriculture ?" la quête d'une alimentation saine et nutritionnellement qualitative est de plus en plus importante : pour les consommateurs ...

3 Structure du marché

3.1. Forces en présence et organisation de la filière

3.2. La production de tomates en France

La production française de tomates à destination du frais est concentrée dans l'Ouest de la France.

Les * premiers départements producteurs sont en **** : 

Bouches-du-Rhône : avec une superficie récoltée de * *** ha pour une production annuelle de *** *** t Finistère : avec une superficie récoltée de *** ha pour ...

3.3. La transformation industrielle des tomates en France

La tomate dite d'industrie est dédiée à la transformation industrielle. L'activité industrielle liée à la transformation de la tomate a réalisé un chiffres d'affaires industriel de ** millions d'euros en France en **** selon la SONITO (***).

Répartition de la production de tomates d'industrie par types de fabrications en % de tonnes, ...

3.4. La distribution des tomates fraîches et transformées en France est très concentrée

En termes de distribution, les hypermarchés et les supermarchés restent les principaux acteurs du marché de la tomate en France. Les ménages continuent de se fournir majoritairement auprès de ces groupes pour acheter fruits et légumes en général et plus particulièrement les ...

4 Analyse de l'offre

4.1. Typologie de l'offre de tomates fraîches

Le marché de la tomate bénéficie des récentes innovations induites par la recherche par les producteurs de produits diversifiés en termes de types, formes, couleurs, calibres et saveurs. Ainsi, de trois références il y a ** ans, le rayon tomates peut désormais en compter plus ...

4.2. Le prix de la tomate en hausse, phénomène structurel aggravé par une situation conjoncturelle

Prix moyen d’un kilogramme de légumes en agriculture conventionnelle et bio (***)

L'association de consommateurs Familles rurales alertent sur la flambée des prix des fruits et légumes et notamment de la tomate qui connait aussi une sorte d'inflation. Le prix moyen des fruits et légumes a augmenté ...

4.3. Un ensemble de facteurs qui pèse sur l'offre

Des coûts de production de plus en plus élevés

Indice mensuel des prix agricoles à la production (***) - Légumes frais France, janvier ****- janvier **** Source: ****

Fin ****, du fait de l'inflation mondiale sur l'énergie et les matières premières, la hausse des coûts de production a frappé ...

4.4. La tomate, une filière qui innove pour une offre améliorée

Priorité donnée au développement durable 

Comme l'ensemble de la filière fruits et légumes, les producteurs de tomates s'engagent de plus en plus à accélerer la transformation des systèmes agricoles et logistiques pour améliorer les modes de production et tendre vers une production plus responsable.

En ...

5 Règlementation

5.1 Réglementation actuelle

La norme CEE/ONU FFV N°** et le Règlement ***/**** définissent les normes de commercialisation applicable et le contrôle de la qualité commerciale de la tomate. Ainsi, le produit doit être appelé selon un des quatres types commerciaux (***) Laloi EGALIM * (***) Le Code rural et de la pêche définit ...

5.2. Les différents labels existants peuvent orienter les choix du consommateur

Label rouge : Le Label Rouge est un signe national qui désigne des produits qui, par leurs conditions de production ou de fabrication, ont un niveau de qualitéÌ supérieur par rapport aux autres produits similaires habituellement commercialisés.

L’Appellation d’Origine Protégée (***), le produit dit d’où ...

Liste des graphiques

  • Évolution la production mondiale de tomates fraîches : volume produit et superficie récoltée
  • Évolution de la quantité de tomates destinées à la transformation
  • Évolution de la part de marché des tomates d'industrie dans la production de tomates
  • Répartition de la production de tomates fraîches par pays
  • Évolution de la production de tomates (fraîches et d'industrie)
Afficher Plus Masquer

Toutes nos études sont disponible en ligne et en PDF

Nous vous proposons de consulter un exemple de notre travail d'étude sur un autre marché !

Une question sur cette étude ?   (+33) 9 70 46 55 00

Dernières actualités

Panzani se lance dans les pâtes fraîches et noue un partenariat avec des industriels italiens - 08/02/2024
  • Le marché des pâtes fraiches en France, pèse 700 millions d’euros et connaît une croissance annuelle d’environ 5% en volume
  • Le marché des pâtes sèches pèse un milliard d’euros en France, sa croissance estde 1,5% ces dernières années.
  • Les marques distributeur prennent d'ailleurs une place croissance sur ce dernier segment.
  • Panzani a realisé environ  600 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023,
  • Panzani communique avoir besoin de 100 000 tonnes de tomates chaque année, alors que la filière française ne fournit que 140 000 tonnes.
Mutti, champion de la sauce tomate - 05/07/2023
  • Le groupe Mutti, leader européen sur le marché des produits dérivés de la tomate, a réalisé un chiffre d'affaires de 563 millions d'euros en 2022, en progression de 16% par rapport à l'année précédente.
  • Le groupe a transformé environ 60 000 tonnes de tomates.
  • Pour la première fois, les volumes exportés du groupe étaient supérieurs à ceux vendus en Italie.
  • La filiale Mutti en France existe depuis 10 ans.
  • Le chiffre d'affaires du groupe Mutti en France est de 56 millions d'euros en 2022, en progression de 24% par rapport à l'année précédente.
  • La Californie est le premier producteur mondial de tomates pour l'industrie, suivie par la Chine, avec une production de 9 millions de tonnes, et l'Italie, avec une production de 6 millions de tonnes.
  • La consommation mondiale de tomates augmente d'environ 2% par an.
  • L'industrie de la tomate a enregistré une augmentation de 60% de ses coûts en 2022
  • . Le prix des tomates a augmenté de 65% en 2023, passant à 150 euros la tonne. Le prix des produits Mutti en magasin a augmenté d'environ 10% en 2022.
Solarenn roule pour IPP - 06/05/2023
  • Solarenn travaille avec son fournisseur de palettes IPP depuis 10 ans.
  • Solarenn regroupe une trentaine de maraîchers certifiés à haute valeur environnementale (HVE).
  • La coopérative est le cinquième opérateur national du secteur.
  • Solarenn a utilisé 80 000 palettes IPP de format 800 x 1200 mm en 2022.
  • Solarenn produit 30 000 tonnes de tomates et une centaine de tonnes de fraises par an.
  • Les volumes de production de la coopérative ont augmenté de 15 % entre 2020 et 2022.
  • Solarenn regroupe 30 producteurs présents sur plus de 60 hectares de serres et employant 500 personnes.
  • En 2022, la coopérative a réalisé un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros pour la vente de 30 000 tonnes de tomates, 80 tonnes de gariguettes et 100 tonnes de minipoivrons.
Panzani se concentrer sur le fait d'être uniquement composé de blé français et d'être responsable. - 11/07/2022
  • Panzani veut s'approvisionner en 2025 à 100% en blé responsable 
  • Le groupe réalise 550 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel 
  • Le leader du marché des pâtes se fournit en totalité dans l'Hexagone
  • Panzani va travailler avec 3,000 agriculteurs contre 800 aujourd'hui
  • Le prix des pâtes alimentaires a bondi de 15 % entre novembre 2021 et aujourd'hui
  • Le marché français a un potentiel de croissance de 1 % à 2 % par an

Entreprises citées dans cette étude

Cette étude contient un panorama complet des entreprises du marché avec les derniers chiffres et actualités de chaque entreprise :

Episaveurs (Pomona Groupe)
Cofco
Sica Saint-Pol-de-Léon
Savéol
Union des coopératives de Paimpol et Tréguier
Rougeline
Conserves de Provence (Chalkis)
Le Jardin de Rabelais
Mutti
Solarenn
Océane
Prince de Bretagne Cerafel

Choisir cette étude c'est :

Accéder à plus de 35 heures de travail

Nos études sont le résultat de plus de 35 heures de recherches et d'analyses. Utiliser nos études vous permet de consacrer plus de temps et de valeur ajoutée à vos projets.

Profiter de 6 années d'expérience et de plus de 1500 études sectorielles déjà produites

Notre expertise nous permet de produire des études complètes dans tous les secteurs, y compris des marchés de niche ou naissants.

Notre savoir-faire et notre méthodologie nous permet de produire des études avec un rapport qualité-prix unique

Accéder à plusieurs milliers d'articles et données payantes

Businesscoot a accès à l'ensemble de la presse économique payante ainsi qu'à des bases de données exclusives pour réaliser ses études de marché (+ 30 000 articles et sources privées).

Afin d'enrichir nos études, nos analystes utilisent également des indicateurs web (semrush, trends…) pour identifier les tendances sur un marché et les stratégies des entreprises. (Consulter nos sources payantes)

Un accompagnement garanti après votre achat

Une équipe dédiée au service après-vente, pour vous garantir un niveau de satisfaction élevé. (+33) 9 70 46 55 00

Un format digital pensé pour nos utilisateurs

Vous accédez à un PDF mais aussi à une version digitale pensée pour nos clients. Cette version vous permet d’accéder aux sources, aux données au format Excel et aux graphiques. Le contenu de l'étude peut ainsi être facilement récupéré et adapté pour vos supports.

Nos offres :

le marché de la tomate | France

89 € HT
  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

Pack 5 études (-15%) France

75.6 € HT / étude
378 € au lieu de 445 € HT -15%
  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Ajouts et mises à jour

  • 08/02/2024 - Ajout des informations de l'entreprise Panzani
  • 08/04/2023 - Ajout des informations de l'entreprise KULTIVE 2
  • 21/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Episaveurs (Pomona Groupe)

Nos références clients

Ils ont consulté nos études Découvrir les avis (+500)

Malcolm Vincent
Linkedin logo

Malcolm Vincent

Astoria Finance

Gregoire de Castelnau
Linkedin logo

Gregoire de Castelnau

Stags Participations

Timothé Huignard
Linkedin logo

Timothé Huignard

PWC

Paul-Alexis Kebabtchieff
Linkedin logo

Paul-Alexis Kebabtchieff

BCG

Aymeric Granet
Linkedin logo

Aymeric Granet

Publicis Consultant

interviews & Cas clients Toutes les interviews et cas clients (45)

La pépite Interview

BFM Business

Paul-Alexis Kebabtchieff

Boston Consulting Group

Marie Guibart

Kea Partners

Elaine, Durand

Crédit Agricole, Information & Veille

Philippe Dilasser

Initiative & Finance

Anne Baudry

Metro

Amaury Wernert

Kroll (Duff & Phelps)

Smart Leaders Interview

B-Smart

Une question ?
Notre équipe est à votre écoute au   (+33) 9 70 46 55 00