Synthèse de notre étude de marché

Les  néobanques représentent 10% de part de marché en France

Tendances du marché des néobanques en France

Le marché des néobanques en France connaît une phase de croissance et de transformation importante. Avec l'émergence des banques en ligne accessibles via Internet et les appareils intelligents, il y a eu un changement dans la façon dont les services bancaires sont consommés par le public français.

Plus d'une personne sur dix en France a ouvert un compte bancaire en ligne et 2% des Français ont fait des néobanques leur établissement principal.

Néanmoins, la banque en ligne reste une option secondaire pour la plupart de français, et un nombre considérable d'entre eux comptent encore sur les institutions bancaires traditionnelles pour leurs besoins financiers primaires.

Les banques traditionnelles en France ne sont pas restées passives face à ce changement. Elles ferment des agences physiques pour réduire les coûts et développent leurs propres offres numériques pour tenter de concurrencer ces néobanques.

Les nouvelles banques ne se contentent pas d'offrir des services bancaires de base mais cherchent à devenir elles-mêmes des banques à part entière en diversifiant leur gamme pour inclure des produits tels que l'assurance retraite, l'assurance vie et divers produits de crédit.

Toutefois, il est important de noter qu'une partie importante de la population française hésite encore à adopter pleinement les services bancaires en ligne. Cette réticence s'explique par une préférence pour le contact personnel avec les conseillers bancaires, ainsi que par des inquiétudes et une méfiance à l'égard de la technologie numérique et de l'utilisation de bots pour la communication.

Acteurs du marché des néobanques

  • N26 : Originaire d'Allemagne, N26 a réussi à capter l'attention du marché français grâce à ses frais transparents et à ses fonctionnalités simples de gestion de compte. 
  • Revolut : Acteur majeur originaire du Royaume-Uni.
  • Monzo : Également basée au Royaume-Uni, Monzo a fait des vagues avec ses cartes rose corail distinctives et ses services bancaires centrés sur le client. 
  • Starling Bank : Avec ses outils d'analyse in-app et ses options de services bancaires aux entreprises, Starling Bank vise un large public.
  • Orange Bank : L'incursion du géant des télécommunications Orange dans le secteur bancaire permet à son expertise en matière de service à la clientèle d'entrer dans le domaine financier. 
  • Hello bank ! Banque numérique de BNP Paribas.
  • Compte Nickel, propriété de BNP Paribas.
Obtenez toutes informations essentielles
à la compréhension de ce marché

Détail du contenu de l’étude de marché

Informations

  • Nombre de pages : ~ 40 pages
  • Format : Version digitale et PDF
  • Dernière mise à jour :
Détail des mises à jour

Sommaire et extraits

1 Synthèse du marché

1.1 INTRODUCTION

Une néobanque désigne l'émergence des nouveaux types de banques dans le monde, principalement des banques en ligne accessibles via internet, sur ordinateurs et smartphones. Elles permettent d'accéder simplement aux comptes, de simplifier les transactions et les interactions avec les clients. L'essor des néobanques est lié à la disparition progressive des agences bancaires, en tant que les néobanques proposent des services bancaires à distance, sans guichet ni agences pour réaliser ses opérations.

Si de plus en plus de Français se tournent vers les banques en ligne, celles-ci restent encore aujourd'hui souvent des banques secondaires, et nombreux sont ceux qui conservent les banques traditionnelles comme banque principale. Alors que les acteurs traditionnels de la banque ferment leurs agences et étoffent leur offre digitale pour concurrencer au plus vite les néobanques, les néobanques adoptent une stratégie globale leur permettant de devenir des banques complètes, en diversifiant leur portefeuille de produits via des offres d'assurance prévoyance, d'assurance-vie et de crédits divers. 

Une frange importante de la population reste cependant réticente envers les banques en ligne car elle reste attachée à ses conseillers bancaires physiques et peu confiante envers le "tout digital" et l'utilisation de bots pour communiquer. 

1.2 LE MARCHE MONDIAL DES NEOBANQUES : ETAT DES LIEUX

Le marché mondial des néobanques est estimé en **** à **,** milliards de dollars selon Grand View Research. C'est un marché à la croissance exponentielle avec un CAGR moyen estimé à pas moins de **,*% sur la période ****-****. On peut donc faire les estimations suivantes pour les prochaines années : 

Marché des néo-banques Monde, ...

1.3 LES NEOBANQUES SONT EN PLEIN ESSOR EN FRANCE

Il y aurait en France pas moins de ** néo-banques recensées début **** par NeoBanques.app, pour ** millions d'utilisateurs en ****. [***] Ceci représente donc quasiment **% de la population française qui aurait un compte dans une néo-banque. Répondant à des attentes d'immédiateté et de flexibilité, et à un attrait ...

2 Analyse de la demande

2.1 LE PROFIL DES CONSOMMATEURS DES NEO-BANQUES

L'étude de Ipsos en collaboration avec KPMG nous révèle un panorama des consommateurs des néo-banques en France en ****. 

Répartition par genre

Les néo-banques semblent séduire en majorité les hommes, qui seraient plus confiants et sensibles à ce type de services financiers innovants. 

Répartition des ...

2.2 LES ATTENTES DES CLIENTS DES NEO-BANQUES

Une demande importante qui s'explique d'abord par des avantages économiques...

Parmi les raisons expliquant l'engouement des particuliers autour des néo-banques, on retrouve : 

un avantage dans le prix des services des néo-banques : paiements sans frais dans d'autres devises, ouverture moins chère d'un nouveau compte (***) etc. un avantage dans la ...

2.3 LE B2B, SEGMENT PORTEUR DE LA DEMANDE POUR LES NEO-BANQUES

Les attentes des PME

Si de nombreux particuliers se tournent vers les néo-banques notamment pour leurs prix attractifs, celles-ci peuvent aussi attirer des PME qui sont parfois négligées par les services des banques traditionnelles. Pour les PME, le premier critère va être un gain d'efficacité dans leurs ...

3 Structure du marché

3.1 PRINCIPALES NEOBANQUES EN FRANCE

Parmi la quasi moitié des Français ayant des comptes bancaires dans plusieurs banques en France, environ **% ont un ou des comptes dans des banques en ligne, même s'il s'agit le plus souvent d'un compte secondaire. Parmi les banques en ligne les plus représentées, on compte notamment Boursorama, ...

3.2 LA CONCENTRATION DU MARCHE

En France, les banques en ligne représenteraient **% du marché. Dans la réalité, * grands acteurs continuent de dominer le marché national : Nickel, N**, Revolut et Orange Bank. D'autres acteurs du marché français incluent les britanniques Monese, Starling Bank, et Wise, ou encore la néobanque finlandaise Holvi spécialisée ...

3.3 UN MARCHE QUI CHERCHE ENCORE SON ÉQUILIBRE ECONOMIQUE

Des néo-banques qui sont rarement rentables...

Au niveau mondial, sur les *** néo-banques qui existeraient en **** seules *% des néo-banques seraient rentables selon un article de Forbes. Malgré des années d'existence et de nombreuses levées de fonds néo-banques n'arriveraient toujours pas à trouver un modèle rentable. En ...

4 Analyse de l'offre

4.1 TYPOLOGIE DE L'OFFRE DES NEOBANQUES EN FRANCE

Les autres banques telles que Eko, Monabanq, Qonto ou encore Treezor proposent également différentes gammes et produits pour des comptes courants et des crédits à la consommation. 

4.2 Néo-banques, relais de la croissance du système bancaire ?

La diminution des établissements de crédit classiques

L'intérêt de plus en plus faible des Français pour les établissements bancaires classiques entraîne nécessairement une forte baisse de rentabilité pour les agences bancaires et donc, la fermeture ou la fusion de nombre d'entre elles. En ** ans, plus ...

5 Règlementation

5.1 CADRE REGLEMENTAIRE DES NEOBANQUES EN FRANCE

Réglementation autour de l'usage de "néo-banques"

L'ACPR rappelle que l'usage du terme "banque" est réglementé en France. Ne peut être qualifié de "banque", mais donc aussi de "néo-banque", toute entreprise de paiement ou fintech. Il faut, afin d'être qualifié de banque ou de néo-banque, avoir ...

6 Positionnement des acteurs

6.1 Segmentation

  • Alma
  • Lydia
  • Nickel
  • Hello Bank !
  • Memo Bank
  • Qonto
  • Revolut
  • N-26
  • Bforbank
  • N26
  • Mangopay
  • Oney
  • Ibanfirst
  • Pledg (Credit Agricole)
  • Orange Bank

Liste des graphiques présentés dans cette étude de marché

  • Evolution du nombre d'établissements enregistrés sous le code 6419Z
  • Banque en ligne secondaire parmi les Français multi-bancarisés
  • Nombres d'utilisateurs des principales néo-banques
  • Parts de marché des 5 premières néo-banques
  • Pertes des néo-banques
Afficher Plus Masquer

Toutes nos études sont disponible en ligne et en PDF

Nous vous proposons de consulter un exemple de notre travail d'étude sur un autre marché !

Une question sur cette étude ?   (+33) 9 70 46 55 00

Dernières actualités

"Hello Bank de BNP Paribas frôle le million de clients" - 03/07/2024
  • Revolut : Plus de 3 millions de clients en France
  • Hello Bank (banque en ligne de BNP Paribas) :
    • - Plus de 950 000 clients en France
    • - Présence en Allemagne et en Belgique, totalisant 3,4 millions de clients
    • - A bénéficié d'un transfert de clients suite à la fermeture d'Orange Bank
  • . Orange Bank - A annoncé sa fermeture.
    • - 800 000 clients au moment de l'annonce, dont 500 000 semblent éligibles à un transfert vers Hello Bank
  • BoursoBank (filiale de Société Générale) :
    • - A bénéficié de l'accord avec ING, qui a quitté le marché français, résultant en l'acquisition d'au moins 315 000 nouveaux clients
    • - Dépasse le seuil de 6 millions de clients après l'opération
  • Les grandes banques en ligne ont vu leur fonds de commerce progresser en moyenne de 5,7 % par an au cours des trois dernières années.
Revolut dépasse les 2 milliards d'euros de revenus - 03/07/2024
  • En 2023 : les revenus ont quasiment doublé, atteignant 1,8 milliard de livres sterling (soit approximativement 2,1 milliards d'euros).
  • Les bénéfices ont augmenté à 344 millions de livres sterling (soit environ 395 millions d'euros), contre environ 6 millions de livres sterling en 2022.
  • A la fin de l'année 2023, Revolut compte 45 millions de clients dans le monde, avec une augmentation de 12 millions de nouveaux clients qui ont rejoint la néobanque en 2023.
  • Nombre de clients en France : plus de 3 millions de clients en France.
  • Revolut vise les 50 millions de clients d'ici la fin de l'année.
  • Nombre d'employés : plus de 10.000 salariés.
Revolut vise une valorisation de 40 milliards de dollars - 24/06/2024
  • - Valorisation visée : Plus de 40 milliards de dollars.
  • - Date de création de Revolut : 2015.
  • - Nombre de clients de Revolut : Environ 40 millions.
  • - Nombre d'employés de Revolut : Plus de 9.000.
  • - Objectif clientèle en France : 20 millions de clients.
  • - Sur les 40 millions de clients qu'elle compte dans le monde, un tiers vient du Royaume-Uni.
  • - Revenus en 2022 : 922,5 millions de livres sterling (+45%)
  • - Bénéfice net en 2022 : 5,8 millions de livres sterling. - Prévision de revenus** : 1,7 milliard de livres
Lydia investit 100 millions d'euros pour devenir une banque - 15/05/2024
  • **Objectif de clientèle :** atteindre 5 millions de clients en France d'ici trois ans.
  • **Recrutement :** environ 400 nouveaux salariés, pour quasiment doubler l'effectif actuel de 250 personnes.
  • **Depuis sa création en 2011, Lydia a levé environ 235 millions d'euros.
  • **Nombre de clients bancaires actuels :** environ 2 millions, sur un total de 7 millions d'utilisateurs.
  • **Crédit à la consommation express en partenariat avec Floa (filiale de BNP Paribas).
Fintech : Ibanfirst a enregistré 50 millions d'euros de revenus en 2023 - 03/05/2024
  • - Chiffre d'affaires de Ibanfirst en 2023 : 50 millions d'euros.
  • - Augmentation du chiffre d'affaires en 2023 par rapport à 2022 : 38%.
  • - Nombre d'entreprises clientes revendiqué à travers l'Europe : 10.000.
  • - Pourcentage des revenus tirés de la France : environ 30%.
  • - Nombres de pays européens où Ibanfirst opère en dehors de la France : neuf,  l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni, et la Roumanie.
  • - Acquisitions réalisées par Ibanfirst : l'allemand Forefix et le néerlandais NBWM en 2019, le Britannique Cornhill en 2023, et klientèle du Britannique Rational FX en 2023.
  • - Prévision de chiffre d'affaires pour 2024 : 70 millions d'euros.
  • - Objectif de revenus pour 2025 : 100 millions d'euros. - Emplois : 400 salariés.
French Tech : Qonto rachète la fintech Regate - 07/03/2024
  • La start-up Regate, acquise par Qonto, a été créée en 2020.
  • Regate a attiré 10 000 entreprises en moins de quatre ans.
  • Regate a levé 27 millions d'euros, notamment auprès de Valar Ventures.
  • Qonto compte 450 000 clients. Qonto passera de 1 400 à 1 500 salariés suite à l'acquisition.
  • Qonto est disponible dans quatre pays européens : France, Allemagne, Espagne et Italie.
  • Regate a également 500 clients parmi les experts-comptables.
  • Qonto a réalisé une levée de fonds de 486 millions d'euros en 2022.
  • Qonto a augmenté ses revenus de 50 % en 2023. Qonto a acquis son concurrent allemand Penta en 2022.

Entreprises citées dans cette étude

Cette étude de marché contient un panorama complet des entreprises du marché avec les derniers chiffres et actualités de chaque entreprise :

Alma
Lydia
Nickel
Hello Bank !
Memo Bank
Qonto
Revolut
N-26
Bforbank
N26
Mangopay
Oney

Choisir cette étude de marché c'est :

Accéder à plus de 35 heures de travail

Nos études sont le résultat de plus de 35 heures de recherches et d'analyses. Utiliser nos études vous permet de consacrer plus de temps et de valeur ajoutée à vos projets.

Profiter de 6 années d'expérience et de plus de 1500 études sectorielles déjà produites

Notre expertise nous permet de produire des études complètes dans tous les secteurs, y compris des marchés de niche ou naissants.

Notre savoir-faire et notre méthodologie nous permet de produire des études avec un rapport qualité-prix unique

Accéder à plusieurs milliers d'articles et données payantes

Businesscoot a accès à l'ensemble de la presse économique payante ainsi qu'à des bases de données exclusives pour réaliser ses études de marché (+ 30 000 articles et sources privées).

Afin d'enrichir nos études, nos analystes utilisent également des indicateurs web (semrush, trends…) pour identifier les tendances sur un marché et les stratégies des entreprises. (Consulter nos sources payantes)

Un accompagnement garanti après votre achat

Une équipe dédiée au service après-vente, pour vous garantir un niveau de satisfaction élevé. (+33) 9 70 46 55 00

Un format digital pensé pour nos utilisateurs

Vous accédez à un PDF mais aussi à une version digitale pensée pour nos clients. Cette version vous permet d’accéder aux sources, aux données au format Excel et aux graphiques. Le contenu de l'étude peut ainsi être facilement récupéré et adapté pour vos supports.

Nos offres :

le marché des néobanques | France

99 € HT
  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

Pack 5 études (-15%) France

75.6 € HT / étude
378 € au lieu de 445 € HT -15%
  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Ajouts et mises à jour

  • 04/05/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
  • 04/05/2024 - Ajout des informations de l'entreprise Orange Bank
  • 04/05/2024 - Ajout des informations de l'entreprise Pledg (Credit Agricole)
  • 04/05/2024 - Ajout des informations de l'entreprise Ibanfirst
  • 02/04/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
  • 03/12/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
  • 02/09/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
  • 08/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Oney
  • 20/05/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
  • 25/03/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Mangopay
  • 12/03/2023 - Ajout des informations de l'entreprise N26
  • 24/02/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Bforbank
  • 24/02/2023 - Ajout des informations de l'entreprise N-26
  • 24/02/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Revolut
  • 19/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Nickel
Une question ?
Notre équipe est à votre écoute au   (+33) 9 70 46 55 00