Contenu de l'étude

Langues disponibles

APERÇU DU MARCHÉ

1.1 Définition et présentation

Le marché du maquillage, segment du marché des cosmétiques, désigne la vente de produits destinés à embellir ou modifier l'apparence et à être appliqués sur le visage. Il existe différentes catégories de produits, selon leur fonction et leur lieu d'application :

  • Pour les lèvres (par exemple les rouges à lèvres, crayons à lèvres, gloss)
  • Pour le teint (par exemple le fond de teint, blush, crème, poudre, correcteur)
  • Pour les yeux (par exemple les mascaras, fards à paupières, crayons, eye-liner, faux cils)
  • Sourcils (par exemple les crayons, poudres, gels)
  • Les accessoires (par exemple les pinceaux à lèvres)

Le marché mondial des cosmétiques connaît une croissance rapide, tirée par les marchés américain et asiatique. Le marché italien des cosmétiques est un secteur économique clé pour le pays, et a connu une croissance régulière ces dernières années, si l'on exclut les effets de la pandémie. Le segment du maquillage occupe une place relativement marginale en termes de chiffre d'affaires généré sur le marché des cosmétiques (environ 14,1% en 2018) mais affiche une performance plus forte à l'exportation, représentant 20,1% du total des produits exportés en 2019.

La demande italienne de produits de maquillage devrait connaître une tendance à la hausse, sous l'effet de l'augmentation des canaux de distribution - notamment les pharmacies, les parfumeries et les spécialistes de la vente au détail - et des innovations de produits vers des ingrédients/emballages biologiques et durables. En outre, les ventes en ligne devraient augmenter ; en 2018, 15,8 % des produits de maquillage ont été achetés en ligne.

1.2 Le marché mondial du maquillage

Le marché mondial des cosmétiques est un marché dynamique. Malgré une forte baisse, il valait *** milliards de dollars en **** et devrait atteindre une valeur de *** milliards de dollars en ****, avec un TCAC de *,* % de **** à ****.

Indice de croissance, secteur des cosmétiques Mondial, ****-****, en % L'Oréal - Rapport annuel ****

Le ...

1.3 Le marché italien du maquillage

Le marché italien a été profondément touché par la crise sanitaire, en raison des effets sur les tendances de consommation et de fabrication des cosmétiques. On observe une baisse du chiffre d'affaires de près de ** points de pourcentage en ****, passant de ** milliards d'euros en **** à **,* milliards d'euros en ****. Cependant, ...

1.4 Importation et exportation

En ****, les exportations ont diminué de **,* points de pourcentage pour atteindre une valeur totale d'exportation de *,* milliards d'euros. En raison de la crise sanitaire, les importations ont également baissé de -**,*%, ce qui porte le solde entre les deux dimensions à environ *,* milliards d'euros, soit environ *** millions de moins que la différence ...

1.5 Impact du Covid-19

La performance des produits individuels reflète clairement les nouvelles habitudes de consommation, fortement influencées par la situation sanitaire et les mesures de lutte contre les contaminations. Si, en effet, la réduction du nombre d'occasions sociales a entraîné des baisses significatives dans certaines catégories de produits, comme ...

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Caractéristiques de l'application

En ****, les produits de maquillage affichent une forte tendance à la baisse, alors que le visage était la partie la plus exposée de la vie quotidienne et des relations professionnelles. Plus précisément, on constate une baisse du maquillage du visage (***). On constate aussi une baisse des boîtes à maquillage, ...

2.2 Facteurs de la demande

Les Italiennes sont particulièrement attentives à la beauté : selon une étude de Survey Lab, le laboratoire européen de Vente-privee, elles consacrent environ ** minutes par jour aux soins du visage et au maquillage. Elles recherchent des produits de qualité et sont prêtes à dépenser plus de ** euros pour une crème ...

2.3 Nouvelles tendances

Au cours des dernières années, la tendance de la Green Beauty est en constante augmentation. Il s'agit d'accorder une importance majeure aux produits d'origine végétale, écoresponsables, issus d'une agriculture biologique et conçus dans le respect total de l'environnement. On accorde de plus en plus d'importance à certains ...

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 L'industrie cosmétique

Le secteur des cosmétiques est l'un des principaux secteurs de l'économie italienne. Parmi les principaux secteurs du Made in Italy, il est le troisième secteur en valeur de la balance commerciale, derrière le vin et la mode.

Le secteur a généré un chiffre d'affaires de ...

3.2 Chaîne de valeur des cosmétiques

Source: ****

3.3 Canaux de distribution

En raison de la pandémie et des blocages en cours, les habitudes d'achat des consommateurs ont considérablement changé. On constate une forte accélération des ventes en ligne (***) et les canaux professionnels.

principaux canaux d'achat de produits cosmétiques pour le visage Italie, ****, pourcentage https://www.cosmeticaitalia. ...

3.4. Scénario concurrentiel

Le marché italien du maquillage est composé d'un petit nombre de marques, dont certaines sont largement reconnues, avec un positionnement bien établi sur le marché. Les grandes entreprises bénéficient d'importantes économies d'échelle qui leur permettent non seulement d'exercer une concurrence plus efficace sur les prix, mais aussi d'allouer ...

3.5 Répartition géographique de l'offre

En ****, la concentration la plus importante d'entreprises cosmétiques se confirme en Italie du Nord (***). Dans le Centre-Sud, dans différentes zones comme la Campanie et les Pouilles, de nouvelles réalités productives liées au territoire et spécialisées dans des activités de niche sont en train ...

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Niveau de prix

Les prix des produits de beauté varient fortement en fonction de la qualité du produit. Pour les rouges à lèvres on trouve des produits bas de gamme entre *,** et *€, comme les produits KIKO en Italie, dont le prix minimum est *,**€. Dans le haut de gamme peut trouver des produits entre ** et ...

4.2 Offre naturelle et biologique

Le secteur des biocosmétiques est en développement constant. Pour la fabrication de ces produits, on utilise exclusivement des ingrédients biologiques (***) et des produits chimiques d'origine naturelle, sélectionnés selon des critères plus ou moins stricts de durabilité environnementale et de santé.

Le secteur réalise un ...

RÈGLEMENT

5.1 Règlement

La cosmétovigilance est l'ensemble des activités de collecte et de gestion des notifications d'effets indésirables attribuables à l'utilisation d'un cosmétique, menées dans le but de faciliter la surveillance après la mise sur le marché et d'assurer la protection de la santé publique.

Les produits cosmétiques ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation

  • KIKO S.P.A.
  • Yves Rocher (Groupe)
  • L'Oréal
  • Estée Lauder
  • Sephora
  • PROFUMERIE DOUGLAS S.P.A.
  • Giorgio Armani
  • Deborah Group Srl
  • Bottega Verde - SRL
  • Collistar SPA
  • Micys Company SPA

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (30 p.)
  • Consultez un exemple en version pdf ou en version digitale
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  • Contact press
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo Schott

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo Schott

Hugo Schott logo 1 Hugo Schott logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin C.

PhD Industrial transformations

Robin C.

Robin C. logo 1 Robin C. logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2
Arnaud W.
Linkedin logo

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2
Amaury de Balincourt
Linkedin logo

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane Essadiq

EDHEC

Imane Essadiq

Imane Essadiq logo 1 Imane Essadiq logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules D.

Consultant

Jules D.

Jules D. logo 1 Jules D. logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.