le marché du cacao
France

Mise à jour 23/02/2020

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Le cacao occupe la troisième place dans le marché mondial des matières premières

Le cacao est la poudre obtenue après une opération de broyage des fèves de cacao, fruits du cacaoyer. L’industrie du cacao est divisée très clairement entre :

  • La partie amont qui consiste en l’exploitation de plantations de cacaoyer et la récupération des fèves de cacao, le séchage. Cette industrie primaire amont est le quasi-monopole des pays en développement ;
  • La partie avale primaire qui consiste en la transformation de la fève brute en « masse de cacao », produit semi-fini utilisé par toute l’industrie chocolatière (nettoyage, séchage, torréfaction, décorticage et broyage) qui a parfois lieu directement sur le site de production mais qui est bien plus souvent l’apanage de multinationales occidentales ;
  • La partie avale secondaire qui consiste en la production de chocolat et autres sous-produits qui sont finalement distribués aux consommateurs finaux. Ces activités secondaires et tertiaires sont largement concentrées dans les pays développés ;

Entre ces segments clés de la chaîne de valeur du cacao intervient bien sûr l’industrie du transport, en particulier maritime permettant de relier les différentes géographies en jeu.

Le marché mondial du cacao est un marché mondialisé présentant un fonctionnement typique des marchés de matières premières.

La partie production est largement concentrée en Afrique puisque la Côte d’Ivoire et le Ghana comptent à eux seuls pour plus de 60% de la production mondiale de cacao s’élevant à plus de 4 milliards de tonnes. Les autres pays clés dans la production mondiale sont d’autres pays africains, des pays d’Amérique du Sud ainsi que l’Indonésie. Il est à noter que 80% de la production mondiale provient de plantations familiales inférieures à 10 hectares.

Du côté aval de l’industrie, l’Europe et le continent américain représentent une part prépondérante de la transformation et de la consommation au niveau mondial. Il est également à noter ici que quelques multinationales occidentales contrôlent une part substantielle du marché mondial de produit final. Il faut souligner que ce marché de matière première globalisé est largement marqué par l’impact des marchés financiers puisque les prix mondiaux des échanges physiques et des contrats à terme concernant le cacao sont fixés sur les marchés de Londres et de New-York.

En France, l’industrie de la chocolaterie représente environ 400,000 tonnes pour plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires et des dizaines de milliers d’emplois directs.

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (38 p.)
  • Télécharger un exemple
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00

Analystes

Consultant BCG

Aurélien Russo

Aurélien Russo logo 1 Aurélien Russo logo 2

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle Vitry

Contrôle

Consultant

Jules Decour

Jules Decour logo 1 Jules Decour logo 2

Processus

Analystes & Méthodes

Bases de données

Certification
Service

Conseil experts

Avis (1)

Moyenne sur les 3 derniers mois

le 28/02/2020
Nous avons à cœur de prendre en compte les retours de tous nos clients, consultants ou chef d’entreprise, afin de mieux répondre à leurs attentes.