Synthèse de notre étude de marché

À partir de 2020, le marché mondial des téléphériques et des remontées mécaniques a connu une contraction, avec une réduction du parc total de 19 394 unités à 17 522 remontées. Ce déclin est attribué en partie à la fermeture des stations de basse altitude affectées par le réchauffement climatique et la diminution des chutes de neige. La région des Alpes reste le leader mondial avec la plus forte densité de remontées mécaniques et de téléphériques, représentant 38 % du total, tandis que la France occupe la première place nationale avec 3 154 installations, malgré une réduction par rapport aux 3 346 installations précédentes. Le marché français a connu des défis considérables, notamment une baisse significative de 16 % de la fréquentation des stations de ski en raison de la pandémie de COVID-19, entraînant une baisse des revenus pour les exploitants de domaines skiables, passant de 1 454,6 millions d'euros pour la saison 2018/2019 à 1 256,8 millions d'euros pour la saison 2019/2020. Les investissements dans de nouvelles installations ont également chuté, passant de 132,3 millions d'euros à 82,8 millions d'euros en 2020.

La demande opérationnelle de remontées mécaniques se concentre principalement dans les Alpes du Nord, et le marché est très concentré avec une poignée d'acteurs majeurs. La France a été confrontée à une tendance à la baisse des nouvelles installations et les fabricants sont poussés à l'innovation, en particulier dans le domaine des téléphériques urbains et des tapis roulants, afin de s'adapter à l'évolution du paysage environnemental et économique. Le secteur est également étroitement réglementé par la législation française, avec un soutien accru du gouvernement, en particulier le Plan Montagne, pour compenser l'impact de COVID-19 sur les exploitants de remontées mécaniques et les entreprises connexes.

Le marché français des remontées mécaniques : Un paysage changeant face aux défis climatiques et pandémiques

La demande de téléphériques et de remontées mécaniques en France a connu des changements significatifs en raison du réchauffement climatique et de la pandémie de COVID-19. Les tendances du marché indiquent un déclin du parc mondial de téléphériques et de remontées mécaniques, avec une baisse considérable, passant d'une estimation de 19 394 remontées en 2017 à environ 17 500 aujourd'hui. La France a connu une tendance similaire, avec une réduction des remontées mécaniques et des téléphériques d'environ 3 350 à un peu plus de 3 150 d'ici 2020.

Le marché français, autrefois réputé pour sa vaste collection de remontées mécaniques et de téléphériques, a vu sa présence mondiale se réduire. L'évolution du parc français, qui perd en moyenne entre 35 et 40 remontées mécaniques ou téléphériques par an, indique un marché affecté par le changement climatique et les fermetures de stations de basse altitude qui en résultent. Le tourisme d'hiver en France, un moteur important pour le marché des téléphériques et des remontées mécaniques, a rencontré des difficultés considérables. La pandémie a entraîné une baisse de la fréquentation des stations de ski d'environ 16 %, et d'autres difficultés sont attendues pour la saison suivante. Avant COVID-19, les opérateurs ont bénéficié d'une croissance régulière de leurs revenus grâce à l'intérêt du public pour les sports d'hiver et à la tendance à la premiumisation de l'offre. Cependant, les recettes ont été touchées, passant d'environ 1 454,6 millions d'euros à un peu moins de 1 257 millions d'euros, soit une contraction d'environ 14 %.

Les tendances en matière d'investissement reflètent les difficultés plus générales du marché, en particulier la réduction considérable des nouveaux investissements, qui sont passés d'environ 132 millions d'euros à seulement 83 millions d'euros environ. Cette baisse est une conséquence de la pandémie de COVID-19 et de ses effets sur le tourisme, ainsi que des changements structurels du marché, y compris les préoccupations climatiques et une trajectoire descendante de la demande de nouvelles installations. La complexité du marché est encore accentuée par l'exploitation de différents systèmes de remontées mécaniques à travers la France, les remontées mécaniques constituant la part la plus importante, avec plus de 2 000 installations, et les téléphériques représentant environ 35 % du total, avec environ 1 100 installations.

Le trafic est fortement concentré dans les Alpes du Nord, qui accueillent la majorité des 480 millions de passagers annuels, ce qui met en évidence les disparités régionales au sein du pays.

D'un point de vue réglementaire, des règles strictes guident le secteur, avec différentes parties du tourisme.

Les titans du secteur des remontées mécaniques : Gros plan sur les principaux fabricants

Dominant l'industrie du transport en haute altitude, une poignée de mastodontes spécialisés fabriquent les voies mécanisées qui sillonnent les terrains montagneux du monde, offrant aux amateurs de ski et aux voyageurs en montagne le lien vital entre la terre et les sommets de l'aventure. Leur expertise ne se limite pas aux pentes, puisqu'ils étendent de plus en plus leur champ d'action à l'horizon urbain, cherchant à révolutionner le transport dans les villes encombrées grâce à leurs solutions de câbles écologiques.

  • Doppelmayr est un leader absolu, originaire d'Autriche. Connu pour son sens de l'innovation et sa portée mondiale, Doppelmayr incarne un riche héritage de pionniers en matière de systèmes aériens complexes destinés aux pentes enneigées et aux jungles urbaines.
  • Leitner et Poma, sous l'égide de la société mère HTI BV, sont les deux faces d'une même pièce. La société italienne Leitner impressionne par son infrastructure de pointe et son design attrayant qui allie forme et fonction, offrant non seulement une utilité mais aussi une esthétique qui s'harmonise avec son environnement. La société française Poma apporte sa célèbre ingénierie de précision et son approche centrée sur l'utilisateur, qui place la sécurité et le confort au premier plan de ses installations.
  • MND, une autre entité française notable sur le marché, s'impose comme une force plus petite mais redoutable, avec une stratégie qui capitalise sur la créativité et l'agilité pour répondre à un ensemble diversifié de besoins. L'attention qu'elle porte non seulement à la création, mais aussi à l'entretien de ses produits garantit leur longévité et leur fiabilité dans les conditions difficiles de la montagne.
  • GMM, également originaire de France, n'a peut-être pas la même envergure que ses homologues, mais son dévouement à l'artisanat et aux solutions sur mesure lui permet de trouver sa place dans un secteur où l'agilité et les conceptions sur mesure sont souvent la clé du succès sur les terrains difficiles.
  • La société suisse Bartholet, avec son profil discret, n'est pas moins influente. Son alliance avec MND illustre sa clairvoyance en matière de partenariat et d'innovation partagée, en travaillant de concert pour repousser les frontières de l'industrie afin de répondre à un large éventail d'aspirations des clients.

Ce sont les géants sur les épaules desquels repose le marché des remontées mécaniques et des téléphériques, qui le font progresser avec chaque avancée technologique et chaque téléphérique soigneusement érigé qui s'étend à travers les horizons des sommets enneigés et des paysages urbains. Ensemble, ils ne se contentent pas de dominer, ils définissent aussi ce que signifie atteindre de nouveaux sommets - littéralement - dans le domaine du transport aérien.

Obtenez toutes informations essentielles
à la compréhension de ce marché

Détail du contenu de l’étude de marché

Informations

  • Nombre de pages : ~ 40 pages
  • Format : Version digitale et PDF
  • Dernière mise à jour : 25/02/2021
Détail des mises à jour

Sommaire et extraits

1 Synthèse du marché

1.1 Définition et périmètre d'étude

Une remontée mécanique est un moyen de transport motorisé mécaniquement guidé, utilisé le plus souvent en extérieur et spécifiquement conçu pour s'affranchir soit de la déclivité d'un terrain soit d'un obstacle généralement naturel. Les téléphériques sont tous les types de téléportés, à savoir, toutes les catégories de transports par câbles disposant de véhicules aériens, comme les télésièges ou les télécabines. 

L’exploitation des téléphériques et des remontées mécaniques concerne essentiellement les stations de ski ainsi que quelques villes de haute montagne pour accéder aux points les plus éloignés. Ce sont des moyens de transport par câbles aériens qui sont nécessaires dans les zones montagneuses.

Les sports d’hiver représentent un marché considérable en France, l’une des premières destinations touristiques d’hiver dans le monde. Chaque année, plus de 50 millions de journées-skieurs sont enregistrées en France. Cependant, le manque de neige a cependant fait chuter les recettes des stations de ski depuis quelques années. La France est à cet égard le pays avec le plus grand nombre de remontées mécaniques et de téléphériques. En effet, le parc français représente 17% du parc mondial des remontées mécaniques et des téléphériques.

L’activité s’exerce sur une période d’exploitation très courte (95 % du chiffre d’affaires est réalisé en cinq mois) ce qui montre la saisonnalité importante du marché. Il est à noter que le secteur est très concentré et est constitué d’une poignée d’acteurs de taille suffisament grande pour pouvoir palier à cette saisonnalité. 

En parallèle au segment des stations de ski, le segment du transport urbain par câble continue de croître. En effet, ce mode de transport est perçu comme étant une alternative interessante aux solutions de mobilité traditionnelles permettant de décongestionner les villes et proposer une offre plus écologique. Le périmètre choisi s'intéressera plus particulièrement au premier sous-segment, qui représente la part plus importante du marché.

L’activité de transport de personnes étant soumise aux règles des délégations de service public, les exploitants fonctionnent comme des concessions. Alors que la pleine propriété des installations est la norme dans la plupart des pays, les exploitants français sont des sociétés d'économie mixte. A ce statut juridique particulier s’ajoute le challenge récent du développement durable pour obtenir des systèmes de transport plus verts.

1.2 Le marché mondial des téléphériques et des remontées mécaniques

Le marché mondial des téléphériques et des remontées mécaniques dépend en grande partie de la fréquentation des stations de ski. Le parc mondial des téléphériques et des remontées mécaniques a connu une baisse progressive lors des dernières années, ...

1.3 Le marché français des téléphériques et des remontées mécaniques

La France est le pays disposant du plus grand nombre de remontées mécaniques et de téléphériques au monde. En effet, la France compte aujourd'hui * *** téléphériques et remontées mécaniques sur son territoire. Comme il est posible de le lire sur le graphique ...

1.4 L'impact négatif de la crise du Covid-19 sur le secteur

Le contexte pandémique a eu un impact très négatif sur le secteur des téléphériques et des remontées mécaniques. En effet, la saison ****/**** a été tronquée dès mars **** du fait des décisions gouvernmentales et le choix de fermer les stations de ...

2 Analyse de la demande

2.1 Évolution du marché du tourisme d'hiver en France

Le marché du tourisme d'hiver a connu une saison ****/**** difficile. En effet, le contexte épidémique et la fermeture des domaines skiables ont entrainé une chute de **% de la fréquentation des stations de ski comme nous avons pu le voir précédemment. Par ailleurs, cette situation devrait s'accentuer pour ...

2.2 Les investissements et taux de renouvellement des remontées mécaniques et des téléphériques

Le montant des investissements est en baisse par rapport à l’année dernière. La fermeture des domaines skiables mi-mars **** en raison de la pandémie du coronavirus COVID-** et l’absence de neige sur des massifs ont entraîné une diminution du chiffre d’affaires des exploitants des domaines skiables, ...

2.3 Le parc de téléphériques et remontées mécanique en France

Le parc français de remontées mécaniques est composé de * *** installations, réparties en plusieurs catégories. Le graphique ci-dessous présente la composition de ce parc. Comme nous pouvons le constater, les téléskis consituent la plus grande part de ce parc, avec * *** installations sur tout le ...

2.4 L'exploitation des remontées mécaniques et des téléphériques en France

 L'exploitation des remontées mécaniques et des téléphériques - le trafic - connait de fortes disparités à l'échelle de l'Héxagone. En effet, si en **** le trafic total s'élevait à *** millions de passagers, la grande majorité de ce trafic était localisé au sein des domaines skiables ...

2.5 Évolution du chiffre d'affaires des remontées mécaniques et des téléphériques en France

Il est intéressant de distinguer les deux sous-segments relatifs au chiffre d'affaires des remontées mécaniques et des téléphériques en France : 

Code **.**C : Téléphériques et remontées mécaniques, en incluant l'exploitation de téléphériques, de funiculaires, d'engins de remontée ...

3 Structure du marché

3.1 Segmentation et dynamique des acteurs

Le marché des téléphériques et remontées mécaniques est un marché très concentré, avec très peu d'acteurs d'envergure à l'échelle nationale. Ceci peut s'expliquer par plusieurs raisons : 

Nature de l'industrie : la conception et la construction des téléphériques et des remontées mécaniques ...

3.2 La vague de concentration touchants les constructeurs de remontées mécaniques et de téléphériques

Les constructeurs de remontées mécaniques et de téléphériques assurent également la conception et la maintenance de leurs installations. Le marché mondial compte finalement très peu d'acteurs de grande envergure du fait des spécificités du marché listées précédemment. Par ailleurs, compte ...

3.3 Répartition des exploitants des remontées mécaniques et des téléphériques en France

Les exploitants des remontées mécaniques et des téléphériques en France correspondent à plusieurs catégories d'acteurs. En effet, il est possible de répertorier les exploitants de type public, semi-public, les écoles de ski ainsi que les exploitants privés. En France, on compte aujourd'hui *** exploitants, répartis ...

4 Analyse de l'offre

4.1 Typologie de l'offre des remontées mécaniques et des téléphériques

Les remontées mécaniques et téléphériques sont principalement installés en zone de montagne afin d’assurer la desserte de domaines skiables ou de sites en altitude. Les remontées mécaniques sont conçues sur la base de l’une des deux techniques suivantes :

Le véhicule ...

4.2 L'évolution de l'offre de remontées mécaniques et de téléphériques

L'offre de remontées mécaniques et de téléphériques dépend en grande partie des investissements lourds réalisés par les différents exploitants. Par conséquent, dans un contexte de baisse des investissements, le nombre de nouveaux chantiers en France tend à se réduire. Cela est ...

4.3 L'innovation au coeur de l'offre de remontées mécaniques

Compte tenu des changements structurels cités auparavant - faible enneigement des stations à faible altitude, croissance du segment du transport urbain par câbles - et des effets conjoncturels liés à la pandémie du coronavirus COVID-**, il apparaît comme étant de plus en plus nécessaire pour les constructeurs ...

5 Règlementation

5.1 Réglementation en vigueur

Le code du tourisme et ses articles D***-* à R***-** fixent les règles applicables aux remontées mécaniques ainsi qu’aux tapis de station de montagne.

Cette partie du code du tourisme a été modifiée par le décret n°****-** du **/**/**** entrant en vigueur le **/**/****.Des ...

5.2 Aide gouvernementale : le Plan montagne

Pour les exploitants des remontées mécaniques

Les exploitants de remontées mécaniques, publics comme privés, bénéficieront d’un fonds de soutien leur permettant de compenser ** % des charges fixes liées à l’exploitation des remontées mécaniques, elles-mêmes fixées à ** % du chiffre d’affaires ...

6 Positionnement des acteurs

6.1 Positionnement des constructeurs de remontées mécaniques et de téléphériques

  • Bartholet
  • Poma
  • MND LST Groupe
  • Compagnie des Alpes
  • Compagnie du Mont Blanc
  • GMM Gimar Montaz Mautino
  • Leitner Ropeways (HTI Group)
  • Doppelmayr Garaventa
  • Tatralift
  • CCM Finotello
  • Méribel Alpina
  • La Compagnie des Pyrénées

Liste des graphiques présentés dans cette étude de marché

  • Répartition géographique du parc mondial de remontées mécaniques et de téléphériques
  • Répartition géographique des principaux domaines skiables
  • Évolution du parc international de remontées mécaniques
  • Taille du parc mondial de remontées mécaniques et de téléphériques
  • Évolution du parc français des remontées mécaniques et des téléphériques
Afficher Plus Masquer

Toutes nos études sont disponible en ligne et en PDF

Nous vous proposons de consulter un exemple de notre travail d'étude sur un autre marché !

Une question sur cette étude ?   (+33) 9 70 46 55 00

Dernières actualités

Transport par câble : MND investit dans sa propre gamme - 17/04/2024
  • Le groupe affiche 94 millions d'euros de chiffre d'affaires en juin 2023 avec  300 employés 
  • Le marché du transport par câble est en progression de 8 à 10 % par an.
  • Le secteur ne représente que la moitié des activités de l'entreprise
  • Les autres pôles sont les enneigeurs, les systèmes de déclenchement d'avalanches et les infrastructures de loisirs.
Compagnie des Alpes : un administrateur nommé Laurent Wauquiez - 08/02/2024
  • La CDA est le plus grand exploitant mondial de remontées mécaniques et compte une dizaine de stations de ski en France.
  • Elle gère aussi plusieurs parcs de loisirs comme le Parc Astérix ou le Futuroscope.
  • La CDA réalise un chiffre d'affaires de 1,125 milliard d'euros et emploie 5.000 personnes.
  • Depuis 2007, elle est propriétaire de la Société des téléphériques de Val d'Isère (STVI), rachetée à la Société financière de Val d'Isère (Sofival).
Compagnie des Alpes: Les projets fous du Parc Astérix - 12/12/2023
  • Inauguration au printemps du Festival Toutatis, 36 millions d'euros d'investissement 
  • Astérix a battu son record absolu de fréquentation avec 2,8 millions de visiteurs, confortant sa place de deuxième parc français derrière le géant Disneyland Paris (15 millions en 2022) et devant le Puy du Fou (2,6 millions en 2023). 
  • En moyenne, 20% du chiffre d'affaires (de 170 millions d'euros en 2022) vont être réinvestis chaque année.
  • Objectif : trois millions de visiteurs annuels
  • Capacité hôtelière du site est passée de 100 à 450 chambres en cinq ans. 
  • Un quatrième hôtel est prévu pour fin 2026
  • Le Parc Astérix est la figure de proue de son propriétaire, la Compagnie des Alpes, qui a également le Futuroscope, les parcs Walibi et le musée Grévin. 
  • Le chiffre d'affaires de l'activité parcs de loisirs de la Compagnie des Alpes (526 millions d'euros sur l'exercice 2022-2023) a dépassé celui des stations de ski (489 millions d'euros), l'activité historique du groupe.
Les parcs de loisirs, potion magique de la Compagnie des Alpes - 06/12/2023
  • Le groupe a franchi pour la première fois la barre symbolique du milliard d'euros de chiffre d'affaires (1,13 milliard, en hausse de 10,6 % . Son résultat opérationnel est aussi en progression, de 3,6 % à 139,6 millions, tout comme son résultat net (90,4 millions, en hausse de 5,2 %).
  • Les parcs de loisirs du groupe (Parc Astérix, Futuroscope, Walibi Rhône-Alpes) ont affiché une santé de fer. Avec un chiffre d'affaires de 526 millions d'euros, ils dépassent pour la deuxième année consécutive sa division consacrée aux domaines skiables et aux activités outdoor (489 millions).
  • Les visiteurs dans las parcs ont été plus nombreux (+5,2 %)
  • Le Parc Astérix, qui a battu son record de fréquentation avec 2,8 millions d'entrées. Et ils ont aussi dépensé plus (+7 % par visiteur).
  • Dans le ski la facture énergétique a plus que doublé - passant de 35,1 millions à 72,1 millions - et a  affecté ses 10 domaines skiables (dont Tignes, la Plagne, ou Les Arcs).
  • Dans un marché du ski en baisse de 5 % selon Domaines skiables de France, les sites de la CDA affichent une progression de 1,8 % du nombre de journées-skieur.

 

 

La Compagnie des Alpes et Eurostar étoffent l’offre à l’Europe - 10/11/2023
  • La Compagnie des Alpes (CDA) a mis en place il y a deux ans Travelski Express, des liaisons ferroviaires pour desservir une dizaine de domaines skiables.
  • 4% des voyageurs aux stations des Alpes prennent le train.
  • Eurostar, qui assurait les liaisons de Travelski Express, a réduit ses services cette année à cinq semaines d'hiver et ne dessert plus Paris, mais Lille.
  • La Compagnie des Alpes prévoit de desservir deux fois par semaine, à partir de 2024 et jusqu’en 2026, les lignes entre Londres, Paris, Amsterdam, Bruxelles et les Alpes françaises, de la mi-décembre jusqu’à la mi-avril.
  • Travelski Express avait transporté 12,000 voyageurs vers les Alpes l'année dernière.
  • Chaque année, près d'un demi-million de skieurs belges, plus d'un demi-million de skieurs néerlandais et plus de 1 million de skieurs anglais se rendent dans les Alpes françaises pour skier.
Stations de ski : les lourds enjeux de la conversion des dameuses - 08/11/2023
  • 250 domaines skiables français
  • La Compagnie des Alpes (CDA) 1,1 milliard de chiffre d'affaires, dont 43 % pour sa dizaine de domaines skiables (elle possède aussi des parcs de loisirs) s'est fixé un objectif « Net Zéro Carbone » à l'horizon 2030
  • Parc de dameuses de la compagnie des Alpes: 140 dameuses, composé quasiment à parts égales de machines Kässbohrer et Prinoth.
  • Les deux gros fournisseurs sont l'allemand Kässbohrer et l'italien Prinoth. Le premier posséderait plus de 60 % du marché avec un chiffre d'affaires de plus de 400 millions, dont 90 % dans le damage.
  • En France, 136 dameuses ont été achetées l'an dernier par l'ensemble des domaines skiables, pour un montant de 50 millions d'euros
  • 1.200 à 1.400 unités vendues chaque année au niveau mondial,
  • Prinoth France réalise un chiffre d'affaires d'une trentaine de millions d'euros, dont 80 % proviennent de la vente et de l'entretien des dameuses.
  • Prix d'une dameuses: 400.000 euros par machine l'électrique

Entreprises citées dans cette étude

Cette étude de marché contient un panorama complet des entreprises du marché avec les derniers chiffres et actualités de chaque entreprise :

Bartholet
Poma
MND LST Groupe
Compagnie des Alpes
Compagnie du Mont Blanc
GMM Gimar Montaz Mautino
Leitner Ropeways (HTI Group)
Doppelmayr Garaventa
Tatralift
CCM Finotello
Méribel Alpina
La Compagnie des Pyrénées

Choisir cette étude de marché c'est :

Accéder à plus de 35 heures de travail

Nos études sont le résultat de plus de 35 heures de recherches et d'analyses. Utiliser nos études vous permet de consacrer plus de temps et de valeur ajoutée à vos projets.

Profiter de 6 années d'expérience et de plus de 1500 études sectorielles déjà produites

Notre expertise nous permet de produire des études complètes dans tous les secteurs, y compris des marchés de niche ou naissants.

Notre savoir-faire et notre méthodologie nous permet de produire des études avec un rapport qualité-prix unique

Accéder à plusieurs milliers d'articles et données payantes

Businesscoot a accès à l'ensemble de la presse économique payante ainsi qu'à des bases de données exclusives pour réaliser ses études de marché (+ 30 000 articles et sources privées).

Afin d'enrichir nos études, nos analystes utilisent également des indicateurs web (semrush, trends…) pour identifier les tendances sur un marché et les stratégies des entreprises. (Consulter nos sources payantes)

Un accompagnement garanti après votre achat

Une équipe dédiée au service après-vente, pour vous garantir un niveau de satisfaction élevé. (+33) 9 70 46 55 00

Un format digital pensé pour nos utilisateurs

Vous accédez à un PDF mais aussi à une version digitale pensée pour nos clients. Cette version vous permet d’accéder aux sources, aux données au format Excel et aux graphiques. Le contenu de l'étude peut ainsi être facilement récupéré et adapté pour vos supports.

Nos offres :

le marché des téléphériques et remontées mécaniques | France

89 € HT
  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

Pack 5 études (-15%) France

75.6 € HT / étude
378 € au lieu de 445 € HT -15%
  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Ajouts et mises à jour

  • 17/11/2023 - Ajout des informations de l'entreprise La Compagnie des Pyrénées
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Méribel Alpina
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise LST
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise CCM
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise tatralift
  • 05/07/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Doppelmayr Garaventa
  • 14/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Leitner Ropeways (HTI Group)
  • 14/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise GMM Gimar Montaz Mautino
  • 14/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Compagnie du Mont Blanc

Nos références clients

Ils ont consulté nos études Découvrir les avis (+500)

Malcolm Vincent
Linkedin logo

Malcolm Vincent

Astoria Finance

Gregoire de Castelnau
Linkedin logo

Gregoire de Castelnau

Stags Participations

Timothé Huignard
Linkedin logo

Timothé Huignard

PWC

Paul-Alexis Kebabtchieff
Linkedin logo

Paul-Alexis Kebabtchieff

BCG

Aymeric Granet
Linkedin logo

Aymeric Granet

Publicis Consultant

interviews & Cas clients Toutes les interviews et cas clients (45)

La pépite Interview

BFM Business

Paul-Alexis Kebabtchieff

Boston Consulting Group

Marie Guibart

Kea Partners

Elaine, Durand

Crédit Agricole, Information & Veille

Philippe Dilasser

Initiative & Finance

Anne Baudry

Metro

Amaury Wernert

Kroll (Duff & Phelps)

Smart Leaders Interview

B-Smart

Une question ?
Notre équipe est à votre écoute au   (+33) 9 70 46 55 00