Synthèse

Le marché mondial de l'externalisation des technologies de l'information a connu une tendance à la hausse, particulièrement caractérisée par la croissance du modèle "as-a-service", qui a pris de l'ampleur pendant la pandémie de COVID-19 en raison du besoin accru de solutions basées sur le nuage qui soutiennent le travail à distance et le commerce électronique. En 2020, plus de 67 % des entreprises ont opté pour l'externalisation, avec une évolution notable des services gérés traditionnels vers les services en nuage, qui offrent résilience, adaptabilité et contrats flexibles. En France, la valeur annuelle des contrats (ACV) a augmenté de 15 % pour atteindre 1,3 milliard d'euros, mais le segment des services gérés a connu une baisse de 11 % en glissement trimestriel à la fin du deuxième trimestre, totalisant une réduction de 25,4 %. Malgré la baisse des services gérés, les dépenses liées aux dispositions as-a-service ont augmenté de 13 % au cours du deuxième trimestre 2020.

À l'échelle mondiale, la VCA a atteint 55,7 milliards de dollars américains, avec une augmentation significative à 14,8 milliards de dollars américains au premier trimestre 2020 par rapport à 10,8 milliards de dollars américains, ce qui démontre le taux de croissance robuste du marché. L'évolution vers des modèles basés sur le cloud et la nécessité de se conformer aux réglementations en matière de protection des données sont les moteurs de cette expansion. Les prix de ces services varient, avec des coûts indicatifs à partir de 20 € par poste de travail et par mois, et des audits préliminaires à partir de 650 €

L'évolution et les tendances de la demande de services d'externalisation en France

Le marché de l'externalisation en France fait preuve d'une croissance régulière et de changements structurels induits par la transformation numérique des entreprises. Le secteur affiche une progression dynamique. La numérisation et la transformation numérique sont les principales forces qui propulsent la demande d'externalisation, car elles entraînent une nécessité croissante de systèmes informatiques performants, de modernisation des systèmes actuels et de mesures de sécurité renforcées. Les entreprises optent de plus en plus pour l'externalisation afin de réaliser ces améliorations, IBM notant que dans les deux prochaines années, la transformation numérique affectera de manière significative l'infrastructure informatique des entreprises. Une étude menée par l'institut de recherche Whitelane a révélé une stabilité et un intérêt croissant pour l'externalisation, près de 60 % des entreprises interrogées prévoyant de maintenir ou d'accroître leurs activités d'externalisation.

La réduction des coûts reste une motivation convaincante pour l'externalisation, illustrée par des études estimant les économies de coûts d'environ 31 % sur un an à 33 % sur trois ans, grâce à l'externalisation. Le profil des clients de l'externalisation s'élargit au-delà des grandes entreprises pour inclure les petites et moyennes entreprises (PME). Le cabinet d'analyse Canalys a observé une augmentation annuelle de 25 % des dépenses des PME en services gérés en France. Le secteur financier, ainsi que les secteurs des services publics et des services professionnels, ont été un catalyseur important de la croissance du marché de l'externalisation. Des secteurs tels que les télécommunications, les médias, les soins de santé et les produits pharmaceutiques adoptent également activement l'externalisation et présentent un potentiel de croissance plus élevé.

La tendance vers les modèles "as-a-service", principalement dans le domaine de l'informatique dématérialisée, devient plus importante, tandis que les services gérés connaissent un déclin. La crise du coronavirus a accentué cette évolution vers des offres "as-a-service", motivée par le besoin de solutions basées sur le cloud computing pour soutenir le travail à distance et s'adapter aux incertitudes du marché. Notamment, face à la pandémie de Covid-19, les services gérés ont connu un ralentissement, mais le marché global est resté solide en raison de l'adoption accrue des solutions as-a-service. Les prix des services d'externalisation varient, les coûts de maintenance mensuels commençant à 20 euros par poste de travail et 50 euros par serveur. Les interventions sur site entraînent généralement des frais supplémentaires, à partir de 60 euros par heure ou plus en fonction de la localisation, les tarifs pour une journée entière s'élevant au minimum à 250 euros. En résumé, le marché français des services d'externalisation est marqué par sa réactivité.

Les principaux acteurs du marché qui façonnent le paysage de l'externalisation informatique

Alors que le secteur de l'externalisation informatique connaît une transformation et une croissance significatives, sous l'impulsion de la révolution numérique et de l'évolution des besoins des entreprises, il est important d'examiner de plus près les entreprises qui sont à la pointe de l'industrie. Ces organisations ne sont pas de simples fournisseurs de services ; elles sont devenues des partenaires essentiels pour les entreprises qui cherchent à rationaliser leurs opérations informatiques, à innover dans leurs services et à accéder à des technologies de pointe.

Les multinationales qui mènent la danse :

  • Capgemini : Originaire de France, Capgemini est devenue une puissance mondiale dans le secteur des services informatiques. Avec un portefeuille étendu qui comprend des services numériques, de conseil, de technologie et d'ingénierie, Capgemini a cultivé une réputation d'innovateur et de leader d'opinion dans les solutions d'externalisation des technologies de l'information.
  • Orange Business Services : En tant que division B2B du groupe Orange, Orange Business Services propose une large gamme de services numériques allant de l'infrastructure réseau au cloud computing. Son engagement à intégrer la technologie pour alimenter la transformation des entreprises l'a positionné comme un acteur clé sur le marché de l'externalisation informatique.
  • Atos : Autre concurrent mondial, Atos se spécialise dans la numérisation de l'expérience client par le biais de services tels que l'informatique en nuage, la cybersécurité et l'informatique à haute performance. L'accent mis sur l'innovation et la durabilité lui a valu une place convoitée parmi l'élite dans le domaine de l'externalisation informatique.

Les poids lourds de la sphère européenne :

  • Sopra Steria : Leader européen du conseil, des services numériques et du développement de logiciels, Sopra Steria propose des services informatiques complets qui couvrent l'ensemble des besoins des clients. Sa mission de fournir des solutions de bout en bout en fait un partenaire de choix pour les entreprises qui cherchent à améliorer leur efficacité et à favoriser la croissance numérique.

Des concurrents français dynamiques :

  • GFI Informatique : La société française GFI Informatique est fière de fournir une variété de services informatiques adaptés à différents secteurs. Son approche centrée sur le client lui permet de rester agile et réactif aux exigences spécifiques de chaque entreprise, ce qui lui permet de fournir des solutions d'externalisation personnalisées.
  • Resadia : En mettant l'accent sur les solutions informatiques et de télécommunication, Resadia opère par le biais d'une alliance d'entreprises régionales qui combinent l'expertise locale avec une portée nationale. Cette structure unique permet à Resadia de fournir des services personnalisés avec la puissance et les ressources d'un plus grand réseau.

Chacun de ces acteurs apporte ses propres forces, qu'il s'agisse de l'envergure mondiale et des vastes ressources technologiques des multinationales ou des connaissances spécialisées et de l'orientation client des entités régionales. À mesure que le marché continue d'évoluer, ces entreprises joueront sans aucun doute un rôle essentiel

Obtenez toutes informations essentielles
à la compréhension de ce marché

Détail du contenu

Informations

  • Nombre de pages : 30 pages
  • Format : Version digitale et PDF
  • Dernière mise à jour : 03/03/2023
Détail des mises à jour

Sommaire et extraits

1 Synthèse du marché

1.1 Définition et périmètre de l’étude

L’infogérance désigne l’externalisation de la gestion des systèmes d’informations. Elle consiste donc à confier à un prestataire extérieur la gestion, l’exploitation, la sécurisation et la maintenance du parc informatique.

Le secteur des activités informatiques couvre trois branches : l’édition de logiciels, le conseil en technologies et les services informatiques.

La branche des services informatiques regroupe elle-même trois catégories : les prestations de conseil (expertise extérieure relative à l’amélioration des systèmes d’information), l’ingénierie et l’intégration de systèmes (conception et développement des systèmes d’information) et l’infogérance (gestion des systèmes d’information).

L’infogérance couvre quant-à-elle un large éventail de prestations dont la nature et le périmètre peuvent varier selon les prestataires. 

Il est cependant possible d’identifier les principaux types d’infogérance :

  • Applicative
  • D’exploitation
  • Globale
  • Partielle

En outre, l’infogérance est souvent assimilée aux services managés alors qu’historiquement, l’infogérance répond à une logique curative, réactive (l’infogérant n’anticipe pas les problèmes mais gère ceux déjà présents) tandis que les services managés fonctionnent selon une approche proactive (le fournisseur de services managés identifie les anomalies avant qu’elles créent des problèmes et accompagne son client dans le développement de son système informatique).

Nous choisirons dans cette étude de considérer l'infogérance comme l'externalisation informatique au sens large qui comprend deux segments : les services managés et les prestations en tant que service (les as-a-service).

En 2022, en France, la valeur annuelle des entreprises de service numérique (infogérance, Cloud, IT, ...) a augmenté de 15,5% par rapport à 2021. Si le marché de l'infogérance connait une forte croissance depuis plusieurs années et que l'on peut donc qualifier de structurelle, il se transforme tant à l'échelle nationale que mondiale. En effet, les services managés connaissent une dynamique négative au profit des prestations en tant que service dont la croissance devrait être encore renforcée en conséquence de la crise du coronavirus.

En 2008, l'apparition des nouvelles technologies, notamment des serveurs distants (Cloud) a initié une transformation du marché de l'infogérance. Au choix d'avoir recours à un prestataire pour la gestion des systèmes d'information (managed services), s'ajoute la possibilité de faire appel à un prestataire qui gère à distance les systèmes d'information et les délivre au client au moyen d'une connexion Internet (as-a-service). 

Les prestataires d’infogérance peuvent ainsi réaliser les tâches qui leur sont confiées soit dans leurs propres locaux, si le système du client y est hébergé ou au moyen d’une liaison permettant d’intervenir à distance, soit dans les locaux du client.

A l’origine, le recours à l’infogérance naît d’une volonté de réduire les coûts. A cela s’ajoute désormais l’objectif d’améliorer le système informatique pour optimiser les performances et se concentrer sur le cœur de métier.

En 2020, plus de 67% des entreprises avaient ainsi opté pour l’infogérance pour simplifier leur réseau et la gestion informatique. Cette tendance se confirme en 2021, 70% des entreprises annonçaient, qu'elles souhaitaient plus avoir recours aux services d'infogérance.  [Infologo , ITStack]

 

1.2 Un marché mondial en forte croissance

Le marché mondial de l'infogérance peut être mesuré par l'ACV (***) qui renvoie à la valeur des contrats d'externalisation de la gestion des systèmes d'information. En ****, l'ensemble des contrats d'infogérance et d'externalisation des systèmes informatiques dans le monde valait ***.* milliards de dollars US, le marché était estimé à *** millions de ...

1.3 Un marché français aligné sur la croissance mondiale

Le marché de l'infogérance est en très bonne santé. L'ensemble des industries de gestion de logiciel, de cloud, d'ingénierie de conseil du numérique et de services numériques voient leur chiffre d'affaires croître en ****. On estime que le marché a atteint un chiffre d'affaires record en ...

2 Analyse de la demande

2.1 Tendances et déterminants de la demande

Le premier facteur de développement de la demande en infogérance est la digitalisation et la transformation numérique. La société IBM montre notamment les effets qu'a la transformation digitale selon les décideurs informatiques d'un panel de *** sociétés. La transformation numérique entraîne ainsi des ...

2.2 Profil des clients

La clientèle des prestataires d'infogérance a pendant longtemps été majoritairement composée de grandes entreprises. Cependant, les avantages de l'infogérance sont aujourd'hui considérés comme valables pour les petites et moyennes entreprises, voire les très petites entreprises. En effet, l'infogérance convient aux plus petites entreprises ...

2.3 L'effet de la crise du Covid-19

L'épidémie du coronavirus a accéléré une tendance déjà existance, à savoir le développement du modèle en tant que service au détriment des services managés. Les mesures restrictives et le confinement en France ont en effet renforcé le déclin des services managés ...

3 Structure du marché

3.1 Organisation du marché

La définition de l'infogérance a évolué au fur et à mesure des innovations et de l'émergence de nouvelles technologies. En effet, de multiples concepts sont apparus et le vocabulaire s'est ainsi complexifié. Cependant, il est possible d'identifier deux formes d'infogérance. L'infogérance, comme externalisation de la gestion des ...

3.2 Les ESN, géants du secteur

Le modèle traditionnel des ESN

Les ESN (***), sont les principaux acteurs du marché de l'infogérance et proposent généralement des prestations informatiques qui dépassent le seul domaine de l'infogérance. 

En ****, les ESN en France ont connu une croissance de *% de leur chiffre d'affaires, par rapport à ****. L'année ...

3.3 L'essor du modèle en tant que service

Les ESN sont particulièrement susceptibles d'offrir un modèle "As a service". Le modèle "As a service" propose des services contre des abonnements plutôt que d'acheter directement le produit. Les avantages pour le client sont nombreux ; performance constante du produit, possibilité de se désabonner à tout moment... Pour ...

4 Analyse de l'offre

4.1 Types de prestations d'infogérance

Infogérance globale

L'infogérance globale consiste à externaliser la gestion de l'intégralité du système d'information.

Infogérance partielle

L'infogérance partielle consiste à externaliser la gestion d'une partie du système d'information. Il existe ainsi plusieurs catégories d'infogérance partielle.

Infogérance applicative (***) : concerne le développement, la maintenance, ...

4.2 Les prix

Les prix des prestations d'infogérance peuvent varier selon plusieurs critères dont les principaux sont : le périmètre d'intervention (***).

Toutefois, il est possible de donner des ordres de prix indicatifs.

Une société d’infogérance présente des prix mensuels, à l’heure ou forfaitaires. Les mensualités coûtent ...

4.3 L'innovation : enjeu majeur de l'offre

Les ESN misent sur l'innovation pour valoriser et différencier leur offre. On observe une augmentation significative de l’utilisation de l’innovation sur le marché pour accroître la valeur d'une entreprise. Le marché des ESN est en construction, ce marché est donc particulièrement propice aux innovations.

Les jeunes ...

4.4 Une tendance de l'infogérance vers la RSE

Comme de nombreux autres secteurs, les ESN et l'infogérance sont confrontées aux questionnements vis-à-vis de la pollution des technologies. Si la métaphore du nuage (***) pour traiter les problématiques des nouveautés informatiques est souvent utilisées pour signifier que ces technologies ne nécessitent pas de ...

5 Règlementation

5.1 Règlementation

Le contrat d'infogérance Le contrat d'infogérance est un contrat SLA (***) entre l'infogérant et le client qui définit la qualité du service que le prestataire doit assurer. Ce contrat comprendre des clauses de base et des clauses spécifiques. On y retrouve les clauses classiques:  Identité du prestataire ...

Liste des graphiques

  • Valeur annuelle des contrats d'infogérance (ACV)
  • Croissance des différents secteurs de l'infogérance
  • Dans les deux prochaines années, quelle stratégie avez-vous prévue concernant l'externalisation de vos systèmes d'information ?
  • Raisons pour lesquelles les entreprises externalisent leurs systèmes d'information selon les clients
  • Quel va être l’impact de la transformation numérique sur l’informatique de votre entreprise dans les 24 prochains mois ?
Afficher Plus Masquer

Toutes nos études sont disponible en ligne et en PDF

Nous vous proposons de consulter un exemple de notre travail d'étude sur un autre marché !

Une question sur cette étude ?   (+33) 9 70 46 55 00

Dernières actualités

Xefi, entreprise lyonnaise, dynamise sa croissance numérique - 02/02/2024
  • - La société investit 60 millions d'euros dans un nouveau site à Rillieux-la-Pape, près de Lyon.
  • - L'entreprise a actuellement 2 000 collaborateurs, mais prévoit de passer à 700 employés au nouveau site d'ici à 18 mois.
  • - Le futur site de 17 500 m2 comprendra quatre bâtiments, dont des bureaux pour les 500 salariés du siège, un sixième data center de 80 baies, une brasserie et un pôle formation.
  • - L'entreprise en possède cinq data centers, dont deux sont certifiés HDS (hébergement des données de santé).
  • - L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros, en croissance de 16 % en 2023 et de 100 % par rapport à 2020.
  • - Elle compte environ 180 agences, dont 160 en France, et sert 100 000 clients.
  • - Xefi prend de l'expansion en Europe, avec des agences en Belgique, en Suisse et en Espagne.
  • - L'entreprise prévoit d'avoir 250 agences en France d'ici 2026 et 400 en Europe, en s'étendant en Italie, en Allemagne et aux Pays-Bas.
  • - Un des processus de développement de l'entreprise est la franchise, permettant une proximité avec les clients.
  • - En Décembre 2021, Xefi a repris Novatim, une entreprise basée à Courbevoie
IA formation, diversification : chez Orange Business, la révolution culturelle continue - 13/11/2023
  • Chiffre d'affaires annuel d'Orange Business : 8 milliards d'euros.
  • Nombre de salariés concernés par le nouveau processus de formation : 5.000.
  • Taux de croissance annuel des projets IA : 35%.
  • Proportion des ventes générées par les services numériques : 44%.
Atos : un dossier explosif - 30/08/2023
  • Atos est entré en négociations exclusives avec EP Equity Investment pour vendre Tech Foundations, sa branche historique endettée.
  • Le groupe Atos compte 110 000 salariés.
  • Le plan proposé implique qu'Atos devienne "Eviden" et reste coté à la Bourse de Paris, tandis que le nom "Atos" et les activités d'infogérance seront vendus à Kretinsky et retirés de la cote.
  • Une augmentation de capital de 720 millions d'euros est prévue, ainsi qu'une prise de 7,5% du capital par Kretinsky dans Eviden
Atos espère tourner la page de la crise grâce à Kretinsky - 02/08/2023
  • Daniel Kretinsky a annoncé un projet d'achat des activités d'infogérance d'Atos.
  • Il a dépensé un peu plus de 200 millions d'euros pour devenir le premier actionnaire minoritaire de la division d'Atos, Eviden, avec activités dans la cybersécurité.
  • Atos s'est délesté d'une activité représentant plus de la moitié de son chiffre d'affaires mais en décroissance et déficitaire.
  • En juin 2022, Atos a mis en place un plan de restructuration radical avec 7 500 suppressions d'emplois et une facture de 1,1 milliard d'euros.
  • Les activités d'infogérance d'Atos (repris par Daniel Kretinsky) ont été placées dans une entité appelée Tech Foundations.
  • L'acquisition par Kretinsky concerne toutes les activités d'infogérance d'Atos, qui ont généré un chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros en 2022, et compte 52 000 employés.
  • Le coût d'acquisition est symbolique, mais comprend la reprise de tous les passifs (près de 10 milliards d'euros) de la branche.
  • Atos de renommera Eviden  et restera coté en Bourse.
Vente des activités historiques à Daniel Kretinsky - 01/08/2023
  • Le groupe finalise la scission entre ses activités historiques d'infogérance en difficulté (Tech Foundations) et celles, bien plus dynamiques, de cybersécurité (Eviden).
  • Le groupe informatique français confirme son projet de cession de ses activités historiques d'infogérance au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, valorisées à 2 milliards d'euros, et sa restructuration autour des activités de sa filiale Eviden dont il prendra le nom.
  • Valorisation des activités historiques d'infogérance d'Atos : 2 milliards d'euros.
  • Nombre d'employés de l'infrastructure informatique (Tech Foundations) : 52.000 employés
  • Taille totale du groupe : 110.000 salariés.
  • Objectif de croissance annuelle moyenne d'Eviden : 7 % du chiffre d'affaires sur la période 2022-2026.
Atos va céder à Daniel Kretinsky ses activités historiques, valorisées à 2 milliards d'euros - 01/08/2023
  • Tech Foundations, l'entité cédée, réalise un chiffre d'affaires de 5,4 milliards d'euros.
  • Tech Foundations emploie 52 000 salariés à travers le monde.
  • À l’issue de l’opération, Atos compte se rebaptiser Eviden pour développer de ses activités de cybersécurité.
  • Une augmentation de capital de 720 millions d'euros est prévue pour Eviden.
  • Le groupe Atos a perdu 4,5 milliards d'euros depuis janvier 2021.

Entreprises citées dans cette étude

Cette étude contient un panorama complet des entreprises du marché avec les derniers chiffres et actualités de chaque entreprise :

Sopra Steria
Orange Business Services
XEFI
DRI
Atos Eviden
Koesio Groupe

Choisir cette étude c'est :

Accéder à plus de 35 heures de travail

Nos études sont le résultat de plus de 35 heures de recherches et d'analyses. Utiliser nos études vous permet de consacrer plus de temps et de valeur ajoutée à vos projets.

Profiter de 6 années d'expérience et de plus de 1500 études sectorielles déjà produites

Notre expertise nous permet de produire des études complètes dans tous les secteurs, y compris des marchés de niche ou naissants.

Notre savoir-faire et notre méthodologie nous permet de produire des études avec un rapport qualité-prix unique

Accéder à plusieurs milliers d'articles et données payantes

Businesscoot a accès à l'ensemble de la presse économique payante ainsi qu'à des bases de données exclusives pour réaliser ses études de marché (+ 30 000 articles et sources privées).

Afin d'enrichir nos études, nos analystes utilisent également des indicateurs web (semrush, trends…) pour identifier les tendances sur un marché et les stratégies des entreprises. (Consulter nos sources payantes)

Un accompagnement garanti après votre achat

Une équipe dédiée au service après-vente, pour vous garantir un niveau de satisfaction élevé. (+33) 9 70 46 55 00

Un format digital pensé pour nos utilisateurs

Vous accédez à un PDF mais aussi à une version digitale pensée pour nos clients. Cette version vous permet d’accéder aux sources, aux données au format Excel et aux graphiques. Le contenu de l'étude peut ainsi être facilement récupéré et adapté pour vos supports.

Nos offres :

le marché de l'infogérance | France

89 € HT
  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

Pack 5 études (-15%) France

75.6 € HT / étude
378 € au lieu de 445 € HT -15%
  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Ajouts et mises à jour

  • 01/03/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Sopra Steria
  • 02/01/2024 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Orange Business Services
  • 04/11/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Sopra Steria
  • 01/10/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Orange Business Services
  • 03/08/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Sopra Steria
  • 11/06/2023 - Ajout des informations de l'entreprise Koesio Groupe
  • 04/06/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Orange Business Services
  • 02/05/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Sopra Steria
  • 03/03/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Orange Business Services
  • 01/02/2023 - Mise à jour des données financières de l'entreprise Sopra Steria

Nos références clients

Ils ont consulté nos études Découvrir les avis (+500)

Malcolm Vincent
Linkedin logo

Malcolm Vincent

Astoria Finance

Gregoire de Castelnau
Linkedin logo

Gregoire de Castelnau

Stags Participations

Timothé Huignard
Linkedin logo

Timothé Huignard

PWC

Paul-Alexis Kebabtchieff
Linkedin logo

Paul-Alexis Kebabtchieff

BCG

Aymeric Granet
Linkedin logo

Aymeric Granet

Publicis Consultant

interviews & Cas clients Toutes les interviews et cas clients (45)

La pépite Interview

BFM Business

Paul-Alexis Kebabtchieff

Boston Consulting Group

Marie Guibart

Kea Partners

Elaine, Durand

Crédit Agricole, Information & Veille

Philippe Dilasser

Initiative & Finance

Anne Baudry

Metro

Amaury Wernert

Kroll (Duff & Phelps)

Smart Leaders Interview

B-Smart

Une question ?
Notre équipe est à votre écoute au   (+33) 9 70 46 55 00