Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Définition du marché du foin

Le foin est, selon le Larousse, un fourrage séché, composé le plus souvent de luzerne ou de fléole des prés, destiné à l’alimentation des herbivores. Le séchage des herbes fauchées permet une plus longue conservation et joue donc un rôle d’alimentation des animaux herbivores domestiques quand l’herbe manque dans les zones de pâturage (hiver, sécheresse, etc.). Ses caractéristiques nutritives le distinguent par exemple de la paille, tiges de graminées pauvres en nutriments car séparées des grains lors du battage des céréales. Le taux d’humidité faible (environ 15% à 20%) le distingue également de l’herbe ensilée, conservée par fermentation avec un taux d’humidité de l’herbe (environ 35 à 45%).

Le marché du foin est donc un sous-segment du marché des fourrages. La production fourragère, selon le service de la Statistique et de la Prospective du Ministère de l’Agriculture (AGRESTE), comprend la production des prairies artificielles (semées de légumineuses fourragères cultivées pour 3 ans maximum et cultivées), temporaires (semées de graminées fourragères depuis moins de 6 ans) et des prairies permanentes (semées ou d’origine naturelle, elles produisent depuis plus de 6 ans au moins 1500 unités fourragères par hectare). Les prairies temporaires et permanentes sont destinées à être fauchées, ensilées ou pâturées.

Le marché du foin est aussi un sous-segment du marché de la nutrition animale, qui provient à 52% de céréales (source : Businesscoot). Il concerne les animaux herbivores d’élevage (ils nécessitent l’intervention humaine pour se nourrir toute l’année) : les ruminants (ovins, bovins, caprins et buffles) et les non-ruminants (chevaux, ânes, mulets).

En France en 2018, les cheptels d’herbivores sont, en très grande majorité, composés de bovins (18,5 millions de têtes) et d’ovins (7,2 millions de têtes). Les cheptels caprins (1,2 millions de têtes) et équins (1 millions de têtes) sont plus réduits (sources : Agreste et IFCE).

Les aspects météorologiques, ont, comme pour toute denrée alimentaire, un rôle crucial dans la quantité de foin produite. La pousse d’herbe a été déficitaire en 2018. La production de foin est ainsi menacée, d’autant que l’impact de la tendance à la baisse de la consommation de viande menace le marché. 

ANALYSE DE LA DEMANDE

STRUCTURE DU MARCHÉ

ANALYSE DE L'OFFRE

RÈGLEMENTATION

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (38 p.)
  • Consultez un exemple
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
Acheter cette étude de marché 89€ HT

Disponibilité sous 3 jours ouvrés

Achetez un pack et bénéficiez d'une réduction immédiate

Pack 5 études (-15%) - France

378€ HT

  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Inclus dans ce pack: Cette étude (Le marché du foin - France) + 4 autres études de votre choix

Acheter le Pack 5 Études 378€ HT

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo Schott

Hugo Schott logo 1 Hugo Schott logo 2

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2

PhD Industrial transformations

Robin Charbonnier

Robin Charbonnier logo 1 Robin Charbonnier logo 2

Analyst

Pierre Doussau

Pierre Doussau logo 1 Pierre Doussau logo 2

President Ross Alumni Club France

Arnaud Walter

Arnaud Walter logo 1 Arnaud Walter logo 2

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2

Consultant

Pierrick Cudonnec

Pierrick Cudonnec logo 1 Pierrick Cudonnec logo 2

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle Vitry

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2

EDHEC

Imane Essadiq

Imane Essadiq logo 1 Imane Essadiq logo 2

Auditeur

Vincent Defrenet

Vincent Defrenet logo 1 Vincent Defrenet logo 2

Eva-Garance Tison

Eva-Garance Tison logo 1 Eva-Garance Tison logo 2

Market Research Analyst

Michela Grimaldi

Michela Grimaldi logo 1 Michela Grimaldi logo 2

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie Prigent

Azelie Prigent logo 1 Azelie Prigent logo 2

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane Gueguen

Cantiane Gueguen logo 1 Cantiane Gueguen logo 2

Consultant

Jules Decour

Jules Decour logo 1 Jules Decour logo 2
Alexia Vacheron

Alexia Vacheron

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna Oeser

Anna Oeser

Gabriel Salvitti

Gabriel Salvitti