Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Définition et périmètre d'étude

La production cinématographique désigne la mise en œuvre de projets cinématographiques par la gestion du budget et la recherche de moyens financiers et techniques. Les producteurs cinématographiques assurent ainsi la réalisation d’œuvres cinématographiques qu’ils cèdent ensuite à des distributeurs.

On distingue la production cinématographique de la production audiovisuelle.

  • On qualifie de cinématographique une œuvre « ayant obtenu un visa d’exploitation en France ou une œuvre étrangère qui a fait l’objet d’une exploitation cinématographique commerciale dans son pays d’origine ». [CSA]
  • Une œuvre audiovisuelle est une émission « ne relevant pas d'un des genres suivants : œuvres cinématographiques de longue durée ; journaux et émissions d'information ; variétés ; jeux ; émissions autres que de fiction majoritairement réalisées en plateau ; retransmissions sportives ; messages publicitaires ; télé-achat ; autopromotion ; services de télétexte » [CSA]

Plus simplement, les œuvres cinématographiques se caractérisent par leur vocation à être diffusées dans des salles de cinéma. Cependant, le succès mondial de plateformes de vidéo à la demande comme Netflix remet aujourd’hui en question la définition de la production cinématographique car alimente une transformation des modes de consommation et de production des contenus audiovisuels, à savoir la délinéarisation. L’éviction de Netflix du festival de Cannes en 2019, en raison de son refus de sortir ses films en salle, illustre ce bouleversement.

Cette délinéarisation représente cependant une opportunité considérable comme l’a illustré l’épidémie du coronavirus pendant laquelle l’industrie cinématographique a su s’adapter en proposant les films sortis en début d’année en VOD.

Le marché mondial continue ainsi d’être en plein essor particulièrement avec l’émergence du marché chinois qui rivalise désormais avec Hollywood. Selon le cabinet Comscore, le cinéma mondial a généré 42,5 milliards de dollars en 2019, un record historique pour le box-office.

Le chiffre d’affaire des producteurs de films pour le cinéma français aura chuté de 8% en 2019 mais cette baisse doit être relativisée car elle est principalement liée aux difficultés rencontrées par Europacorp qui représentait habituellement la moitié des ventes de films à l’international. La France reste ainsi le premier marché en Europe et la part de marché des films français dans les cinémas est en augmentation (+ 1%). Elle représente désormais 40 % du total des places vendues en 2019.

La crise de la Covid-19 a très largement affecté le secteur, avec une baisse de 20 % du nombre de films produits en 2020. 

1.2 Le marché français de la production cinématographique

Le code **.**C-Production de films pour le cinéma regroupe la production et la réalisation de films et de vidéos d'auteurs, courts ou longs métrages, destinés principalement à la projection dans les salles. On note un chiffre d'affaires globalement en baisse depuis **** pour le secteur : de *.** milliard d'€ ...

1.3 Impact de la Covid-19 sur le secteur

La crise de la Covid-** a touché le secteur de la production cinématographique a plusieurs niveaux :

décalage des tournages, reprise avec surcoût reprogrammation de certaines sorties avec les fermetures temporaires des salles, la réduction des capacités d'accueil et la mise en place d'un protocole sanitaire strict ...

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Fréquentation des salles de cinémas en France

Une grande partie des revenus des producteurs dépend des recettes des films diffusés au cinéma (***). La fréquentation des salles de cinéma est ainsi un déterminant majeur de l'activité des producteurs. 

La fréquentation des établissements cinématographiques français a chuté de **,*% en ****, s'établissant ...

2.2 Evolution de la population cinématographique en France

La population cinématographique est définie comme étant l’ensemble des individus âgés de * ans et plus étant allés au cinéma au moins une fois dans l’année. On considère également que les spectateurs assidus vont au cinéma au moins une fois par semaine, ...

2.3 Popularité des films Français auprès du public

Les productions françaises sont demandées par la population cinématographique. "L'exception culturelle française" est ainsi une réalité, dans la mesure où les recettes provenant de films nationaux représentent près du tiers des recettes des salles de cinéma entre **** et ****.  En ****, et dans un contexte ...

2.4 Diffusions de films à la télévision

Pour diffuser des contenus cinématographiques, les chaînes de télévision achètent les droits pour diffuser ces derniers. Ainsi, le nombre de films diffusés par les chaînes de télévision, qui dépend du montant de leurs investissements, est un autre déterminant de l'activité ...

2.5 Les ventes de films et contenus vidéos en format physique et numérique

Une fois exploitée en salle et/ ou diffusée à la télévision, un film peut être édité sous forme de support physique (***) ou sous format numérique. Les producteurs sont alors rémunérés en fonction des ventes. 

Ainsi, le piratage en ligne des films joue largement en ...

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 Organisation de la filière

Le schéma ci-dessous souligne les principales activités dont s'occupent les producteurs cinématographiques.

Principales étapes de la production d'un film :

Les producteurs sont aussi en charge de mobiliser les financements nécessaires, publics comme privés. 

Les producteurs sont ainsi en amont de la filière cinématographique, ils ...

3.2 Nombre d'entreprises et effectifs associés dans le production cinématographique

Le nombre d'entreprises recensées par Acoss depuis **** souligne deux évolutions différentes concernant le nombre d'entreprises et d'effectifs : 

Le nombre d'établissements a plutôt connu une tendance à la hausse alors que le nombre d'employés dans le secteur a connu une forte tendance à la baisse

Nombre d'établissements et ...

3.3 Evolution du nombre de films français produits ces dernières années

Après trois ans avec un nombre assez stable (***), le nombre de films agrées en **** a baissé de ** % en ****. 

Nombre de longs métrages produits France, ****-****, en unités Source: ****

Si l'on prend l'année ****, on a ainsi : 

*** films agrées d'initiative française, dont ** films réalisés ...

3.4 Financement de la production cinématographique en France

Globalement, les deux principales sources de financement sont : 

les apports des producteurs français : ** % en **** (***) les chaînes de TV (***)

Financement prévisionnel des films d'initiative française France, ****, en % Source: ****

La structure de financement évolue toutefois en fonction du type de films et du montant de son devis. 

Globalement, le ...

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Typologie des productions cinématographiques

Le graphique ci-dessous souligne la répartition des films agrées selon leur genre, avec la domination des fictions sur les autres genres. 

On retrouve une répartition similaire en **** avec : 

*** films de fiction dont *** d'initiative française ** films documentaires dont ** d'initiative française ** films d'animation dont * d'initiative française

Nombre ...

4.2 Devis des films et principaux coûts

Le devis moyen des films correspond à la moyenne des devis (***). En ****, le devis moyen a baissé de ** % vs ****, atteignant son niveau le plus bas depuis ** ans. 

Devis moyens des films d'initiative française France, **** - ****, en M€ Source: ****

Le coût moyen de production d'un film dépend du type de ...

RÈGLEMENTATION

5.1 Un secteur largement dépendant des aides et subventions publiques

Place du CNC dans le secteur :

Le Centre National de la Cinématographie a été crée en ****. L'établissement a pour vocation d'être un opérateur qui gère le soutien financier de l'État à l'industrie cinématographique. Parmi les prérogatives les plus importantes du CNC, on ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation

  • Pathé Gaumont
  • Netflix
  • Canal Plus Groupe (MyCanal)
  • France Télévision
  • EuropaCorp
  • Mediawan
  • Groupe TF1
  • UGC

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (30 p.)
  • Consultez un exemple en version pdf ou en version digitale
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Achetez un pack et bénéficiez d'une réduction immédiate

Pack 5 études (-15%) - France

378€ HT

  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Inclus dans ce pack: Cette étude (Le marché de la production cinématographique - France) + 4 autres études de votre choix

Acheter le Pack 5 Études 378€ HT

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo S.

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo S.

Hugo S. logo 1 Hugo S. logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin C.

PhD Industrial transformations

Robin C.

Robin C. logo 1 Robin C. logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2
Arnaud W.
Linkedin logo

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2
Amaury de Balincourt
Linkedin logo

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane E.

EDHEC

Imane E.

Imane E. logo 1 Imane E. logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules D.

Consultant

Jules D.

Jules D. logo 1 Jules D. logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.