Le marché des bagages comprend principalement les valises, les sacs à dos, les contenants d’affaires et les serviettes. Le marché du bagage se porte bien, en partie grâce à l'augmentation du trafic aérien (+4% d'ici 2020) qui entraine mécaniquement la hausse du nombre de valises vendues.  La fabrication est dominée par deux acteurs : Samsonite (40% de parts de marché en France, 50% au niveau mondial) et Delsey (30% de parts de marché en France). Ces deux marques représentent 75% des ventes mondiales de valises. Grâce à leur savoir-faire, elles maintiennent à distance la concurrence des bagages low cost. Les maroquiniers comme Louis Vuitton et Lancel proposent surtout des articles de voyage de luxe et s’adressent à une clientèle restreinte. Il existe aussi des fabricants de sacs à main, de bagages et de maroquinerie comme Longchamp.

 

L’innovation est un domaine primordial pour Samsonite et Delsey afin de se distinguer des concurrents. La valise en polypropylène, la valise rigide à roulettes et la valise à quatre roues multidirectionnelles ont marqué l’histoire du bagage.

 

Avec 6.2 Millions de bagages vendus en un an, le marché français a atteint 500 Millions d’Euros en 2017 et les perspectives de croissance sont bonnes. Les hypermarchés dominent la distribution (35% des ventes) suivis de près par les spécialistes de bagagerie (environ 28%). Ces derniers souffrent de la concurrence exacerbée des sites de vente en ligne (presque 25%). Les grands magasins ferment la marche (un peu plus de 11%).

Fournisseurs - Secteurs en amont



Nos études

Etudes complètes

Télécharger un exemple d'étude complète

Etude Complète : Le Marche et la Fabrication de Bagages en France

Livraison après mise à jour - 5 jours ouvrés

350 €

ACHETER

350 €

ACHETER

350 €

ACHETER

Etude Complète : Le Marche et la Fabrication de Bagages au Japon

Livraison après mise à jour - 72h ouvrées

350 €

ACHETER

Etude Complète : Le Marche et la Fabrication de Bagages en Inde

Livraison après mise à jour - 72h ouvrées

350 €

ACHETER

Profil Flash

Télécharger un exemple de Profil Flash

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Belgique

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Allemagne

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Royaume-Uni

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Espagne

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Italie

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Scandinavie

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Pologne

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Mali, Sénégal

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Canada (anglais)

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Mexique (anglais)

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Chine (anglais)

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Inde (anglais)

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages en Suisse

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Japon (anglais)

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER

49 €

ACHETER

Profil flash: Le Marche et la Fabrication de Bagages au Mali, Sénégal

Livraison sous 48h avec les dernières actualités

49 €

ACHETER



Nos profils par entreprise

Télécharger un exemple de Profil Entreprise

SAMSONITE

  • Pays : Etats-Unis
  • Group revenue : 50.8M$ (CA France 2013)
  • Position : Fabricant de bagages

50€

ACHETER

Samsonite est le leader mondial de la fabrication de bagages. Le groupe centenaire appartient depuis 2008 au fonds CVC Capital Partners (55%) avec à ses côtés la Banque Royale d'Ecosse (35%). Samsonite a connu une année 2009 très difficile l'obligeant à réduire d'un quart ses effectifs. La nouvelle stratégie se concentre sur l'innovation et sur des produits basiques. Samsonite a repris sa marche en avant et étudie son entrée en Bourse d'ici deux ans.


DELSEY

  • Pays : France
  • Group revenue : 76.2M€ (CA France 2013)
  • Position : Fabricant de bagages

50€

ACHETER

Avec 300 salariés dans plus de 100 pays et 5 continents, Delsey est le numéro deux mondial de l'industrie du bagage. Entreprise familiale jusqu'en 2007, elle appartient depuis au fonds Argan Capital. Delsey est l'inventeur en 1972 de la valise rigide à roulettes. Delsey délègue la quasi-totalité de la fabrication à des sous-traitants et préfère se concentrer sur la partie innovation.


LOUIS VUITTON

  • Pays : France
  • Group revenue : 3.4 Mds € (CA France 2013)
  • Position : Maroquinerie de luxe

50€

ACHETER

Fondée en 1854, la Maison Louis Vuitton est une des principales filiales du groupe LVMH. Le prestige de ses bagages est mondialement connu. Louis Vuitton possède 360 magasins en propre (pas de licence) répartis dans 54 pays. La fabrication de bagages et de malles est son métier d'origine.


LANCEL

  • Pays : Suisse
  • Group revenue : 88 M€ (CA France 2014)
  • Position : Maroquinerie de luxe

50€

ACHETER

Fondée en 1876, la Maison Lancel fabrique des bagages depuis les années 1920 à l'époque des premières croisières. Lancel appartient au groupe Suisse Richemont.


LONGCHAMP

  • Pays : France
  • Group revenue : 250 M€ (CA global 2007)
  • Position : Sacs à main, bagages et maroquinerie

50€

ACHETER

Fondée en 1948, la maroquinerie Longchamp est encore aujourd'hui une entreprise familiale. Si le sac pour dame représente près des deux tiers des ventes, les bagages Longchamp sont également réputés. Longchamp assure 60% de sa production dans ses six ateliers de l'ouest de la France. Le reste est délocalisé en Chine, au Maroc et en Tunisie.



AJOUTER VOTRE ENTREPRISE





Le marché et la fabrication de bagages

Jean Cassegrain, DG Longchamp
Radio Classique, L'Invité de l'Économie - Janvier 2015

Nicolas Pierron : 7 heures 20 ! C’est l’une des pépites de l’économie française. Même si elle discrète, c’est aussi une belle saga familiale. Le Directeur Général de Longchamp est l’Invité de l’Économie de la Radio Classique ce matin. […] Longchamp, c’est un maroquinier fondé en 1948 par votre grand-père qui portait, je crois, le même prénom que vous.

Jean Cassegrain : Oui.

Nicolas Pierron : Pourquoi l’entreprise ne s’est pas appelée Cassegrain d’ailleurs ?

Jean Cassegrain : Je crois qu’à l’époque, c’est un choix qu’il a fait, je crois qu’il aimait bien le nom Longchamp parce que c’était un nom qui était facile à prononcer dans toutes les langues. Il avait déjà une vision internationale pour sa marque et son développement.

Nicolas Pierron : Et c’est aussi, évidemment, un hippodrome très connu. Longchamp est réputé pour notamment un sac à main baptisé Le Pliage, Jean Cassegrain, il s’en est vendu, je crois à ce jour plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde. Pourquoi un tel succès ? D’abord à quoi ça ressemble ?

Jean Cassegrain : Alors, c’est un sac qui est brillant par sa simplicité, je dirais. C’est très difficile pour un designer d’inventer quelque chose qui est à la fois ultra simple mais aussi nouveau, original, reconnaissable, intéressant. Donc, je crois que c’est ça qui a fait le succès de ce sac. Sa simplicité le rend universel et donc, il plaît aussi bien aux jeunes filles coréennes qu’aux étudiantes américaines, ou aux Françaises, aux Allemandes. Voilà. Partout dans le monde, il est très bien accueilli.

Nicolas Pierron : L’idée, c’est qu’on peut le plier, complètement, c’est cela ?

Jean Cassegrain : Oui, il se plie, il devient tout petit quand on le plie et donc quand on voyage, c’est particulièrement très pratique.

Nicolas Pierron : Effectivement c’est pratique ! Quelle est l’histoire de ce sac ? Je crois que c’est votre père qui en a eu l’idée en rentrant du Japon ?

Jean Cassegrain : Oui, il s’est un petit peu inspiré de l’origami, puis même avant de créer ce sac au début des années 70, mon père a été le premier à avoir l’idée d’utiliser du nylon pour fabriquer des sacs et des bagages. A l’époque les bagages étaient des bagages rigides, ou en toile, ou en cuir, ou en sky et des matériaux qui étaient à la fois lourds et pas très résistants donc pas très adaptés aux voyages en avion et c’était l’époque où les voyages en avion étaient en train de se démocratiser dans le début des années 70. Il fallait donc un produit, à la fois léger et résistant. Donc il a eu l’idée d’utiliser du nylon qui est un matériau nouveau à l’époque, et il a déjà eu beaucoup de succès avec les bagages en nylon et puis de là est venu, après, l’idée du sac Pliage qui est un peu le descendant de ces bagages en nylon des années 70.

Nicolas Pierron : C’est un sac qui ne coûte pas très cher par rapport à d’autres marques qui sont sur le même créneau du luxe, dans la maroquinerie. C’est quoi, quelques centaines d’euros, c’est cela ?

Jean Cassegrain : Alors, le sac Pliage… La version la plus courante coûte 78 euros, nos sacs en cuir sont entre 400 et 800 euros pour la plupart.

Nicolas Pierron : Voilà, le cuir, c’est évidemment plus cher que le nylon mais cela reste donc abordable. Alors, si je vous dis luxe abordable pour Longchamp, je crois que c’est une expression que vous n’aimez pas trop, mais c’est un peu ça au fond quand même ?

Jean Cassegrain : Oui, je n’aime pas trop cette expression parce qu’on l’utilise un peu pour tout et n’importe quoi et puis cela dilue notre identité dans tout un tas de choses avec lesquelles on ne se sent pas forcément de points communs. Donc nous, on se qualifie de luxe optimiste, c'est-à-dire une vision du luxe qui est peut être plus gaie, plus chaleureuse, plus dynamique, plus en mouvement que pas mal d’autres marques de luxe qui ont parfois un côté un petit peu rigide, statique, froid.

Nicolas Pierron : Pas facile à incarner cela comme concept ! Le luxe optimiste, par quoi cela passe ? Par les couleurs justement ?

Jean Cassegrain : Oui, alors, la couleur chez nous c’est très important. Je crois que cela fait vraiment partie de notre ADN. On est une marque gaie, colorée, qui est faite pour les gens qui bougent beaucoup, qui veulent avoir le plaisir d’utiliser un produit de luxe au quotidien qu’ils accompagnent dans leur vie tous les jours.

Nicolas Pierron : Produit de luxe donc, on le disait mais à des prix abordables. Cela veut dire que ce n’est pas du made in France à 100% ?

Jean Cassegrain : Alors, aujourd’hui 50 à 60% de notre production est faite en France dans nos ateliers qui sont dans l’Ouest, dans le Grand Ouest, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Vendée, l’Orne. Donc, on a 6 sites de production qui emploient à peu près 800 personnes, mais on fabrique aussi en Tunisie, à l’île Maurice et en Chine. Et donc, sur l’ensemble cela nous permet effectivement d’obtenir un prix moyen qui est assez compétitif, qui est même très compétitif.

Nicolas Pierron : Donc, vous n’êtes pas arc-boutés sur le côté made in France mais pour des raisons très pratiques, très objectifs finalement.

Jean Cassegrain : Et bien oui, parce que si vous voulez, que je crois que le… Nous, on fabrique exactement la même qualité que ce soit en France, en Tunisie, à l’île Maurice ou en Chine, c’est toujours made by Longchamp avec nos mêmes standards de qualité. Je crois qu’il ne faut pas penser que la qualité c’est un truc génétique qu’on a en nous parce qu’on est Français. On peut très bien faire des produits de qualité dans d’autres pays à condition d’avoir des normes et des process qui sont stricts, bien établis et bien suivis quel que soit le lieu de fabrication.

Nicolas Pierron : Bon, Longchamp vient d’ouvrir une grande boutique sur les Champs-Elysées, c’était il y a quelques jours début décembre. C’est important pour une marque comme vous d’être présent sur les Champs-Elysées ? Incontournable ?

Jean Cassegrain : Oui alors, les Champs-Elysées, c’est « la plus belle avenue du monde ». Je crois que tout le monde a envie de venir à Paris, et tout le monde a envie de remonter les Champs-Elysées, bon ! Tous les Asiatiques notamment, les Américains… C’est un rêve, un peu. Donc en étant sur les Champs-Elysées, on s’inscrit dans ce rêve, dans ce mythe. Au-delà du chiffre d’affaires que représentera cette boutique, elle contribue, bien sûr, au rayonnement international de la marque.

Nicolas Pierron : Sachant que vous êtes présent aujourd’hui dans de très nombreux pays hors de France, vous exportez quoi ? Près de… Plus des 2/3 de votre production aujourd’hui ?

Jean Cassegrain : Oui, à peu près 70% de nos ventes sont faites hors de France. Donc c’est évidemment très important pour l’entreprise de se développer en Chine, aux Etats-Unis, enfin dans le monde entier.

Nicolas Pierron : L’Insee nous dit ce matin que la croissance revient en France plus 0,3%, c’est modeste, mais cela fait longtemps que ça ne s’était pas vu. Est-ce que vous, à votre niveau, vous ressentez également un frémissement du côté de la consommation notamment ?

Jean Cassegrain : Oui, depuis deux ou trois mois, on peut dire que l’on sent une amélioration de la situation. Cela étant, nos ventes sur la France restent quand même assez difficiles auprès de la clientèle française mais heureusement, la France accueille aussi beaucoup de touristes étrangers qui viennent compenser cette relative prudence, disons, des clients français.

Nicolas Pierron : Et sur l’Europe, là aussi, c’est un marché difficile.

Jean Cassegrain : Sur l’Europe, c’est un peu le même cas de figure qu’en France.

Nicolas Pierron : Merci Jean Cassegrain, je rappelle donc que vous êtes le Directeur général de Longchamp. […] La marque Longchamp, donc, invitée de l’Économie, ce matin, de la Radio Classique.



Programme expert


Businesscoot est le premier site spécialisé dans l'information sectorielle

Premier site spécialiste de l'information sectorielle, nous publions des centaines de pages sur différents marchés en France et à l'étranger dans des domaines tels que les services, les biens de consommation, la santé, l'industrie, les services ou l'informatique.

Plus de 70% de notre trafic provient de visiteurs qui font des recherches sur des marchés et nous sommes positionnés sur la première page de résultats Google sur la quasi-totalité des recherches liées aux marchés que nous couvrons.


Expert dans un ou plusieurs secteurs ? Développez votre visibilité et vos revenus grâce à Businesscoot.com.


  • Présenter les principales caractéristiques du secteur sur une page Businesscoot dédiée.
  • Mettez en avant votre entreprise et votre offre de service.
  • Recevez directement des appels et leads commerciaux.
  • Bénéficiez d'une exclusivité d'un an sur le secteur que vous avez renseigné.