Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | France

Vingt ans après leur découverte par un chercheur en nanotechnologies japonais, les nanotubes de carbone (NTC) suscitent de plus en plus d’engouement. Le marché mondial explose et est estimé à près d'1 milliard d'euros. Les NTC possèdent de nombreux atouts : robustesse, légèreté, élasticité et une excellente conductivité électrique. C’est pourquoi de grands groupes chimiques comme Bayer et Arkema investissent autant dans cette molécule du futur.

En dehors de ces multinationales, la majorité des fabricants de NTC sont des spin-off avec comme point de départ une équipe de chercheurs universitaires ayant eu une idée innovante. La difficulté pour ces derniers est de passer de la création en laboratoire à la phase industrielle. Cela se traduit par d’importantes dépenses obligeant les fabricants à effectuer des levées de fonds. Le secteur étant attractif, les investisseurs intéressés sont nombreux. Il existe deux types de nanotubes de carbone : monofeuillets (SWNT) ou multifeuillets (MWNT). Les fabricants proposant les deux techniques sont rares. Citons Nanoledge, NanoIntegris ou Catalyx Nanotech.

Les secteurs intéressés par les NTC sont nombreux et variés :

- l'industrie automobile (pièces de carrosserie, systèmes de carburant pneumatiques…)

- l’électronique (capteurs chimiques, afficheurs, transistors…)

- les équipements de sport (raquettes de tennis, clubs de golf, mâts de bateaux…)

- les solutions biomédicales

- l’aérospatiale

- les panneaux solaires

Actuellement, le grand défi des NTC est de confirmer les attentes placées en eux. Le coût de production très élevé et la complexité technique repoussent encore la véritable commercialisation des pièces fabriquées à base de nanotubes de carbone. La santé publique est l’autre élément à prendre au sérieux par les fabricants. Le scandale de l’amiante a par ailleurs marqué les esprits et des études récentes ont souligné les points en commun de ces deux matériaux.

 

Nos études de marché en France et en Europe

Télécharger un exemple

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | France

Synthèse du marché en France · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | Allemagne

Synthèse du marché en Allemagne · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone en Angleterre

Synthèse du marché en Angleterre · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | Italie

Synthèse du marché en Italie · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | Espagne

Synthèse du marché en Espagne · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | Belgique

Synthèse du marché en Belgique · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fabricants de Nanotubes en Carbone | Portugal

Synthèse du marché au Portugal · Fiches des entreprises · Livraison 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Nos études de marché dans le monde

Télécharger un exemple

ARKEMA

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 7.5 Mds € (CA global 2014)
  • Position : Spécialiste en produits vinyliques, chimie industrielle et produits de performance

Le groupe chimique Arkema est un des leaders du secteur. Lancés en 2006, ses nanotubes de carbone multi-parois Graphistrength sont présents dans l’électronique, le transport, les énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque) et le stockage de l’énergie (batteries, super-capacités). Arkema a inauguré début 2011 une unité de production de NTC sur son site de Mont (Pyrénées-Atlantiques) d'une capacité de 400 tonnes/an.

NANOLEDGE

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de résines hautes performances

Fondé en 2001, Nanoledge était au départ producteur de nanotubes puis s'est reconverti en fournisseur de résines chargées de nanoparticules. Il utilise dans ses résines du Graphistrength C100 fourni par Arkema. Nanoledge a ouvert en 2008 un site de production au Canada. Ses produits s'adressent principalement aux domaines du Sport&Loisirs, de la haute technologie, de l’énergie éolienne et de l’aérospatial.

THOMAS SWAN

  • Pays : Royaume-Uni
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de produits chimiques hautes performances

Fondée en 1926, l'entreprise Thomas Swan s'intéresse aux nanotubes de carbone depuis 2004 en collaboration avec l'université de Cambridge. Elle fabrique des nanotubes de carbone monofeuillets sous la marque Elicarb. Pour satisfaire la demande, Thomas Swan a ouvert un nouveau site de production en 2010.

NANOINTEGRIS

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone monofeuillets

Fondé en 2007, NanoIntegris fabrique des nanotubes de carbone monofeuillets d'une pureté supérieure à 99%. Ses produits sont utilisés notamment pour la fabrication de transistors, de capteurs chimiques et de conducteurs transparents. NanoIntegris fournit environ 200 clients dans le monde.

HYPERION CATALYSIS

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 9,4 M$ (CA global 2009)
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone multifeuillets

Hyperion Catalysis s'intéresse aux nanotubes de carbone depuis 1983 et possède des centaines de brevets dans le domaine. Elle fabrique et commercialise des nanotubes de carbone multifeuillets sous la marque Fibril. Le deal signé en 2011 va lui permettre de vendre la marque Baytubes de l'allemand Bayer MaterialScience.

SCNTE

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone

La société SCNTE fabrique des nanotubes de carbone pour des applications composites, électrochimiques et électriques. Sa technique de fabrication sans catalyseur permet à SCNTE de proposer des NTC performants et d'une grande pureté. Le fournisseur de métaux et matériaux pour la recherche et l'industrie Goodfellow distribue les produits SCNTE.

CSI

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires :

ne pas traiter

BAYER MATERIALSCIENCE

  • Pays : Allemagne
  • Chiffre d’affaires : 11.6 Mds€ (CA global 2014)
  • Position : Fabricant de polymères

Bayer MaterialScience (BMS), filiale du groupe Bayer, est un acteur majeur des nanotubes de carbone. BMS fabrique des nanotubes de carbone multifeuillets sous la marque Baytubes. L'ouverture en 2010 du plus grand site de production au monde témoigne de son intérêt pour cette technologie.

CATALYX NANOTECH

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone

Fondé en 2007, Catalyx Nanotech est spécialisé dans la fabrication de nanotubes de carbone à faible coût et écologique. Il utilise une technologie brevetée à l'aide d'un catalyseur pour récupérer le carbone du méthane d'enfouissement. Catalyx Nanotech collabore depuis 2009 avec Dudek, un spécialiste de la gestion des ressources naturelles en Californie.

NANOCYL

  • Pays : Belgique
  • Chiffre d’affaires : 8,123 M € (CA global 2014)
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone

Fondée en 2002, Nanocyl fabrique des nanotubes de carbone utilisés dans des pièces automobiles et dans l’industrie électronique. L’inauguration en 2007 d’un réacteur d’une capacité de 40 tonnes par an lui a permis de devenir un des principaux acteurs européens. La moitié de la production de Nanocyl est exportée en Asie.

RAYMOR INDUSTRIES

  • Pays : Canada
  • Chiffre d’affaires : 5 M$ (CA global 2009)
  • Position : Fabrication de nanotubes et nanomatériaux

Raymor Industries était jusqu'en 2008 un acteur prometteur dans le domaine des monotubes de carbone monofeuillets. La baisse des commandes dans un contexte de crise mondiale l'a contraint à cesser ses activités début 2009. Il s'en est suivi une privatisation contestée par 8000 petits actionnaires qui s'estiment floués.

SWENT

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone monofeuillets et multifeuillets

Créée en 2001 dans le cadre d'un partenariat avec l'université d'Oklahoma, SWeNT est spécialisée dans la fabrication de nanotubes de carbone monofeuillets et multifeuillets. CoMoCAT est le nom du brevet déposé par SWeNT. Les nanotubes SWeNT pourraient s'avérer utiles dans le domaine des thérapies contre le cancer.

UNIDYM

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Fabricant de nanotubes de carbone

Unidym fabrique des nanotubes de carbone destinés à l'industrie électronique. Unidym, filiale depuis janvier 2011 de la société coréenne Wisepower, a récemment signé un partenariat avec Samsung pour développer ensemble des produits à base de nanotubes de carbone.

À propos de nous