le Marché du Démantèlement Nucléaire | France

Le marché du démantèlement nucléaire est en pleine expansion. Il s’agit d’une activité industrielle à part entière dont le chiffre d’affaires est évalué à 220 Milliards d'Euros au niveau mondial en 2017. La France est un des leaders mondiaux. Le démantèlement concerne à la fois les installations nucléaires militaires, les réacteurs produisant de l’électricité sans oublier les laboratoires de recherche. Les Etats ont pris conscience tardivement de l’ampleur que représente le démantèlement des nombreuses centrales nucléaires vétustes à travers le monde.

 

La durée de vie moyenne d’une installation est de 30 ans. On recense plus de 25 sites en cours de démantèlement en France à l'heure actuelle, au moins 36 sites à déconstruire et au total près de 90 site démantelés dans les années à venir. Le CEA en France dispose d'une enveloppe de 740 Millions d'euros destiné au démantèlement et au traitement des déchets radioactifs . Les géants du BTP s’intéressent de plus en plus à ce secteur. La déconstruction nucléaire est une activité complexe nécessitant des techniques de pointe et une organisation irréprochable.

 

C’est la raison pour laquelle les acteurs se regroupent sous forme de consortium pour remporter des contrats très profitables. En France, le marché du démantèlement nucléaire est   estimé 35 Milliards d'Euros et il  devrait s’accroître en raison des grosses opérations à venir.

 

Depuis quelques années, les autorités concernées tentent de mieux appréhender le coût du démantèlement de chaque installation. Le flou régnant autour des coûts a pour conséquence de faire grimper la facture de façon vertigineuse. S’il est trop tôt pour connaître les conséquences précises du drame de Fukushima, on sait déjà que des projets sur le point d’aboutir vont être abandonnés. La filière nucléaire et à plus long terme les acteurs du démantèlement vont à coup sûr pâlir de cette catastrophe.

 

(1) AEN, 2009

(2) Le Moniteur, 2008

Nos études de marché en France et en Europe

Télécharger un exemple

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | France

Synthèse du marché en France · Fiches des entreprises · Mise à jour 3 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | Allemagne

Synthèse du marché en Allemagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | UK

Synthèse du marché au UK · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | Italie

Synthèse du marché en Italie · Fiches des entreprises · Livraison  5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | Espagne

Synthèse du marché en Espagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | Belgique

Synthèse du marché en Belgique · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur le Marché du Démantèlement Nucléaire | Portugal

Synthèse du marché au Portugal · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Nos études de marché dans le monde

Télécharger un exemple

NUVIA

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 167 M€ (CA global 2009)
  • Position : Spécialiste du nucléaire intervenant à tous les stades du cycle de vie des installations

Freyssinet, filiale de Vinci, a créé Nuvia en 2008 afin de rendre plus visible son savoir-faire dans le nucléaire. Nuvia est présent principalement en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Inde. Nuvia France est constitué de 6 sociétés ayant chacune leur domaine d'activité. Salvarem et ses 220 collaborateurs assurent la partie démantèlement.

AREVA

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 9104 M€ (CA global 2010)
  • Position : Spécialiste des métiers de l'énergie

Areva, numéro 1 mondial du nucléaire, s'intéresse de plus en plus au démantèlement. L'aval est en effet un des cinq métiers d'Areva et constitue 19% de son chiffre d'affaires. Associé à différents groupes d'ingénierie sous forme de consortium, il a remporté deux contrats importants au Royaume-Uni en 2008.

ONET TECHNOLOGIES

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 210 M€ (CA global 2009)
  • Position : Ingénierie nucléaire, industrielle et environnementale

Onet Technologies, filiale du groupe Onet, est un acteur majeur du marché du nucléaire. Il regroupe 2200 ingénieurs et techniciens et assure un suivi tout au long du cycle de vie des installations. Reconnu pour ses compétences dans le démantèlement, EDF lui a confié ces dernières années le démantèlement du bloc réacteur de la centrale de Brennilis, la décontamination du circuit primaire de la centrale EDF de Chooz (Ardenne), et le démantèlement des échangeurs de la centrale EDF de Chinon (Indre-et-Loire). Onet Technologies possède des filiales en Bulgarie, Roumanie, Italie, Royaume-Uni et Slovaquie.

AMEC

  • Pays : Royaume-Uni
  • Chiffre d’affaires : 2950 M£ (CA global 2010)
  • Position : Ingénierie - ensembliers industriels

Amec est un groupe d'ingénierie britannique réputé pour son savoir-faire dans le secteur nucléaire. Il fait partie avec Areva du consortium chargé du démantèlement du complexe nucléaire de Sellafield (Royaume-Uni). Amec et ses 2000 experts dans le nucléaire sont en première ligne du marché du démantèlement nucléaire britannique.

URS CORPORATION

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 9249 M$ (CA global 2009)
  • Position : Conseil en environnement, en ingénierie et risques industriels

Créée en 1904, URS Corporation est une société de conseil américaine présente dans 40 pays à travers 400 bureaux (dont 3 en France, 150 salariés) et qui emploie plus de 47000 personnes. Ses connaissances en ingénierie et risques industriels en font un acteur incontournable du démantèlement nucléaire. Elle accompagne Areva dans le démantèlement du complexe nucléaire de Sellafield (Royaume-Uni).

CH2M HILL

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 6303 M$ (CA global 2009)
  • Position : Ingénierie nucléaire, industrielle et environnementale

Le nucléaire est un des nombreux marchés maitrisés par CH2M HILL. Le groupe d'ingénierie américain a notamment participé au démantèlement du laboratoire Rocky Flats (près de Denver), un site gigantesque de fabrication d'armes nucléaires. CH2M HILL a perdu en 2005 face au duo Vinci-Bouygues un marché important : la construction d'une enceinte de confinement sur le sarcophage vieillissant de la centrale de Tchernobyl.

BECHTEL

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 30800 M$ (CA global 2009)
  • Position : Ingénierie, construction et gestion de projets

Bechtel est le leader mondial dans le domaine de l'ingénierie, la construction et la gestion de projets. Basé à San Francisco, Bechtel qui possède des bureaux dans le monde entier emploie 49000 salariés. Sur plusieurs appels d'offres, Bechtel s'est associé à Babcock & Wilcox.

BABCOCK

  • Pays : Royaume-Uni
  • Chiffre d’affaires : 1902 M£ (CA global 2009)
  • Position : Conseil en ingénierie nucléaire

Babcock est une entreprise spécialisée dans l'ingénierie et le support technique de sites complexes. Le rachat fin 2009 de UKAEA (United Kingdom Atomic Energy Authorit) fait de Babcock un acteur majeur du démantèlement nucléaire mondial. En dehors du Royaume-Uni, Babcock est présent au Canada, en Australie et en Afrique.

FLUOR

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 20800 M$ (CA global 2010)
  • Position : Spécialiste dans l’ingénierie, le soutien, la construction et la maintenance

Implanté dans plus de 60 pays, Fluor emploie 42000 salariés. C'est un client privilégié du ministère de la Défense américaine. Intéressé par le démantèlement du complexe nucléaire de Sellafield au Royaume-Uni, Fluor s'est allié en 2008 avec le japonais Toshiba mais n'a pas remporté le marché.

EDF

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 66336 M€ (CA global 2009)
  • Position : Production et fourniture d'électricité

EDF est le premier producteur nucléaire mondial et donc un donneur d'ordres incontournable. Le démantèlement de toutes les centrales est intégré dans le prix du kilowatt-heure facturé à chaque client. Les 3 milliards d'euros nécessaires à la déconstruction des centrales de première génération sont entièrement provisionnés par EDF. Afin d'anticiper le démantèlement des 58 réacteurs du parc actuellement en exploitation, EDF a procédé le 31 décembre 2010 au transfert de 50% des titres RTE à son portefeuille destiné à faire face aux charges futures de démantèlement des centrales nucléaires.

CEGELEC ELECTRO MECANIQUE

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 40 M€ (CA global 2009)
  • Position : Maintenance et réalisation d’équipements électromécaniques

CEM (Cegelec Electro Mécanique) est une filiale de Cegelec, groupe appartenant à Vinci depuis 2010. CEM est composée de trois départements : CEM Hydro, CEM Services, CEM Projet. Ce dernier conçoit des équipements et outillages nucléaires utilisés pour le démantèlement nucléaire.

JAVYS

  • Pays : Slovaquie
  • Chiffre d’affaires : 290 M€ (CA global 2008)
  • Position : Spécialiste en démantèlement nucléaire

Javys est une entreprise publique spécialisée dans le démantèlement nucléaire. Javys cherche à se faire connaître en dehors des frontières slovaques et vise le marché européen. Javys a annoncé en 2010 la construction d'un établissement pour le stockage à long terme des déchets radioactifs situé sur le site de la centrale nucléaire de Mochovce.

BOUYGUES TRAVAUX PUBLICS

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 1171 M€ (CA global 2009)
  • Position : Spécialiste en travaux souterrains, projets de génie civil complexes, ouvrages d'art, infrastructures routières et portuaires

Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction, est un expert des chantiers complexes. Bouygues Travaux Publics emploie 6700 salariés et réalise 64% de son chiffre d'affaires en Europe. Le démantèlement nucléaire est une activité récente répondant à une stratégie de diversification.

BRADTEC

  • Pays : Royaume-Uni
  • Chiffre d’affaires : NA
  • Position : Expert en démantèlement nucléaire

Bradtec a trente ans d'expérience dans le démantèlement nucléaire. Elle propose des technologies innovantes à des clients tels que Atomic Energy of Canada, British Nuclear Group, NDA, EPRI et Rolls Royce.

WESTINGHOUSE

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 4700 M$ (CA global 2010)
  • Position : Spécialiste du nucléaire intervenant à tous les stades du cycle de vie des installations

Westinghouse, racheté en 2006 par Toshiba, est un fabricant de réacteurs nucléaires possédant une expérience globale de la désaffectation et du démantèlement. Westinghouse est de plus en plus présent en Europe : il a décroché en 2010 le contrat du démantèlement des centrales nucléaires de Chooz A (Ardenne) puis de Jose Cabrera près de Madrid.

SERCO

  • Pays : Royaume-Uni
  • Chiffre d’affaires : 4330 M£ (CA global 2010)
  • Position : Organisation spécialisée en assistance technique

Le nucléaire civil et la sûreté nucléaire font partie des nombreux domaines d'interventions du groupe britannique Serco. Il a notamment accompagné Areva, URS Washington Division et Studsvik UK dans le cadre de la mise en place de la gestion des déchets faiblement radioactifs générés par le démantèlement des 20 installations de la NDA (Nuclear Decommissioning Authority).

À propos de nous