Le Marché des Fusions-Acquisitions | France

Les fusions acquisitions sont des actions conduites par des entreprises pour prendre le contrôle financier et/ou opérationnel ou simplement se rapprocher pour créer des synergies avec une autre entreprise. On emprûnte aussi l'acronyme anglosaxon M&A (mergers & acquisitions).

Le marché des M&A avait connu un ralentissement après la crise économique et financière de 2008 dû au manque de liquidité mais 2013 et 2014 ont vu le rebond de ce secteur. En 2013 le chiffre d'affaires était proche de 100 milliards d'euros et une croissance est encore espérée pour 2014 et les prochains mois. Si la croissance s'est poursuivie jusqu'en 2016, le marché mondial du M&A a fléchi de 17 %, à 3.630 milliards de dollars,  à fin 2016. Ce retournement de situation après des chiffres record en 2015 s'expliquerait par un contexte géopolitique mouvementé : élections américaines, Brexit et le retour des interventions politiques sur la scène du M&A, qui a freiné les transactions. Sur ce fond de morosité, l'Europe et en particulier la France sortent  du lot. Le marché européen du M&A vaut 440.5 milliards de dollars avec une croissance de +29% enregistrée au premier semestre 2017, en grande partie du au dynamisme français. La France a enregistré plus de 90 milliards de dollars de transactions sur cette période.
 

Les acteurs principaux d'une fusion acquisition sont les entreprises concernées par l'opération et les banques qui conseillent et financent l'opération. Sur les marché français des fusions acquisitions, les banques américaines dominent. Les banques françaises surnagent globalement mais sont plutôt en recul. Les leaders sont les banques géantes mondiales.

La croissance internationale avec la création de business units spécialisées est la stratégie principale des acteurs du marché des M&A. 

Le contexte économique global est un facteur majeur pour la santé du marché des M&A. Par ailleurs, les fusions acquisitions sont partiellement régulées dans le but de maintenir un niveau de concurrence satisfaisant. Une conséquence possible étant le blocage de certaines opérations qui sur le papier auraient rapporté gros aux banques engagées. Comme dans tous les aspects financiers, les acteurs sont soumis à des règles de transparence très strictes.

Nos études de marché en France et en Europe

Télécharger un exemple

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | France

Synthèse du marché en France · Fiches des entreprises · Mise à jour 48h ouvrées

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | Allemagne

Synthèse du marché en Allemagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | UK

Synthèse du marché au UK · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | Italie

Synthèse du marché en Italie · Fiches des entreprises · Livraison  5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | Espagne

Synthèse du marché en Espagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | Belgique

Synthèse du marché en Belgique · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché des Fusions-Acquisitions | Portugal

Synthèse du marché au Portugal · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Nos études de marché dans le monde

Télécharger un exemple

Morgan Stanley

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 25,9Mds € en 2013
  • Position : Leader

BNP Paribas

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 38,8Mds € en 2013
  • Position : Leader français

JP Morgan

  • Pays : États-Unis
  • Chiffre d’affaires : 76,7Mds € en 2013
  • Position : Challenger

Rothschild

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 254M€ en 2013
  • Position : Challenger

Deutsche Bank

  • Pays : Allemagne
  • Chiffre d’affaires : 7,9Mds € en 2013
  • Position : Challenger

À propos de nous