Le Marché du Flash-ball | France

Les lanceurs de balles de défense, sont des armes destinées à se défendre contre un agresseur en tirant une balle en caoutchouc déformable à l’impact. Le Flash-Ball est un modèle de lanceur de balles de défense et le terme est devenu commun pour parler des lanceurs de balles de défense de toute marque. Il coûte environ 500€. L’arme possède généralement deux canons permettant de graduer la riposte. Il s’agit d’une arme très maniable qui est utilisable par les gauchers aussi bien que les droitiers, elle s’utilise à quelques mètres de l’agresseur et est précise et efficace jusqu’à une dizaine de mètres. Si le tir est effectué à faible distance, les risques de blessures, qui ne sont pas l’objet de cette arme pensée pour dissuader et contrer par K.O. sans mettre de vie en danger, augmentent. Depuis 2009, l’entrée du modèle LBD 40x46 a suscité de vives réactions car il est plus puissant que le Flash-Ball, de même que le gomme-cogne, petit frère du Flash-Ball. On compte aujourd'hui plus de 60.000 Flash balls sur le marché et leur utilisation augmente : 1500 fois en 2015, 2000 à 3000 fois en 2016. Par ailleurs, l'usine Alsetex a reçu une commande exceptionnelle de balles pour flash balls, à hauteur de 115.000 balles par an pour les prochaines années. Ceci porte le nombre de tirs à 315 par jour sur un an.

Le Flash-ball peut être acheté sous trois conditions : fournir un certificat médical datant de moins de 15 jours, une photocopie de sa pièce d’identité et être majeur. 4000 Flash-Ball sont produits chaque année en France par le plus gros fabricant français dont 20% pour une vente en France, ce qui représente 860 000 euros.

Le marché français est partagé entre deux fabricants : Verney-Carron, basé à Saint Etienne, et Brugger & Thomet, basé près de Bern en Suisse. Les deux acteurs sont orientés sur le haut de gamme et l’innovation dans le respect de la tradition. Les deux fournissent les forces de l’ordre. Brugger & Thomet est relativement petit et jeune puisqu’ils emploient une cinquantaine de personnes et existent depuis 1991. Verney-Carron, qui emploie une centaine de personnes, existe en revanche depuis 1820 et a fait l’acquisition de Demas en 2004. Vernay-Carron investit dans la sécurité car le marché des armes de chasse ralentit. De son côté, Brugger & Thomet propose équipe les forces armées et propose des formations.

La législation a bien sûr un fort impact sur ce marché puisque toute modification des conditions de détention de ce type d’armes peut en influencer les ventes cependant, la grande partie de la production vendue à l’étranger (80% pour les Flash-Ball de Verney-Carron) peut permettre de contrer une éventuelle restriction sur le marché français tant que les règles d’export en vigueur ne deviennent pas un obstacle. 

Nos études de marché en France et en Europe

Télécharger un exemple

Étude sur Le Marché du Flash-ball | France (2018)

Synthèse du marché en France · Fiches des entreprises · Livraison  5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | Allemagne

Synthèse du marché en Allemagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | UK

Synthèse du marché au UK · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | Italie

Synthèse du marché en Italie · Fiches des entreprises · Livraison  5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | Espagne

Synthèse du marché en Espagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | Belgique

Synthèse du marché en Belgique · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché du Flash-ball | Portugal

Synthèse du marché au Portugal · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Nos études de marché dans le monde

Télécharger un exemple

Verney-Carron

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 12,5 millions d'euros en 2012
  • Position : leader

Brugger & Thomet

  • Pays : Suisse
  • Chiffre d’affaires : non déclaré
  • Position : challenger

Hyperprotec

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 200 000 € en 2006
  • Position : revendeur

Fusil Calais

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : non déclaré
  • Position : revendeur

À propos de nous