Le Marche des Boissons Rafraîchissantes

Le marché français des BRSA (Boissons Rafraîchissantes Sans Alcool) s’élèvait à près de 4.5 Milliards d'Euros en 2016. Si le marché a connu une forte croissance de 2010 à 2012 (+50%, la croissance est en berne depuis lors sur ce marché, qui a même enregistré un recul de 3.6%  du volume des ventes début 2016. La filière des BRSA emploie 5000 salariés directs et 52.900 salariés indirects, elle concentre 23 sites de production dans l’Hexagone et les DOM-TOM pour une présence dans plus de 400.000 points de vente. Le secteur des BRSA représente presque 2% du chiffre d’affaires total de l’industrie agro-alimentaire.

Le recul de croissance s'explique en partie par la pression fiscale qui pèse sur les entreprises du secteur, ainsi que la taxe soda instituée depuis 2012. La pression fiscale sur les entreprises du secteur représente 12.5% de leur chiffre d'affaires en 2016.

Avec une consommation d'environ 61 litres par an et par habitant, les Français figurent parmi les plus petits consommateurs de boissons rafraîchissantes de l’Union Européenne, avec une consommation moyenne de plus de 96 litres, par an et par habitant. Ainsi, les Français consomment 2 fois moins de BRSA que les Belges (122,4 litres), les Allemands (130,8 litres) ou les Autrichiens (124,9 litres).

Une Boisson Rafraîchissante Sans Alcool est une boisson contenant essentiellement de l’eau mais aussi des extraits de végétaux, du jus de fruits, du sucre ou des édulcorants, des arômes avec ou sans bulles. On distingue les boissons pétillantes (78% du marché) des boissons plates (22%) ainsi que les boissons sucrées de celles dites « sans sucres ajoutés ».

En France le marché se répartit comme ceci : colas (50 %), boissons fruits (plates et pétillantes) (28%), limonades (9%)  thés (8%), eaux aromatisées (5%), boissons énergisantes (1%). Avec Orangina, Refresco (Pays-Bas) et Teisseire en France, trois grands groupes internationaux, Coca Cola, PepsiCO et Cadbury Schweppes, réalisent près de 80% de ces ventes. Le groupe Coca Cola représente à lui seul 60% des ventes à travers ses marques Coca-Cola (1170,9 millions de litres) et Fanta (73 millions de litres), le groupe PepsiCo 6% avec ses marques Pepsi Cola (98,2 millions de littres) et Seven Up (38,9 millions de litres),  et enfin 5% pour le groupe Cadbury Schweppes notamment grâce à Schweppes Indian Tonic (51 millions de litres) et Gini (22,4 millions de litres).

A noter que la production est 100% française. Même si les noms de certaines marques sont d’origine anglo-saxonne, les BRSA produites par les grands groupes ne sont pas importées: elles sont produites en métropole et dans les DOM-TOM.

Le marché français des BRSA  a connu une croissance de plus de 3% depuis 2010 mais semble aujourd'hui en déclin. Les moteurs principaux de développement sont : le développement de boissons pauvres en sucre, le recours aux édulcorants, la diversification des emballages et une communication axée sur le lien avec la nature. Les deux catégories investies par le « light » sont les colas et les sodas. En France comme dans les autres pays, la part des boissons avec édulcorants s’est accrue. Les colas light représentent 27% des colas en 2009, contre 24% deux ans auparavant. Pour les boissons aux fruits gazeuses, la part du light est passée de 18% en 2005 à 25% à la fin 2007, tendance toujours en hausse aujourd'hui. Ce sont les boissons au thé et les thés glacés qui connaissent la plus forte croissance depuis 2015 (+6 points)  avec les eaux aromatisées.

Autres axes de croissance, les produits innovants a visée diététique et les nouveaux conditionnements plus petits qui encouragent la consommation. Si le segment du bio est en progrès, il ne représente encore que 3%  des ventes en valeurs du marché des BRSA. Les industriels ont développé de nouveaux produits pour diversifier leur gamme et surtout renouveler l’intérêt des consommateurs. L’innovation est appliquée à la publicité, au conditionnement et à la nature du produit. La multiplication des formats, et notamment des petits formats, a ouvert une consommation plus régulière. Par exemple le nombre de références s’est accru pour les boissons énergisantes commercialisées en petits volumes. Ceci a participé à la hausse des prix sur ce secteur. L'innovation est un facteur clé de croissance sur ce marché et a ainsi permis à  de nouveaux acteurs de s'y immiscer, comme Lemonaid Beverages, Vita Coco ou Slow Cow.

Contrairement aux idées reçues, la consommation des BRSA intervient essentiellement à la maison, sous le contrôle des parents. En effet, d'après le Syndicat National des Boissons Rafraîchissantes, 75% des achats s’effectuent en magasin, majoritairement par les parents, pour une consommation à domicile.

Souvent cibles des préjugés, les boissons rafraîchissantes sont perçues comme trop énergétiques, contenant trop de sucres et responsables de l’obésité. Ce point de vue est discutable et discuté par les producteurs qui assurent que la consommation quotidienne de BRSA n’influe pas sur l’IMC (2) des consommateurs et qu’au contraire les BRSA contribuent à l’hydratation en complément de l’eau. Néanmoins, les « sodas » se sont vus créditer d’une taxe supplémentaire en 2012 en France. Les fabricants de ces boissons doivent donc s'acquitter d'une taxe pour toute canette ou bouteille vendue dans le pays. La taxe s'élèvera à 7,16 Euros par hectolitre. Soit 11 centimes pour une bouteille de 1,5 litre ou 2.4 centimes pour une canette de 33 centilitres.

(1) Source: Syndicat National des Boissons Rafraîchissantes
(2) IMC: Indice de Masse Corporel

 

 

499 €

Accéder à l'étude

Livraison après mise à jour: 10 jours ouvrés

Nos études de marché sur le marche des boissons rafraîchissantes à l'international

Télécharger un exemple d'étude complète

Étude Complète : Le Marche des Boissons Rafraîchissantes en Chine

Livraison après mise à jour : 10 jours ouvrés

499 €

ACHETER

Étude Complète : Le Marche des Boissons Rafraîchissantes aux Etats-Unis

Livraison après mise à jour : 10 jours ouvrés

499 €

ACHETER

Étude Complète : Le Marche des Boissons Rafraîchissantes au Japon

Livraison après mise à jour : 10 jours ouvrés

499 €

ACHETER

Étude Complète : Le Marche des Boissons Rafraîchissantes en Inde

Livraison après mise à jour : 10 jours ouvrés

499 €

ACHETER

Nos études de marché synthétiques sur le marche des boissons rafraîchissantes à l'international

Télécharger un exemple

99 €

ACHETER

99 €

ACHETER

99 €

ACHETER

99 €

ACHETER

99 €

ACHETER

Nos profils d'entreprise

REFRESCO

  • Pays : Pays-Bas
  • Group revenue : 410 M€ (CA France)
  • Position : Fabrication BRSA MDD et sous-traitance

Refresco est le leader du marché européen des jus de fruits. Il s'intéresse au marché des sodas depuis 2008. Sa filiale française regroupe trois usines et emploie 550 collaborateurs. Refresco réalise 58% de son CA pour des MDD. Le reste de son activité est de la sous-traitance pour les grandes marques (Lipton, Minute Maid...). Son nouveau procédé lui permettant de fabriquer des sodas aux fruits sans conservateurs intéresse de nombreuses marques.

PEPSICO

  • Pays : Global
  • Group revenue : 51000 M$ (CA Global 2013)
  • Position : Grande consommation agroalimentaire

Pepsico est le 3eme Groupe alimentaire mondial derrière Nestlé et Kraft. Il est présent sur le marché des boissons rafraichissantes à travers ses boissons gazeuses (Pepsi, 7up, Kas...), ses thés glacés (Lipton). Il commercialise depuis 2009 une boisson énergisante appelée Dark Dog.

COCA-COLA ENTREPRISE

  • Pays : Global
  • Group revenue : 37000 M€ (CA Global 2013)
  • Position : Producteur et distributeur de BRSA

Coca-Cola est le leader du marché français des BRSA avec 50% des volumes. La déclinaison de ses colas (Coca-Cola Light, Coca-Cola Zero et récemment Coca-Cola Zero sans caféine) est une des raisons de son succès. Coca-Cola possède un portefeuille de marques impressionnant (Fanta, Sprite, Nestea, Burn...).

TEISSEIRE

  • Pays : France
  • Group revenue : 180 M€ (CA Fruité global 2012)
  • Position : Fabricant de sirops de fruits

Teisseire appartient depuis 2005 au Groupe Fruité Entreprises (racheté en 2010 par l'anglais Britvic). Teisseire, le leader français des sirops de fruits, réalise la moitié du CA et 70% des bénéfices du Groupe Fruité. Un emballage modernisé et une gamme de sirops sans sucre permettent à Teisseire de distancer les MDD.

ORANGINA SCHWEPPES

  • Pays : Japon
  • Group revenue : 781 M€ (CA France 2011)
  • Position : Producteur et distributeur de BRSA

Orangina Schweppes appartient depuis 2009 au groupe japonais Suntory, un géant de l'agroalimentaire de taille équivalente à PepsiCo. Orangina Schweppes est le 2e acteur du marché des soft drinks (hors cola) en Europe. Le groupe possède 22 marques dont Orangina, Schweppes, Oasis, Trina, Pulco.

Nestlé Waters - Beverage Partners Worldwide

  • Pays : Suisse
  • Group revenue : NC
  • Position : Challenger

Nestlé Waters est une société du groupe suisse Nestlé, division eau qui regroupe ses activités dans les eaux en bouteille. Elle est n°1 mondial du secteur. L'entreprise est présente sur le marché des boissons rafraîchissantes via la marque Nestea, pour laquelle Coca-cola et Nestlé coopèrent via une société commune : "Beverage Partners Worlwide".

Unilever - Pepsico

  • Pays : UK
  • Group revenue : NC
  • Position : Challenger

Unilever et Pepsico se sont associées pour former Pepsi Lipton International. Cette entité commercialise la gamme des thés prêts à boire Lipton (thés glacés, thés pétillants...).

Fournisseurs - Secteurs en amont

À propos de nous

A propos de nos études

Grâce à son réseau d'analystes freelance, ses bases de données et un contrôle exigeant, Businesscoot propose des études à des prix imbattables.

Analystes Freelance

Un réseau d'analystes testés et validés par Businesscoot rédigent et mettent à jour nos études.

Bases de données

Plusieurs centaines d'études et l'accès à des bases de données sont mis à la disposition de nos analystes.

Méthode et contrôle

Une méthode et contrôle Businesscoot garantissent la qualité des études que nous proposons.