Le Marché de l'Alimentation Infantile | France

Le marché français de la nutrition infantile était estimé à plus d'1.2 milliards d'euros en 2012. La France est le premier pays en terme de consommation de produits alimentaires pour bébé : on y consomme environ 200 kg de lait et d'aliments de diversification par bébé et par an, soit quatre fois plus qu'aux Etats-Unis. Le secteur est divisé en deux grandes familles : les laits infantiles, qui représentent 41% des parts de marché et les aliments de diversifications (compotes, purées, yaourts, plats préparés), qui représentent 59% des parts de marché.

Le marché français de la nutrition infantile est dominé par deux géants qui possèdent plus de 83% des parts du marché mondial : Danone et Nestlé.  A côté de ces deux principaux acteurs, des entreprises aux dimensions plus locales tentent de survivre malgré le phénomène de concentration que connaît le marché depuis quelques années. Quant aux MDD, qui doivent faire face à la faiblesse de leurs marques, moins rassurantes auprès des parents, elles ont un poids modéré.

Le marché a connu une très forte croissance depuis les années 2000 (+45% de 1999 à 2009) que la crise économique mondiale est venue freiner : le marché a connu une décroissance en volume et en valeur au cours des années 2008-2010. La baisse du pouvoir d’achat a entrainé une baisse de la consommation, des transferts de consommation et a remis à la mode le « fait-maison ». Par ailleurs, les laits 1er âge ont souffert du fait que de plus en plus de jeunes mères privilégient l’allaitement.

De nouveaux relais de croissance ont été trouvés grâce à un élargissement et une segmentation de l’offre ainsi qu'à l’innovation produit, avant de voir sa croissance ralentir entre 2011 et 2013. De manière générale les marques ont développé leurs portefeuilles de produits et ont innové notamment dans le domaine des aliments de diversification. En prenant uniquement l’exemple de Blédina (Danone), la marque a créé « Mon 1er Blédifruit » (compote destinée aux nourrissons à partir de quatre mois),  « Assiettes du jour » (petits pots contenant des morceaux fondants se destinant aux enfants de plus de dix mois) et « Blédi’Délice »(desserts élaborés pour les enfants de six à huit mois). Ainsi, on remarque que les produits dits «  nature »  et les desserts lactés sont en plein essor, affichant respectivement plus de 9% et plus de 6% de croissance depuis 2011. L’innovation packaging a aussi été un axe de développement important.

Par ailleurs, les marques bio ont bien tiré leur épingle du jeu ces dernières années malgré un environnement très concurrentiel : elles ont acquis 4,5% des parts du marché en 2010 suivi d’une croissance d’environ 1% en 2011. On peut citer parmi les acteurs les plus performants du segment Materna et Vitagermine.

Le mode de distribution principale de la nutrition infantile est la GMS. Ces dernières ont été témoins de la taille de plus en plus importante consacrée à ce secteur dans leurs rayons : en dix ans, le nombre de produits a grimpé de 58% en moyenne, passant de 174 à 274. On dénombre aujourd’hui plus de 160 marques de lait infantile différentes.

La qualité est un des critères premiers dans ce secteur, car c’est la préoccupation première des parents-clients. La réglementation majeure sur le marché européen dans ce domaine est la directive 2006/141/CE, en date du 22 décembre 2006. Elle précise les différentes dénominations et définit des valeurs seuils pour l’ensemble des constituants des préparations pour enfants

Ainsi, et malgré une croissance qui n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’il y a 10 ans, le marché possède encore une marge de manœuvre pour assurer sa croissance : 50% de l’alimentation des bébés de 4 à 15 mois est encore constituée de produits non spécifiques ou faits maison. Le potentiel de ce marché reste aux yeux de Danone et Nestlé suffisamment attractif pour se livrer depuis deux ans une bataille sans merci pour le rachat de concurrents américain, indien et russe.

 

 

Nos études de marché en France et en Europe

Télécharger un exemple

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | France

Synthèse du marché en France · Fiches des entreprises · Mise à jour 48h ouvrées

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | Allemagne

Synthèse du marché en Allemagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | UK

Synthèse du marché au UK · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | Italie

Synthèse du marché en Italie · Fiches des entreprises · Livraison  5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | Espagne

Synthèse du marché en Espagne · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | Belgique

Synthèse du marché en Belgique · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Étude sur Le Marché de l'Alimentation Infantile | Portugal

Synthèse du marché au Portugal · Fiches des entreprises · Livraison 5 jours ouvrés

89 €

ACHETER

Nos études de marché dans le monde

Télécharger un exemple

Bledina

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 702 M€ (2013)
  • Position : Expert en alimentation infantile

Filiale de Danone, Blédina est le numéro 1 du marché français de l'alimentation infantile avec 50% de parts de marché. Il arrive en tête aussi bien sur les laits infantiles que sur les produits de diversification. Blédina propose régulièrement des nouveaux produits tels que les « Assiettes du jour » en 2010 qui ont connu un grand succès.

Nestlé

  • Pays : Suisse
  • Chiffre d’affaires : 2 Mds€ (CA France 2013)
  • Position : Groupe alimentaire mondial

Nestlé, 1er groupe alimentaire mondial, est numéro 2 sur le marché français de l'alimentation infantile. Il possède 3 marques : Nidal (lait infantile), NaturNes (diversification alimentaire) et P’tit (yaourts et goûters pour bébés). Nestlé a beaucoup investi ces derniers mois pour asseoir sa position : de nombreux nouveaux produits, nouveaux packagings et un site internet dédié aux mamans.

SODILAC

  • Pays : Espagne
  • Chiffre d’affaires : 26 M€ (CA France 2009)
  • Position : Expert en nutrition infantile

Créé en 1984, Sodilac occupe la 4ème place sur le marché français des laits infantiles avec la marque Modilac. Sodilac appartient depuis 2004 au groupe Ordesa, un des principaux acteurs de l’alimentation infantile en Espagne. Depuis 2008, Sodilac propose également un lait de croissance et une gamme de céréales.

Materna

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 40M€ (CA France 2010)
  • Position : Fabricant d’alimentation infantile

Créé en 1951, Materna est un des principaux fabricants d'alimentation infantile en France. Jusqu'en 2009, Materna travaillait uniquement pour les MDD avant de commercialiser ses produits sous la marque « Ça promet ». Materna a souhaité se distinguer de ses concurrents en créant le segment des produits gourmets pour les bébés. Materna a inauguré en 2010 un nouveau site de production à Montigny-Lengrain. Pour l'unité Babynov, Materna a investi 11 millions d'euros.

Vitagermine

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 25,6M€ (CA France 2013)
  • Position : Fabricant de produits biologiques et diététiques

Créée en 1962, Vitagermine fabrique et commercialise des produits biologiques et diététiques. Elle occupe le terrain de l’alimentation infantile depuis les années 1990 avec sa marque Babybio. Le rachat de l'activité Alimentation infantile du groupe Toury en 2007 a permis à Vitagermine d'accroître son autonomie commerciale. C'est actuellement le n°2 de l'alimentation infantile bio en France derrière Hipp.

Danone

  • Pays : France
  • Chiffre d’affaires : 21 Mds € (CA Global 2013)
  • Position : Groupe agroalimentaire

Leader du marché de l'alimentation infantile aux côtés de Nestlé.

À propos de nous