le marché de l'or
France

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 INTRODUCTION

L’or peut être défini de différentes manières. Il est à la fois un élément chimique (numéro atomique 79, symbole Au), un métal précieux utilisé pour sa couleur et sa matière ductile et molle inaltérable à l’eau et l’air et un objet de valeur devenu une monnaie dès l’Antiquité. Ces trois définitions de l’or correspondent aux trois utilisations les plus importantes de l’or :

  • L’élément chimique ou le matériau qu’est l’or a des applications dans plusieurs secteurs industriels ;
  • Le métal précieux est indispensable au secteur de la bijouterie et de la joaillerie ;
  • L’objet de valeur fait l’objet de thésaurisation, d’investissements, de placements financiers.

Le marché de l’or regroupe donc plusieurs secteurs d’activité, des plus matériels (extraction de l’or, transformation, utilisation industrielle, joaillerie) aux plus immatériels (spéculation sur les marchés financiers). Le marché de l'or est par conséquent un marché très concentré qui se compose des métiers autour de la matière première (extraction, production aurifère) mais également l'ensemble des acteurs qui découlent directement (joailliers, bijoutiers) ou indirectement (spéculation boursière) du sous-jacent.

A travers la production d‘or, c'est l'ensemble de la filière aurifère qui s'adapte aux variations des cours de l'once d'or en tant qu'il a toujours été une valeur refuge contracyclique. Néanmoins l'ensemble de la filière doit s'adapter à des coûts de production en hausse qui devraient avoir une incidence importante sur la croissance du marché post 2015. De plus, les producteurs d'or doivent faire face à la spéculation boursière (le marché de "l'or papier") et tenter de trouver des alternatives afin de maintenir des niveaux de prix reflétant la réalité de l'offre et de la demande et non la spéculation de certains acteurs.

Le secteur de l'or est très concentré car les barrières à l'entrée sont élevées pour exploiter des mines d'or. Les coûts de production sont de plus en plus élevés, obligeant les acteurs à produire des volumes très importants pour être rentables.

L'Afrique détient 40% des réserves d'or mondiales. Il s'agit donc d'un continent riche ayant un fort potentiel. Le marché africain de l'or pèse plus de 65 milliards de dollars et l'Afrique du Sud est le premier pays producteur en Afrique et le 7ème mondial, avec 140 tonnes produites en 2016, malgré le déclin de sa puissance (elle est suivie par le Ghana, le Soudan et le Mali). L'or représente 70% des bénéfices d'exportations au Mali et la 2ème source d'apport au PIB. Deuxième pays producteur mondial d'or derrière la Chine et devant les Etats-Unis, l'Australie est le numéro un global des ressources minérales industrielles, avec une production annuelle moyenne de plus de 270 tonnes d'or, soit 20% de la production mondiale d'or.

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Etude de marché à jour

  • Mise à jour de l'étude 
  • Données issue de plus 30 bases
  • Etude de marché au format pdf - 35 pages 
  • Une question: (+33) 9 70 46 55 00
  • Télécharger un exemple
Acheter cette étude de marché 129€ HT

Disponibilité sous 5 jours ouvrés

Analystes

EDHEC

Imane Essadiq

Imane Essadiq logo 1
En cours

Contrôle et mise à jour

En cours

Nos études de marché sont  contrôlées et mise à jour par des analystes séniors. Cette étape est indispensable et nécessite un délai.

Contrôle

En cours

Certification

En cours

Nos études de marché sont relues par des profils indépendants: experts du secteur ou spécialistes des études. Ce contrôle est indispensable et nécessite un délai.

Processus

Analystes & Méthodes

Bases de données

Certification
Service

Conseil experts

Avis (1)

Moyenne sur les 3 derniers mois

le 06/12/2019
Nous avons à cœur de prendre en compte les retours de tous nos clients, consultants ou chef d’entreprise, afin de mieux répondre à leurs attentes.