Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Définition et périmètre d'étude

Le marché des lunettes comprend les articles et accessoires portés sur les yeux. Le matériel optique peut être porté pour diverses raisons, mais parmi les plus courantes on trouve l'usage comme accessoire, pour corriger des troubles visuels ou pour protéger les yeux.   Les trois plus grandes catégories de l'industrie de la lunetterie sont en effet :

  • Lunettes de vue
  • Lunettes de soleil
  • Lentilles de contact  

L'industrie de l'optique comprend donc tous les acteurs et processus impliqués dans la conception, la production et la vente des articles précédemment cités. Au niveau mondial, les perspectives de croissance du marché sont très prometteuses. Le vieillissement de la population et l'évolution de l'espérance de vie dans le monde permettent de prévoir un nombre croissant de personnes ayant besoin de lunettes de vue ou  de lentilles, d'autant plus que l'on estime que, dans les pays développés, environ 70% des adultes ont besoin d'une correction optique. Cette tendance haussière est également  renforcée par la hausse du revenu disponible, qui devrait continuer à pousser la premiumisation de l'industrie de la lunetterie dans tous les segments, en particulier celui des verres non correcteurs. Le marché italien de la mode devrait en outre être influencé par l'évolution démographique, la prolifération des chaînes (par exemple GDO, Internet) et les nouvelles tendances de la mode. 

Avec plus de 90% de sa production dirigée vers des marchés à l'export et de nombreuses marques de luxe, les fabricants italiens semblent particulièrement bien adaptés pour profiter d'une demande mondiale en croissance

1.2 Un marché européen en croissance

En ****, les plus grandes économies européennes (***) [***]. 

Source: ****

Selon les chiffres d'Euronomitor, les pays d'Europe occidentale ont totalisé une valeur de marché combinée de **,* milliards d'euros en ****, soit une augmentation de *% par rapport aux chiffres de ****.

1.3 Un ralentissement des ventes en Italie

Depuis ****, le marché italien de la lunetterie a connu un léger retournement de tendance qui a ramené son chiffre d'affaires global en **** à *.*** millions d'euros. Les prévisions montrent un marché en très légère croissance pour les deux années à venir, avec une croissance projetée de *,* %.

Source: ...

1.4 Commerce international

Valeur des importations et des exportations

Les exportations de lunettes italiennes ont un poids considérable sur l'économie du pays, car la production de lunettes en **** a augmenté presque deux fois plus (***) et les exportations représentent **% de la production [***].

Source: ****

Depuis ****, la valeur des exportations de l'industrie italienne de ...

1.5

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Vue d'ensemble de la demande

L'industrie de la lunetterie compte de nombreux sous-segments, une distinction pertinente dans le cadre de l'analyse de la demande peut être basée sur l’usage de l’objet : 

- Usage non correctif (***)

- Usage correctif (***) 

Il ne fait aucun doute que la part de la population utilisatrice du produit constitue ...

2.2 Déterminants de la demande

 Lunettes correctives

- Population nécessitant des verres correctifs

Au sein du sous-segment des lunettes de vue, le nombre d'Italiens présentant des déficiences optiques est sans aucun doute une variable déterminante. En ****, le nombre d'individus présentant des déficiences visuelles représentait **% de la population totale, ce ...

2.3

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 Organisation et dynamique du marché

Le "mercato dell'occhialeria" italien a une image bien structurée, avec quelques géants qui conquièrent les plus grandes parts de marché. L'industrie est ainsi saturée tant en termes de production que de distribution. Au total, le secteur compte plus de *** acteurs en ****, à peine quelques entreprises de plus que ...

3.2 Production: la progression du « made in Italy »

Géographiquement, la production est fortement concentrée ; **% est réalisée en Vénétie, où se trouve le siège social de certaines des plus grandes multinationales italiennes de la lunetterie. [***]

La production haut de gamme de la lunetterie repose essentiellement entre les mains de cinq acteurs, dont quatre ...

3.3 Dynamique de distribution

La prédominance du canal traditionnel

En ****, la distribution dans l'ensemble de l'industrie de la lunetterie est dominée par un seul canal : les magasins d'optique. Les magasins d'optique traditionnels perdent des parts de marché dans le segment des lunettes non correctrices, mais restent en tête dans le segment correctif [***]. ...

3.4

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Ventes et volume parmi les différentes offres

Ventes

Comme expliqué plus haut, la segmentation par catégorie identifie trois grands secteurs de l'industrie de la lunetterie :

 Lunettes (***)  Lunettes de soleil  Lentilles de contact

Source: ****

En ****, le chiffre d'affaires de la lunetterie s'est élevé à environ *,* milliards d'euros, les lunettes de vue dominent la part de marché avec environ ...

4.3 Le grand écart des prix

À chacun le sien

Les prix varient considérablement d'une catégorie de produits à l'autre de l'industrie de la lunetterie. Il ne fait aucun doute que les produits dont la signification fonctionnelle et conceptuelle est destinée à durer plus longtemps ont des prix plus élevés que les produits dont l'utilisation est ...

4.4 Les menaces possibles sur les acteurs déjà établis

Un certain nombre de facteurs sociaux, démographiques et économiques seraient en mesure d'influencer la dynamique du marché à l'échelle mondiale et nationale. La plupart des variables susmentionnées sont censées renforcer l'industrie de la lunetterie (***), bien qu'un ensemble de menaces potentielles se développent qui pourraient en effet avoir ...

4.5 Les tendances de l’offre : personnalisation, environnement et réseaux sociaux

Personnalisation 

L'impact progressif de la personnalisation sur les habitudes d'achat des consommateurs est une tendance qui se répercute à la fois sur les verres correcteurs et les verres non correcteurs. Selon une étude menée par Deloitte, près d’un consommateur sur trois fonde ses achats sur la capacité à personnaliser ...

RÈGLEMENTATION

5.1 Régulation sur les ventes de produits d’optique

En raison de la nature particulière de cette catégorie de produits, toutes les lunettes, qu'elles soient portées à des fins correctives ou non, sont soumises à une réglementation spécifique et stricte au niveau national et international. 

En Italie, la distinction est la suivante :

- Dispositifs médicaux (***) qui ...

5.2 Prestations relevant de l’assurance-maladie

Des avantages fiscaux sont possibles tant pour les catégories de produits que pour les visites médicales. Selon l'Agenzia delle Entrate - l'agence fiscale italienne - l'achat de montures correctrices et/ou de lentilles de contact peut être déductible. Les dépenses entrent dans la catégorie plus large ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation du marché

  • Luxottica (Groupe Essilor Luxottica)
  • Safilo Group
  • Oftalmica Galileo
  • De Rigo
  • Marcolin
  • Zeiss
  • Essilor International (groupe Essilor Luxottica)
  • Kering (Holding)
  • Marchon France

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (30 p.)
  • Consultez un exemple en version pdf ou en version digitale
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  • Contact press
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo Schott

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo Schott

Hugo Schott logo 1 Hugo Schott logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin Charbonnier

PhD Industrial transformations

Robin Charbonnier

Robin Charbonnier logo 1 Robin Charbonnier logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2
Arnaud W.
Linkedin logo

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2
Amaury de Balincourt
Linkedin logo

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane Essadiq

EDHEC

Imane Essadiq

Imane Essadiq logo 1 Imane Essadiq logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules Decour

Consultant

Jules Decour

Jules Decour logo 1 Jules Decour logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.