Contenu de l'étude

Langues disponibles

SYNTHÈSE DU MARCHÉ

1.1 Introduction et périmètre d'étude

L’élevage bovin regroupe l’ensemble des activités servant à reproduire des races bovines au profit de la consommation humaine, notamment sur les segments de la viande et des produits laitiers.

Le marché des éleveurs bovins en France est, à l’image de l’ensemble des filières viande et lait, en légère difficulté, en raison des habitudes de consommation nouvelles ces dernières années, et de leur image ternie liée à la maltraitance animale.

Pourtant, la France est un important vivier de têtes bovines, le premier au sein de l’Union européenne. Les exploitants français sont donc largement dominants sur ce marché fortement réglementé à l’échelle européenne, et proposent des produits à plus haute valeur ajoutée qui résistent davantage à cette décroissance du secteur. En outre, l’élevage intensif, avec des exploitations de milliers de bovins, n’existe quasiment pas en France.

Conscients de cette fragilité, les éleveurs se regroupent toujours plus au sein de larges coopératives dont les chiffres d’affaires s’affichent en milliards d’euros. Cela leur permet de gagner en sécurité d’approvisionnement et de prix, et ainsi de jouir d’un pouvoir de négociation plus important.

Enfin, les éleveurs français vont devoir s’organiser avec des budgets en baisse suite à la prochaine Politique Agricole Commune sur la période 2021-2027. Par ailleurs, des nouveaux impératifs réglementaires entrent en jeu, notamment sur la signature de contrats entre exploitants et acheteurs et vers une transition plus écologique et tournée vers le Bio.

 

1.2 Des volumes mondiaux en très légère progression

L’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation dénombrait un peu moins d’un milliard de têtes bovines dans le monde entier en ****. [***] Ce chiffre est globalement constant, avec une croissance annuelle moyenne de +*,**% sur la période ****-****.

Le pays possédant la plus grande ...

1.3 La France, leader de l'élevage bovin

Avec **,* millions de têtes référencées en **** sur le territoire français, le pays est le leader européen de stocks de bovins, loin devant l’Allemagne et le Royaume-Uni [***]. Pourtant, le nombre de bovins en France a constamment baissé depuis ****, où le total s’établissait à l’époque ...

1.4 Commerce extérieur

La France est largement exportatrice de viande d’origine bovine, de bovins vivants et d’abats, avec un taux de couverture en valeur de ***,*% (***) . [***]

Le principal pays client des éleveurs français (***).

Au total, les exportations françaises sur ce segment s’établissaient à *,* milliards d’euros en ****, contre *,* milliards d’euros ...

1.5 Récapitulatif des déterminants du marché

Ci-dessous sont résumés les différents déterminants passés et à venir pouvant avoir un impact sur les activités des éleveurs bovins français.

ANALYSE DE LA DEMANDE

2.1 Consommation de viande en baisse

Consommation moyenne

La consommation de produits carnés en France diminue un peu plus chaque année ; selon une étude Crédoc, les Français consommeraient une moyenne de *** grammes de produits carnés par jour en ****, contre *** grammes en ****, soit une baisse de **% en ** ans. Plus précisément, la ...

2.2 Consommation de lait et produits laitiers

Entre **** et ****, la consommation de lait en France a reculé de **%, passant de *** grammes en moyenne par habitant à *** grammes. S’agissant des autres produits laitiers, comme les yaourts, les fromages et les fromages frais, la consommation a également légèrement baissé, passant de ** à ** grammes par jour et par habitant. [***]

Source: ...

2.3 Les abattoirs en difficulté

La baisse de la consommation des ménages et l'image largement ternie des abattoirs auprès de la population et des associations de lutte contre la maltraitance animale font de ces derniers un secteur en difficulté. Selon les données de l’Agreste, *,*** million de tonnes de viande bovine équivalent carcasses ...

2.4 Les boucheries à contre-courant

L’ensemble de la filière viande n’est pas impacté par les changements d’habitude de consommation des français. La preuve en est avec le secteur des boucheries et autres magasins spécialisées dans la vente de viande qui progressent régulièrement depuis ****. [***]

En effet, le nombre ...

STRUCTURE DU MARCHÉ

3.1 Panorama global du cheptel bovin français

La France élève légèrement plus de vaches allaitantes que de vaches laitières en ****, alors que cette proportion était inverse en ****, avec *,** millions de vaches laitières pour *,** millions de vaches allaitantes cette année-là. [***] Cette inversion est dû à des réglementations sur les quotas laitiers au sein ...

3.2 Les structures de production en élevage

Le nombre d’exploitations bovines en France a largement baissé en ** ans ; *** *** exploitants détenaient des bovins en ****, contre *** *** en ****, soit une baisse du nombre d’exploitants de **,*% sur cette période. [***]

Les énormes exploitations sont rares en France ; les cheptels de plus de *** vaches laitières ne représentait que ...

3.3 La place des coopératives

Les coopératives agricoles dominent largement le secteur de l’élevage. Elles agissent en tant que producteurs, collecteurs auprès des agriculteurs et prestataires de services.

La première coopérative française dans le secteur de l’élevage est Agrial, avec * *** adhérents-éleveurs, répartis presque équitablement entre éleveurs ...

ANALYSE DE L'OFFRE

4.1 Population des différentes races de vaches

La vache de race Prim’Holstein, originaire des Pays-Bas est la plus présente sur le territoire français, avec une population de *,* millions au *er janvier ****, soit **% du total. [***] Vient ensuite la vache Charolaise, originaire de Bourgogne, vouée principalement à la production de viande, avec *,** millions de têtes.

On ...

4.2 Prix annuels à la production

Les prix moyens des gros bovins à la production ont augmenté de **% entre **** et ****, de *% entre **** et **** [***] Le prix IPAMPA viande bovine à quant à lui augmenté de *% entre **** et ****.

Web-agri référence les prix au kilos des différentes carcasses de vaches et génisses circulant entre éleveurs et abatteurs. Elles sont ...

4.3 Coût des matières premières

Paille et foin

En ****, les balles rondes de *** kilos de paille coûtaient **€ par balle, tandis que les balles rectangulaires de *** kg coutaient **€ la balle. Ces prix sont toutefois donnés à titre indicatif par la chambre de l’agriculture, et doivent servir de base de discussion entre le vendeur et l’acheteur. ...

RÈGLEMENTATION

5.1 Politique Agricole Commune (PAC)

Depuis ****, la PAC a pour but de réguler les marchés agricoles tout en garantissant un haut niveau de sécurité et d’approvisionnement en assurant un niveau de vie équitable aux agriculteurs. Deux leviers sont ainsi utilisés par les pouvoirs publics pour réaliser ses objectifs :

Le contrôle ...

5.2 Autres aides financières nationales

Pour les jeunes agriculteurs

En raison des conditions de surendettement de bon nombre d’éleveurs, le gouvernement a annoncé en juillet **** le lancement d’un dispositif de restructuration de la dette à moyen et long terme, au profit de jeunes agriculteurs. [***]

Un fond de garantie d’un montant de *,* milliards d’euros ...

5.3 Loi Egalim

La loi du ** octobre **** pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, aussi appelée Loi Alimentation, définitivement votée le * octobre **** et promulguée le *er novembre de cette même année, impacte directement les agriculteurs ...

POSITIONNEMENT DES ACTEURS

6.1 Segmentation

  • Agrial (Coopérative)
  • Sodiaal Groupe (Coopérative)
  • Terrena (Coopérative)
  • Triskalia (Coopérative)
  • Hendrics Genetics France
  • Ferme des 1000 vaches (Groupe Ramery)

Pour lire la suite, acheter l'étude complète

Que contient cette étude de marché ?

  • Quels sont les chiffres sur la taille et la croissance du marché ?
  • Quels leviers tirent la croissance du marché et leur évolution ?
  • Quelles sont les dernières tendances sur ce marché ?
  • Quel est le positionnement des entreprises sur la chaine de valeur ?
  • Comment se différencient les entreprises du marché ?
  • Accédez à la cartographie des entreprises et à leurs profils.
  • Données issues de plusieurs dizaines de bases de données

  • Cette étude de marché est disponible en ligne et en pdf (38 p.)
  • Consultez un exemple
  • Une question sur cette étude : (+33) 9 70 46 55 00
  •  Avis de nos clients ★★★★☆

Achetez un pack et bénéficiez d'une réduction immédiate

Pack 5 études (-15%) - France

378€ HT

  • 5 études au prix de 75,6€HT par étude à choisir parmi nos 800 titres sur le catalogue France pendant 12 mois
  • Conservez -15% sur les études supplémentaires achetées
  • Choisissez le remboursement des crédits non consommés au terme des 12 mois (durée du pack)

Consultez les conditions du pack et de remboursement des crédits non consommés.

Inclus dans ce pack: Cette étude (Le marché de l'élevage de bovins - France) + 4 autres études de votre choix

Acheter le Pack 5 Études 378€ HT

Méthode

Data
Analystes 1 secteur analysé
en 40 pages
Méthode
Contrôle

Analystes

  • Top Grandes Ecoles
  • Avis d'experts

Data

  • Bases de données
  • Presse
  • Rapports d'entreprises

Contrôle

  • Mise à jour en continu
  • Veille permanente

Méthode

  • Structure synthétique
  • Graphiques standardisés

Analystes

Hugo S.

chargé d'études économiques, Xerfi

Hugo S.

Hugo S. logo 1 Hugo S. logo 2
Mathieu Luinaud

Associate Consultant

Mathieu Luinaud

Mathieu Luinaud logo 1 Mathieu Luinaud logo 2
Education Formation
Robin C.

PhD Industrial transformations

Robin C.

Robin C. logo 1 Robin C. logo 2
Pierre D.

Analyst

Pierre D.

Pierre D. logo 1 Pierre D. logo 2

Ross Alumni Club France

Arnaud W.

Arnaud W. logo 1 Arnaud W. logo 2

Analyste de marché chez Businesscoot

Amaury de Balincourt

Amaury de Balincourt logo 1 Amaury de Balincourt logo 2
Pierrick C.

Consultant

Pierrick C.

Pierrick C. logo 1 Pierrick C. logo 2
Maelle V.

Project Finance Analyst, Consulting

Maelle V.

Héloise Fruchard

Etudiante en Double-Diplôme Ingénieur-Manager Centrale

Héloise Fruchard

Héloise Fruchard logo 1 Héloise Fruchard logo 2
Imane E.

EDHEC

Imane E.

Imane E. logo 1 Imane E. logo 2
Vincent D.

Auditeur

Vincent D.

Vincent D. logo 1 Vincent D. logo 2
Eva-Garance T.

Eva-Garance T.

Eva-Garance T. logo 1 Eva-Garance T. logo 2
Michela G.

Market Research Analyst

Michela G.

Michela G. logo 1 Michela G. logo 2
Azelie P.

Market Research Analyst @Businesscoot

Azelie P.

Azelie P. logo 1 Azelie P. logo 2
Cantiane G.

Market Research Analyst @Businesscoot

Cantiane G.

Cantiane G. logo 1 Cantiane G. logo 2
Jules D.

Consultant

Jules D.

Jules D. logo 1 Jules D. logo 2
Alexia V.

Alexia V.

Emil Ohlsson

Emil Ohlsson

Anna O.

Anna O.

Gabriel S.

Gabriel S.